La Cappella Sansevero est sans doute l’un des monuments les plus singuliers de la ville. Elle a la particularité d’abriter de magnifiques sculptures mais aussi des éléments plus mystérieux liés à la personnalité de l’étonnant prince Raimondo di Sangro.

Un superbe décor baroque

La chapelle familiale, édifiée au 16e s., a été entièrement réaménagée au 18e s. dans un style baroque exubérant, à la demande du prince. Les sculptures sont saisissantes : au centre de la nef trône le magnifique Christ voilé de Giuseppe Sanmartino (1753). Les plis du voile sont si légers que le tissu semble déposé sur le corps allongé, tandis que la sérénité des traits du visage donne l’impression que le Christ dort paisiblement. De part et d’autre du chœur, admirez la Pudeur  (une femme voilée) d’Antonio Corradini et la Désillusion (un homme cherchant à se dégager d’un filet) de Francesco Queirolo.

 

Franc-maçonnerie et recherches scientifiques

La chapelle est parsemée de symboles maçonniques mais l’œuvre la plus énigmatique et inquiétante se trouve dans la salle souterraine : les deux « macchine anatomiche », deux écorchés dont le système veineux aurait été pétrifié grâce à une substance inventée par Raimondo di Sangro. Il s’agit en réalité d’une reconstitution très proche de la nature réalisée par le médecin sicilien Giuseppe Salerno en 1763. En revanche, les squelettes ne sont pas factices !

 

Informations pratiques

Site web : www.museosansevero.it
Site officiel du tourisme en Italie

 

L'auteur

Catherine Guégan

Éditrice pour Le Guide Vert depuis 10 ans, je concilie au quotidien mon goût pour le voyage, l’écriture et les contacts. Passionnée par l’Asie, en particulier par le Japon où je me rends régulièrement, mes autres destinations de prédilection sont l’Italie, l’Écosse et la Bretagne.
Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Chapelle Sansevero
Chapelle Sansevero
Napoli
1h00