Surnommée « New York-sur-Meuse », la sœur d’Amsterdam vibre d’une énergie communicative. Ici, pas de mignonnes rues pavées, ni de jolis canaux, mais les tours-signatures des plus grands « starchitectes », le premier port d’Europe … et, partout, un mélange d’inventivité et de décontraction qui font de Rotterdam une « capitale du cool ».

À rebours des villes qu’on visite pour leur histoire, la deuxième ville des Pays-Bas séduit d’abord par son actualité. Laissée pour morte, après les terribles bombardements allemands et américains de la Seconde Guerre mondiale, la ville portuaire s’est relevée avec brio, profitant de la reconstruction pour se réorganiser… dans un étourdissant mélange de genres. Une destination idéale pour les mordus d’architecture contemporaine… et tous ceux qui aiment se laisser surprendre.

10 étapes à ne pas manquer lors d’une promenade dans ce laboratoire à ciel ouvert de l’architecture du 20e s. :

  1. Centraal Station, une « super-gare » inaugurée en 2014 ;
  2. De Bijenkorf, icône moderniste signé par Marcel Breuer, architecte du Bauhaus ;
  3. Markthal, cette arche géante abrite notamment un marché couvert, très gourmand ;
  4. Kubuswoningen, ou maisons-cubes, emblématique construction de Piet Blom ;
  5. Erasmusbrug (Pont Erasmus), ce symbole de la ville qu’on doit à Ben van Berkel porte le nom d’Erasme, le plus célèbre Rotterdamois, érudit humaniste du 16e s. à la carrière, déjà, cosmopolite ;
  6. Willemsbrug, l’autre pont phare de la ville ;
  7. Huis Sonneveld, pendant résidentiel de l’usine Van Nelle – deux bâtiments illustrant le fonctionnalisme néerlandais de l’Entre-Deux-Guerres ;
  8. Café De Unie, icône du mouvement De Stijl ;
  9. Musée Boijmans van Beuningen, pour les magnifiques bâtiments, édifiés entre 1930 et 2000, et les collections non moins remarquables de peintures et d’arts décoratifs ;
  10. De Rotterdam, une ville à la verticale imaginée par Rem Koolhaas, sur la presqu’île de Kop van Zuid.

Le Maritime Museum - Rotterdam, Pays-Bas
© N. Emmerson/robertharding/age fotostock

Au rang des incontournables figure bien sûr la visite en bateau des coulisses du port commercial – 1er port européen, 9e port mondial. Cœur battant de la ville, repoussé vers la mer, au fur et à mesure que grandissaient son activité et la taille des bâtiments marins, le port est aussi un monde à part, où l’unité de référence n’est pas l’homme, mais le container !

Pour revenir à une échelle plus humaine, la visite de Leuvehaven (premier port maritime de Rotterdam, en plein cœur de la ville) fournit un agréable contrepoint avec son musée maritime associant expositions historiques (à l’intérieur) et visite de bateaux anciens amarrés sur le bassin.

Enfin, ne quittez pas Rotterdam, sans être monté en haut de l’Euromast dont la vue, au sommet, s’étend sur 30 km à la ronde.

 

Informations pratiques

Office de tourisme de Rotterdam (en anglais)

 

L'auteur

Irène Lainey

Adepte du slow travel, j’ai été étudiante à Vienne, Budapest et Berlin, guide touristique en Italie, vendeuse de droits à Londres, éditrice au Yémen... avant de rejoindre le Guide Vert. À Lyon, Malte ou Vancouver, j’aime écouter les gens me raconter leur ville et découvrir leur pays à travers leurs yeux.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Kubuswoningen (Maisons-cubes)
Kubuswoningen (Maisons-cubes)
Rotterdam
0h30
Pont Érasmus
Pont Érasmus
Rotterdam
1h00
Willemsbrug
Willemsbrug
Rotterdam
1h00
Maison Sonneveld
Maison Sonneveld
Rotterdam
0h15
Musée Boijmans Van Beuningen Musée Boijmans Van Beuningen
Musée Boijmans Van Beuningen
Rotterdam
2h00
Port de Rotterdam Port de Rotterdam
Port de Rotterdam
Rotterdam
1h00
Leuvehaven Leuvehaven
Leuvehaven
Rotterdam
0h15
Musée maritime de Rotterdam
Musée maritime de Rotterdam
Rotterdam
Euromast
Euromast
Rotterdam