Un site millénaire fantastique et méconnu où les animaux vivent en liberté… Un musée de l’automobile d’exception, des jardins anglais, l’un des pubs les plus célèbres du pays, des produits du terroir délicieux, des hôtels de charme : c’est la New Forest !

La New Forest n’a pas loin de 1000 ans puisqu’elle fut plantée par Guillaume le Conquérant qui voulait en faire une forêt royale dédiée à la chasse, non loin de son château de Winchester. Malgré son nom, ce Parc national de 571 km² est ainsi l’une des plus anciennes forêts d’Angleterre, l’une des plus belles aussi, où vivent en liberté 4000 poneys qui parfois ne se gênent pas pour faire la sieste en plein milieu de la route…

Avant de partir explorer les merveilles du sud de l’Angleterre (la Côte de Cornouailles, le jardin de Stourhead et la ville de Bath), passez quelques jours dans la New Forest qui, ces dernières années, s’est transformée en un véritable quartier résidentiel comme en témoignent ses belles maisons et leurs jardins.

Quelques adresses et autres sites incontournables…

Pour commencer votre circuit dans la New Forest, rendez-vous à Beaulieu (prononcé « Biolay » en anglais…) qui est un charmant village situé au bord de la rivière, au Sud-Est de la forêt. Beaulieu est réputé dans tout le pays pour son National Motor Museum fondé en 1890 par le baron John Montagu of Beaulieu. Il est facile d’y passer une demi-journée tant sa collection est foisonnante : Rolls-Royce Silver de 1909, Hispano Suiza de 1912, Jaguar E-Type Roadster de 1962… Des centaines de modèles sont exposés ainsi que des bolides des années 1960 ayant permis de battre le record du monde de vitesse sur route. Un monorail roulant à 4 mètres de haut vous permettra également de faire le tour du parc, au fond duquel vous découvrirez le splendide château victorien du toujours bien vivant Lord Montagu.

Tout près de Beaulieu, Exbury Gardens est un site féérique qu’il vous faut aussi visiter impérativement. Il s’agit d’un ensemble de jardins anglais de toute beauté créés dans les années 1920 que l’on peut traverser à pied mais aussi à bord d’un petit train. La collection Rothschild de rhododendrons, d’azalées et de camélias est célèbre dans le monde entier (attention, les rhododendrons ne fleurissent qu’à partir du mois de mai !).

Au Nord de la coquette ville de Lyndhurst, célèbre pour son église victorienne de brique rouge, le village de Fritham abrite un célèbre pub anglais : The Royal Oak, régulièrement récompensé par la presse spécialisée. Alors que vous pouvez ne croiser âme qui vive pendant des kilomètres, soudain, voici des dizaines de voitures garées au bord de la route ! Tous les habitants de la région vont au Royal Oak pour sa bière brassée sur place, bien sûr, mais aussi pour ses délicieux produits du terroir à déguster dans le jardin (charcuteries et fromages notamment).

Toujours vers le Nord, vous traverserez alors une partie de la New Forest appelée Nomansland et qui fait les délices des étudiants en quête de sensations fortes (les panneaux indiquant « « Nomansland » sont d’ailleurs régulièrement volés !). Outre un observatoire à daims situé à Boldenwood, cette zone de conifères est très appréciée pour un restaurant pour le moins insolite : Les Mirabelles. Comme son nom le laisse entendre, cette adresse est l’œuvre d’un Français d’origine lorraine, Claude Laage. Sa cuisine riche et goûteuse vaut le détour, notamment son filet de bœuf Rossini qui doit avoisiner les 10 000 calories à lui tout seul ! Charmant et plein d’humour, Claude a donné libre cours à sa passion du vin en bâtissant une carte exceptionnelle qui attire tous les passionnés d’Angleterre : les 20 derniers millésimes de château Latour y figurent, notamment, sans oublier les Romanée-Conti, le tout à des prix défiant toute concurrence.

À 39 km à l’Est de la New Forest, l’ancienne ville épiscopale de Winchester, qui fut aussi la capitale de l’Angleterre du 9e s. au 12s., est un petit bijou à ne pas manquer. Winchester est d’abord, et avant tout, célèbre pour sa cathédrale dont les premières pierres (provenant de l’île de Wight) furent posées en 1079, à l’initiative de William Walkelyn, nommé évêque par Guillaume le Conquérant. Cette cathédrale majestueuse est d’un style roman très sobre. Autour, les pelouses d’où émergent quelques tombes sont un lieu de détente et de rendez-vous pour les étudiants de la ville. La tombe de l’écrivain Jane Austen (1775-1817), l’auteur d’Orgueil et préjugés est là, toute simple, elle qui vécut à 29 km de Winchester, à Chatow, dans une petite maison de brique rouge (toujours ouverte au public).

Informations pratiques

Site officiel de New Forest
www.newforestnpa.gov.uk

Restaurant Les Mirabelles
www.lesmirabelles.co.uk

Maison de Jane austen
www.jane-austens-house-museum.org.uk
 

L'auteur

Emmanuel Tresmontant

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

New Forest National Park New Forest National Park
New Forest National Park
Ashurst
4h00
Stourhead Stourhead
Stourhead
Mere
2h00
Cathédrale de Winchester Cathédrale de Winchester
Cathédrale de Winchester
Winchester
1h00