Même en faisant rouler les « r » et en transformant les voyelles finales en « ch », Guimarães suscite encore peu d’enthousiasme auprès des Français. Pourtant, dotée d’un centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco et animée par une population très jeune, Guimarães est une légende (bien) vivante au Portugal !

« Pourquoi Guimarães ? dit sa brochure touristique. Parce qu’elle condense l’identité portugaise. Qu’elle amplifie la vision de ce qu’est l’Europe aujourd’hui. Qu’on y mange bien, très bien. Qu’on s’y promène à pied et qu’on y dit ola. Qu’elle se laisse connaître d’emblée et toujours davantage. »

 

D’une capitale à une autre

Du 11e s. au 13e s., Guimarães fut la capitale du royaume de Portugal. Classé au patrimoine culturel de l’humanité en 2001 par l’Unesco, le centre de Guimarães exhibe ses racines millénaires, avec ses tours crénelées, ses clochers monastiques et ses remparts. Considérée comme le cœur de la cité, la place du Toural abritait au 17e s. le marché et la foire aux bestiaux. Aujourd’hui, elle est peuplée par des immeubles et un kiosque à musique, tout en servant de point giratoire aux automobilistes. Depuis quelques mois, elle est toutefois réservée aux seuls mouvements des piétons, qui peuvent admirer tranquillement les façades pombalines (le style pombalin, assez proche du néo-classicisme, est né au Portugal après le tremblement de terre de 1755 qui détruisit Lisbonne). Rien d'étonnant donc à ce que Guimarães ait été nommée Capitale européenne de la culture en 2012.

 

Le Portugal à travers les âges

C’est tout le charme de Guimarães : les siècles y ont laissé une empreinte durable. Dans son cœur médiéval voisinent couvents baroques et maisonnettes populaires, qui pavent l’authenticité de la ville. Aujourd’hui, ses portes voûtées et ses ruelles étroites sont animées par les étudiants, notamment ceux de l’université du Minho, qui contribuent largement au dynamisme de Guimarães. La moitié des 50 000 habitants a moins de trente ans. Voilà qui explique l’accès au wifi gratuit entre les maisons à colombages !

La statue d’Alphonse Ier  (roi de Portugal de 1139 à 1185) en sentinelle, le château de la cité médiévale campe les origines du Portugal : c’est dans cette forteresse rustique, véritable terrain de jeu pour les enfants, que serait né le premier souverain du royaume. Mille ans plus tard, ce sont toujours de jeunes chevaliers qui battent le pavé de Guimarães. Sans cote de maille, mais en jean et tee-shirt. Les places à conquérir ? Les terrasses des cafés, les comptoirs des restaurants, les musées, entre azulejos et design contemporain.

 

Informations pratiques

www.guimaraesturismo.com
www.visitportugal.com
 

L'auteur

Anne-Laure Murier

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Centre historique de Guimarães Centre historique de Guimarães
Centre historique de Guimarães
Guimarães
1h30
Largo do Toural Largo do Toural
Largo do Toural
Guimarães
0h15
Château de Guimarães Château de Guimarães
Château de Guimarães
Guimarães
1h00