Un séjour en Provence, c'est la douceur de vivre par excellence : odeurs de lavande et de garrigue, chant des cigales, cuisine ensoleillée... mais aussi des villages dont la beauté laisse sans voix. Voici notre sélection des plus beaux villages de Provence, classés 3 et 2 étoiles dans le Guide Vert.

Les Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Perché sur son nid d’aigle, Les Baux-de-Provence, merveilleux village fortifié se donne des airs inexpugnables... mais c’est compter sans les touristes qui l’envahissent par vagues incessantes dès les beaux jours, prenant d’assaut les étroites ruelles pavées, investissant les vestiges du château. Pour goûter le charme de ce coin de paradis posé aux portes du val d’Enfer, mieux vaut venir au printemps ou en automne, quand les vieilles pierres retrouvent leur tranquillité et content en toute sérénité leur gloire passée.
A ne pas manquer : le château des Baux-de-Provence, démoli en 1632 sur ordre de Richelieu, il garde des vestiges intéressants : ruines de la citadelle, tours, chapelle castrale (12e-16e s.) et donjon ouvrant sur un magnifique panorama.

 

Roussillon (Vaucluse)

Rouge comme la terre qui l’entoure, rouge comme son nom… Avec ses ruelles étroites, parfois en escalier, ses maisons imbriquées dont les façades badigeonnées d’ocre rivalisent de couleur et d’harmonie, les vues que l’on découvre soudain, au hasard d’une échappée, le village de Roussillon est un enchantement continuel, en particulier à la tombée du jour lorsque les rayons rasants du soleil viennent illuminer les façades, révélant une palette de couleurs toute en nuances, du jaune au rouge.
A ne pas manquer : le Sentier des Ocres, 2 sentiers aménagés permettant de découvrir les étonnants paysages formés par les anciennes carrières où l'action de l'homme mais aussi l'érosion ont sculpté des cheminées de fées au-dessus de la fameuse chaussée des Géants.

 

Moustiers-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence)

Ce village en amphithéâtre semble béni des dieux, et ses très anciennes maisons étagées ressemblent à une crèche provençale sur fond de ciel bleu. Au cœur du Parc naturel régional du Verdon, et tout près du lac de Sainte-Croix, ce n’est pourtant pas le site exceptionnel de Moustiers-Sainte-Marie qui fait son renom, mais la production depuis trois siècles d’une faïence fine à la blancheur de lait.
A ne pas manquer : le musée de la Faïence, pour découvrir des moules, des outils d’époque et, surtout, l’oeuvre des grands faïenciers de Moustiers.

 

La Grave (Hautes-Alpes)

Niché au creux de la haute vallée de la Romanche, au cœur même du massif des Écrins, La Grave fait face au légendaire pic de la Meije, célèbre pour ses redoutables arêtes. Ce sympathique bourg montagnard, qui a su préserver son habitat traditionnel, attire les passionnés d’alpinisme et de ski, mais aussi les simples visiteurs, émerveillés par le spectacle grandiose que leur réserve la haute montagne.
A ne pas manquer : pendre le téléphérique du Glacier de la Meije pour profiter du panomara inoubliable.

 

Mont-Dauphin (Hautes-Alpes)

Quand un ennemi harcelait ses frontières, Louis XIV s’en remettait volontiers au marquis de Vauban, fort d’une solide expérience en matière de poliorcétique, et le talentueux ingénieur militaire répondait sans faille à l’appel de son souverain en adaptant ses plans aux terrains les plus compliqués. Tel fut le cas de Mont-Dauphin, dont les bâtiments de marbre rose, merveilleusement bien conservés, couronnent un vaste promontoire. La vue sur tout le Guillestrois y est proprement royale !
A ne pas manquer : une visite guidée de la place forte de Mont-Dauphin.


Saint-Véran (Hautes-Alpes)

Prenez de la hauteur ! Il faut monter à 2 040 m d’altitude pour découvrir les chalets de Saint-Véran, intégralement construits en bois et en pierre, et le charme incroyable de la plus haute commune d’Europe.
A ne pas manquer : le musée du Soum, une maison de 1641 miraculeusement préservée des incendies, est aujourd'hui la plus ancienne du village et son architecture en fait le symbole de la maison du haut Queyras.

 

Les plus beaux villages de Provence

Les sites cités dans ce reportage

Château des Baux-de-Provence Château des Baux-de-Provence
Château des Baux-de-Provence
Les Baux-de-Provence
1h30
Sentier des ocres Sentier des ocres
Sentier des ocres
Roussillon
Vallée de la Romanche Vallée de la Romanche
Vallée de la Romanche
Le Bourg-d'Oisans
5h00
Parc national des Écrins Parc national des Écrins
Parc national des Écrins
Le Bourg-d'Oisans
5h00
Glaciers de la Meije (par téléphérique) Glaciers de la Meije (par téléphérique)
Glaciers de la Meije (par téléphérique)
La Grave
2h00
Visite guidée de la place forte de Mont-Dauphin Visite guidée de la place forte de Mont-Dauphin
Visite guidée de la place forte de Mont-Dauphin
Mont-Dauphin
1h30
Musée du Soum Musée du Soum
Musée du Soum
St-Véran
2h00