Plus petit État au monde, le Vatican recèle de nombreux trésors derrière ses hautes murailles : une douzaine de musées, cinq galeries, trois chapelles dont la sublime chapelle Sixtine, de vastes jardins d'ornement, ainsi que la célèbre basilique Saint-Pierre, le plus important édifice religieux du catholicisme.

Perché sur une colline au bord du Tibre, au cœur de Rome, le Vatican s'étend sur à peine 44 hectares, ce qui fait de lui le plus petit État indépendant au monde.
C'est une monarchie absolue dont le pape François est le souverain actuel. Créé en 1929, près de trois décennies après la dissolution des États pontificaux, l'État de la Cité du Vatican est reconnu comme un « État souverain de droit public international ». Il dispose à ce titre de son propre drapeau, de ses propres médias (le quotidien L'Osservatore Romano et la station Radio Vatican), d'une banque et même d'un service postal. Bien que les portes de la Cité soient strictement contrôlées par les Gardes suisses, le Vatican accueille chaque jour des milliers de visiteurs.


Garde suisse devant Saint-Pierre de Rome, ©J. Peral/age fotostock

 

Les musées et les galeries

Ses nombreux musées et galeries abritent en effet l'une des plus grandes collections d'œuvres d'art au monde, constituée au fil des siècles par les souverains pontificaux. La Pinacothèque recèle par exemple des toiles des grands maîtres de la peinture italienne, tels que Raphaël, Léonard de Vinci, Véronèse, le Titien et le Caravage. Le Musée grégorien étrusque, le Musée égyptien et le Musée Chiaramonti, ouverts au 19e siècle, rassemblent des antiquités issues de vastes opérations de fouilles menées à cette époque en Italie, en Égypte et en Grèce.

Le somptueux Braccio Nuovo (nouvelle aile), tout en marbres colorés, sert d'écrin à une collection de sculptures romaines qui avaient été confisquées par Napoléon et qui ont été restituées à l'Italie après sa défaite.


©R. Mattes/hemis.fr

Autre joyau : la Galerie des cartes géographiques, dont les murs sont ornés de 40 cartes géographiques des régions italiennes et des anciennes possessions de l'Église catholique. Elles ont été peintes à la fin du 16e siècle sous le pape Grégoire XIII, en prenant pour modèle les travaux du mathématicien pontifical Ignazio Danti.

À visiter en famille : le Pavillon des Carrosses, où sont conservés les différents moyens de transports des papes, des fastueux carrosses tirés par des chevaux à la fameuse « papamobile » à l'intérieur de laquelle le pape Jean-Paul II se trouvait lors de la tentative d'assassinat dont il a été victime en 1981.

 

La chapelle Sixtine

Accessible après un long parcours à travers les musées, la chapelle Sixtine est le Graal de nombreux visiteurs. Cette petite chapelle construite sous le pape Sixte IV abrite aujourd'hui encore tous les conclaves du Vatican, ces réunions de tous les cardinaux à l'issue desquelles un nouveau pape est élu.

La fresque qui orne son plafond, peinte par Michel-Ange au début de 16e siècle, est un chef-d'œuvre de la peinture de la Renaissance italienne. Les scènes représentées sont issues du livre de la Genèse. La section centrale illustre l’histoire d’Adam et Ève. La peinture la plus emblématique de la chapelle Sixtine est la création d’Adam, où l'index de Dieu créant Adam « à son image » effleure celui d'Adam, sans toutefois le toucher.


Détail du plafond de la Chapelle Sixtine, ©I. Pompe/hemis.fr

Pour poursuivre le parcours muséal, sortir du côté gauche de la chapelle ; pour achever la visite sur la basilique Saint-Pierre, prendre la porte à au fond à droite de la chapelle.

 

La basilique Saint-Pierre

Lieu de pèlerinage incontournable pour les catholiques, cette immense basilique peut accueillir plusieurs dizaines de milliers de fidèles durant les offices religieux. Elle fait figure de centre spirituel de l'Église catholique. Sa construction s'est étirée sur 130 années, jusqu'à son achèvement au début du 17e siècle.
C'est depuis le balcon central de la façade de la basilique que le pape donne traditionnellement sa fameuse bénédiction « urbi et orbi » aux fidèles de Rome et du monde entier rassemblés sur la place Saint-Pierre.


