La vieille Europe nous ménage encore bien des plaisirs. Et de Dublin à Séville, la palette des sensations qui s’offrent à vous le temps d’un week-end est vaste !

1 - Lisbonne – 2h25 à 2h35

À la fois fluviale et océanique, Lisbonne s'ouvre sur l'estuaire du Tage. Ville d'échanges, lieu de brassage des cultures, elle est aujourd'hui le symbole du dynamisme national et apparaît, après plusieurs décennies de travaux, moderne et créative. Elle reste aussi la ville du fado, vieille cité populaire, désordonnée et un peu canaille, et invite à la flânerie dans un labyrinthe de ruelles et d'escaliers.
Voir la destination >

Torre de Belem à Lisbonne
©J. Arnold/hemis.fr

 

2 - Rome – 2h00

Rome, ville éternellement séduisante, où l’on ne cesse de retourner car elle réserve des surprises à chaque nouveau séjour. Bien sûr, il y a les classiques, du Panthéon au Colisée ; il y a les grandes et les petites églises, les chefs-d’œuvre du Caravage et ceux des petits maîtres romains. Il y a aussi un art de vivre, fait de gourmandise, de chic et de nonchalance, un art du système D et une ambiance unique au monde.
Voir la destination >

Piazza Santa Maria in Trastevere, Rome
©J.P. Degas/hemis.fr

 

3 - Venise – 1h40

Première bonne nouvelle : Venise n’a pas sombré sous les clichés. Deuxième bonne nouvelle : un lève-tôt peut admirer, avant 9 heures du matin, la place Saint-Marc déserte. Comme pour Rome, il faut alterner découverte des grands classiques – de la Ca’d’Oro au palais des Doges – et flânerie(s) dans les quartiers excentrés et les îles.
Voir la destination >

Venise
©J. Arnold/hemis.fr

 

4 - Séville – 2h30

La capitale de l’Andalousie offre à peu près tout avec générosité : un climat béni des dieux, des traditions fortes à l’image de sa Semaine sainte, des monuments emblématiques comme la Giralda et des bars et des restaurants branchés. Seul bémol, éviter les mois de juillet-août pendant lesquels la température dépasse parfois les 40 degrés.
Voir la destination >

La tour Giralda à Séville
©R. Mattes/hemis.fr

 

5 - Madrid – 2h10

Moins connues que ses rivales du sud de l’Europe, Madrid est pourtant une capitale de choix pour un week-end. Son histoire, ses musées, ses monuments emblématiques, ses quartiers à la forte personnalité, sa vie culturelle et nocturne en font une destination de premier plan.
Voir la destination >

Monasterio de El Escorial, Madrid
© rusm/iStock

 

6 - Barcelone – 1h30 à 1h50

Star des courts séjours en Europe, la capitale catalane rallie tous les suffrages, et cela, dans toutes les générations. Du quartier gothique aux créations délirantes de Gaudí, en passant par les bars et les restaurants branchés du front de mer, Barcelone n’en finit plus d’attirer les foules.
Voir la destination >

La Sagrada Familia, Barcelone
©F. Reclus/Author's Image/Photononstop

 

7 - Vienne – 1h45

Culture, musique, design, et même gastronomie, Vienne a tout pour elle. L’ancienne résidence impériale a gardé le cachet des Habsbourg avec ses palais, ses cafés, ses bals, valse, calèches... Mais loin d’être une ville-musée, Vienne abrite en son centre des magasins chics et branchés, des restaurants originaux, des galeries d’avant-garde et des lieux de sortie animés par une jeunesse omniprésente. Vienne est bel et bien vivante !
Voir la destination >

Château de Schönbrunn, Vienne
©D. Colin/Sime/Photononstop

 

8 - Dubrovnik – 2h15

Âgée de plus de mille ans Dubrovnik est l’un des plus beaux joyaux du patrimoine culturel mondial. Ancrée sur un rocher, enchâssée dans un écrin de remparts, baignée par une eau turquoise, la célèbre ville de Croatie mérite bien son titre de « perle de l’Adriatique ». La ville séduit d’emblée par son harmonie architecturale. Mais Dubrovnik n’en est pas pour autant une ville figée. Particulièrement animée l’été, elle est parsemée de terrasses où il fait bon profiter du temps qui passe.
Voir la destination >

Ville fortifiée de Dubrovnik
©Tramont_ana/iStock

 

9 - Dublin – 1h55

Le temps d'un week-end, Dublin a beaucoup à vous offrir. Visite de musées (les musées nationaux sont gratuits), balade dans les différents quartiers, ambiance incomparable des pubs, gentillesse des locaux, escapade en mer, ou dans les montagnes aux alentours. À la fois catholique et anglicane, celtique et classique, populaire et cossue, Dublin continue de faire preuve d’une vitalité exceptionnelle, en témoigne la fécondité de ses écrivains et de ses poètes et sa nouvelle prospérité « numérique » qui se manifeste aujourd'hui de façon éclatante.
Voir la destination >

Douceur de vivre à Dublin
©J. Smith/Photononstop

 

10 - Édimbourg – 1h50

Capitale de l'Écosse, siège du Parlement écossais, Édimbourg est une ville magnifique et pleine de verdure qui s'élève sur un ensemble de collines volcaniques. Deux villes, l'ancienne et la nouvelle, offrent un contraste frappant. Old Town, médiévale, perchée sur son piton rocheux ; et New Town, édifiée en contrebas au 19e s. Des musées aux collections très riches, de nombreuses attractions touristiques, des pubs, des bars et des restos font d’Édimbourg un must.
Voir la destination >

Vieille ville d'Edimbourg
©Tibor Bognar/Photononstop

 

Dix villes à moins de 2 heures 30 de vol de Paris