Saumon fumé, foie gras, escargots, dinde, fromage... Parfois, il ne reste que très peu de place pour le dessert au moment des fêtes de fin d'année. La version glacée constitue alors une bonne alternative pour ponctuer le repas avec gourmandise, sans rendre la digestion encore plus difficile.

La "bûche" des Frères Campana pour Haägen-Dazs

Auteurs d'un mouvement artistique reconnu comme un "design povera" reposant sur le recyclage des matériaux - ils se sont fait connaître avec un fauteuil en morceaux de bois assemblé baptisé "Favela", les Frères Campana ajoutent leur nom à l'écurie de designers que Häagen-Dazs recrute chaque année, tout à tour, pour sa collection de fin d'année. Ils ont imaginé un gâteau dont les différentes facettes rappellent celles d'un diamant. "L'iconic" associe les parfums belgian chocolate et vanilla, reposant sur un brownie, à une mousse glacée au praliné et un confit mangue/passion. La deuxième recette, "l'Original", propose le frozen yogurt et le sorbet framboise de la marque, avec un coeur au jasmin et un confit de fruits rouges, le tout sur un biscuit aux notes de gingembre et cannelle.
Prix : 49 euros (du 1er décembre 2018 au 15 janvier 2019)

 

La Rose de Noël d'une Glace à Paris

La boutique-salon de thé une Glace à Paris du Meilleur Ouvrier de France Emmanuel Ryon est devenue "the place to eat" pour qui aime succomber aux saveurs glacées à Paris. Pour les fêtes, le chef use des ingrédients rafraîchissants tels que le géranium rosa, associé au thé vert, et une crème glacée à l'infusion de riz de Camargue qui s'inséreront facilement après le repas gargantuesque de Noël. Cette rose de Noël est complétée par un sorbet aux fraises mara des bois, un crémeux à la fraise et un biscuit dacquoise noix de coco.
Prix : 59 euros pour 5/6 personnes

 

Une bûche personnalisée à la Glacerie

Fraîchement ouvertes avant l'été, les premières boutiques la Glacerie de David Wesmaël (à Paris et Lille) proposent de composer sur mesure sa bûche de Noël glacée. Puisque tous les goûts sont dans la nature, autant choisir les cinq parfums qui structureront cette première bûche et satisfaire ainsi tout le monde. On a le choix par exemple parmi la pistache, relevée par le sorbet acidulé à la griotte, associée à un crémeux chocolat noir amaretto, le chocolat noir grand cru Altapaz Séquencia, twisté par le sorbet cassis noir de Bourgogne et un coulis de mangue-passion exotique, le marron d'Ardèche vanillé au cœur sorbet clémentine Corse et au confit de cassis noir de Bourgogne. Le gâteau glacé repose sur une glace vanille, marié à un coeur coulant au caramel, un praliné aux noisettes et une fine couche de meringue.
Prix : 72 euros pour 10 personnes

 

L'entremets "Mandarino" d'Amorino

Dans ses boutiques de glaces présentes partout en France, Amorino a composé une bûche rectangulaire avec un chocolat noir d'Equateur, pour ceux qui ne transigent pas avec le chocolat ! La gourmandise est allégée par un coulis de mandarine et de noisettes.
Prix : 34 euros pour 6/8 personnes (à partir du 1er décembre)

 

La Douceur de Collobrières de Hugo et Victor

Le chef Hugues Pouget, de la maison Hugo & Victor, a aussi pensé aux papilles qui préfèrent les desserts de fête glacés. Il n'en oublie pas pour autant la gourmandise puisque le pâtissier a pioché dans la saveur du marron glacé associé à un parfait glacé et à une chantilly à la vanille de Bourbon pour composer le gâteau de Noël. La recette repose sur une dacquoise amande, dont le craquant est aussi assuré par une meringue et des brisures de marrons glacés.
Prix : 19 euros pour 2 personnes / 39 euros pour 4 personnes / 59 euros pour 6 personnes

 

L'auteur

Relaxnews

Voir tous les reportages de la destination