La basilique Saint-Pierre, ©WEKWEK/iStock

 

Les jardins

Environ la moité de la superficie du Vatican est occupée sur sa partie ouest par ses jardins, qu'il est possible de découvrir dans le cadre d'une visite guidée. Cet écrin de verdure abrite entre autres un jardin à l'italienne et un jardin français aux motifs géométriques, un jardin anglais, des oliviers centenaires, des espaces boisés avec des essences d'arbres offerts par de nombreux pays au Vatican. Les jardins sont parsemés d'édifices et de fontaines. La plus remarquable est la fontaine ornée de mosaïques située en contrebas de la Villa Pia, une ravissante demeure de style Renaissance, qui servait de résidence d'été au pape Pie IV et qui abrite aujourd'hui l'Académie pontificale des Sciences.


Les jardins du Vatican, ©Iakov Kalinin/iStock

 

Informations pratiques

Musées du Vatican
Viale Vaticano, 00165 Rome

Visite libre des musées du Vatican et de la chapelle Sixtine :
Horaires : Du lundi au samedi de 9h à 18h (dernière entrée à 16h).
Tarifs : 17 euros (plein), 8 euros (réduit) + 4 euros de frais de réservation en ligne.
Entrée gratuite le dernier dimanche du mois (hors fêtes religieuses) de 9h à 14h (dernière entrée à 12h30).

Remarques importantes :
Réservation fortement conseillée pour éviter de longs délais d'attente à l'entrée des musées. La file d'attente s'étire généralement sur plusieurs centaines de mètres !
Nous vous conseillons de visiter les musées et la chapelle Sixtine de préférence le matin, le Vatican étant rapidement pris d'assaut par la foule durant la saison touristique, qui contraint à visiter les galeries en marchant sans pouvoir s'arrêter, au milieu d'une marée humaine.
Les visiteurs sont tenus d'être « habillés de manière respectueuse » sur l'ensemble du territoire du Vatican, comme on peut le lire sur le site internet des musées du Vatican. « Les vêtements échancrés et/ou décolletés, les shorts au-dessus des genoux, les mini-jupes et les chapeaux ne sont pas admis. » Cette règle s'applique aussi bien aux femmes qu'aux hommes.

Visite guidée des jardins du Vatican (même entrée que pour la visite des musées) :
Horaires : Les visites guidées (également disponibles en français) ont lieu le matin du lundi au samedi sauf le mercredi. La visite dure approximativement deux heures.
Tarifs : 33 euros (plein), 24 euros (réduit). Il est indispensable de réserver à l'avance via le site internet du Vatican. Le ticket de la visite guidée donne également accès aux musées et à la chapelle Sixtine.
Il est également possible de visiter les jardins du Vatican à bord d'un bus ouvert. Tarifs : 37 euros (plein), 23 euros (réduit). La visite dure environ 45 minutes. Réservation en ligne indispensable.
www.museivaticani.va

Visite de la basilique Saint-Pierre
Horaires : Tous les jours de 7h à 19h d'avril à septembre, de 7h à 18h30 d'octobre à mars. Entrée gratuite.
www.vatican.va

 

L'auteur

Annabelle Georgen

Tombée sous le charme de Berlin à la fin de mes études, je suis aujourd'hui correspondante en Allemagne pour la presse française. Quand je n'explore pas l'effervescente vie culturelle berlinoise, j'aime arpenter le monde et ne manque jamais de ramener quelques reportages dans mes valises.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Cité du Vatican Cité du Vatican
Cité du Vatican
Roma
2h00
Musées du Vatican Musées du Vatican
Musées du Vatican
Roma
3h00
Chapelle Sixtine Chapelle Sixtine
Chapelle Sixtine
Roma
1h00
Basilique Saint-Pierre Basilique Saint-Pierre
Basilique Saint-Pierre
Roma
1h00
Place Saint-Pierre Place Saint-Pierre
Place Saint-Pierre
Roma
1h00
Jardins du Vatican Jardins du Vatican
Jardins du Vatican
Roma
2h00