Circuit Michelin

La Vénétie en 5 jours

Un circuit de 320 km pour faire le plein d’art et d’architecture dans la lagune et sur la terre ferme.

Jour 1 : Venise

 

Pour Venise, qui semble surgir des eaux, mais repose en fait sur de nombreux îlots, le Grand Canal constitue l’artère principale de la cité et ensorcelle autant pour ses célèbres palais que pour l'animation qui s'y tient, notamment autour du pont du Rialto.
Descendez le Grand Canal en vaporetto jusqu’à la place Saint-Marc où vous admirerez la Basilique, le Campanile et le Palais des Doges (le Pont des Soupirs est tout proche...).
Poursuivez la balade dans le charmant et culturel quartier Dorsoduro, puis visitez la Scuola Grande di San Rocco.
Nuit à Venise.

Jour 2 : Venise/Trévise

 

Le matin, rendez-vous sur l’île de Murano pour la visite de son musée du Verre.
L’après-midi, départ pour Trévise, qui avec ses canaux qu'enjambent de petits ponts, ses rues à arcades et ses palais Renaissance, apparaît comme une reproduction en miniature de Venise. Le coeur historique tient dans un mouchoir de poche : idéal pour une promenade à pied. Arpentez la place des Seigneurs avant de visiter San Nicoló qui renferme d'intéressantes fresques.
Nuit à Trévise.

Jour 3 : Padoue

 

Proche de Venise (à peine 2h de route) sans pour autant se laisser éclipser par l'aura de la Sérénissime, Padoue s'étire autour d'un charmant cœur médiéval semé de petites places et de palais offrant une agréable déambulation.
Si la visite de la chapelle des Scrovegni - ornée des plus belles fresques de Giotto - est incontournable, la basilique Saint-Antoine, où repose le saint protecteur de la ville, le Palazzo della Ragione et l’université du Palazzo Bo méritent aussi qu'on s'y attarde.
Nuit à Padoue.

 

Conseil : pensez à réserver quelques jours à l’avance la visite de la chapelle des Scrovegni.

Jour 4 : Vicenza

 

Vicence, la ville de Palladio est un bijou d'harmonie et élégance. Partout, les palais et les églises rendent hommage au grand architecte de la Renaissance vénitienne, sans oublier les chefs-d'oeuvre comme la Basilica et le Teatro Olimpico. Autres sites à ne pas manquer : la Villa la Rotonda et la Piazza dei Signori.
A la fin de cette journée de visites, rendez-vous à Vérone pour y passer la nuit.

Jour 5 : Vérone

 

Capitale du romantisme lovée dans une boucle de l’Adige, Vérone offre une vertigineuse plongée dans l’art et dans le temps. Au hasard des ruelles ombragées, théâtre et arènes de la Rome antique, chapiteaux romans, dentelles de pierre gothiques et palais Renaissance, tous faits de ce même marbre rose, se côtoient dans une harmonieuse unité.
Parmi les plus beaux sites de la ville, ne manquez pas San Zeno Maggiore, sans doute l'une des plus belles églises d'Italie ; l'arène de Vérone, l’un des plus grands et des mieux conservés amphithéâtre du monde romain ; le Castelvecchio et le Ponte Scaligero qui constituent un magnifique ensemble fortifié ; et la belle église gothique Sant’Anastasia qui renferme plusieurs chefs-d'oeuvre.