Dès le premier coup d’œil, la vallée se montre à nul autre pareil ! Elle est perchée, presque « andine »… à 1800 mètres d’altitude. Succession de lacs, villages aux maisons peintes ou blanches, sommets à plus de 3000 mètres, elle allie les plaisirs de la randonnée d’été aux descentes de ski en hiver, sans oublier de multiples animations sportives et culturelles dues au prestige de sa capitale incontestée, Saint-Moritz.

D’où que l’on arrive, la première impression est de pénétrer dans un territoire à part. Depuis l’Italie, par le col de la Maloja, on débouche après de multiples lacets directement sur le plateau du haut Inn. La nappe d’eau calme et majestueuse du lac de Sils marque le début du cours de cette rivière, seul affluent suisse du Danube. Venant par le nord, par les cols du Julier ou de l’Albula, on la voit s’étaler, profonde de quelques centaines de mètres… seulement.


© Ph. Orain / Michelin

La Haute Engadine est une terre de tourisme depuis 160 ans où les stations chics de Saint-Moritz et Pontresina flirtent avec la jet set. Mais attention, ici le luxe n’est pas ostentatoire et les grandes familles se cachent derrière les volets de leurs splendides chalets ou fermes réhabilitées dans un esprit design.


© Ph. Orain / Michelin

Terre inspirante pour les philosophes ou les artistes, Friedrich Nietzsche séjourna à Sils, le peintre italien Segantini puisa une partie de son inspiration dans ses paysages grandioses.

Parmi les plus belles randonnées, il ne faut pas manquer l’ascension au Muottas Muragl pour son panorama, ou bien la marche vers le refuge de Cuoz d’où la vue sur les glaciers de Roseg et Sella est tout simplement saisissante. Le petit train rouge, Glacier Express ou Bernina Express joue le rôle d’un métro des neiges, reliant les villages tous plus pimpants les uns que les autres… vous êtes bien en Suisse ! Celerina, Samedan, Pontresina et surtout Zuoz, magnifique ensemble de maisons anciennes dont les plus anciennes remontent au 15e s.

La Basse Engadine, encore très agricole reste très préservée. La construction du tunnel de la Vereina l’a désenclavé. Guarda, Tarasp, Vulpera… autant de lieux à découvrir dans un cadre de montagnes enchanteur.


© Ph. Orain / Michelin

En Engadine, la magie opère vite. On y trouve également de très bons restaurants (dont quatre étoilés Michelin), des hôtels et spas superbes… autant d’assurances d’un séjour d’exception inoubliable.

 

Informations pratiques

Site de la station de ski Saint Moritz
Office national du tourisme Suisse
Musée Segantini
Les Chemins de fer RhB

 

Engadine : une vallée nature, chic et grandiose

L'auteur

Philippe Orain

Etre rédacteur en chef du Guide Vert Michelin c’est avant tout conforter sa nature de voyageur ! Passionné par l’Italie, mon second pays, les USA et les belles routes de France, je suis toujours en quête de bonnes adresses et aime faire partager mes coups de coeur.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Engadine Engadine
Engadine
Bever
5h00
Muottas Muragl
Muottas Muragl
Samedan
2h00