Des espaces et une géométrie repensés, des zones piétonnes sans cesse plus étendues, des transports en commun efficaces, une actualité culturelle et festive dense et variée. Tout cela s’ajoutant à la douceur du climat et à un riche patrimoine… Pas étonnant que la démographie nantaise et la fréquentation touristique aient explosé !

À moins de 60 km de la mer, pas encore maritime mais déjà plus tout à fait terrienne, Nantes est une ville sous double influence qui, après avoir longtemps subi des vents contraires, s’est enfin réconciliée avec son histoire, son patrimoine, son identité. Il aura fallu deux décennies pour réaliser un travail colossal, et réhabiliter les zones  sinistrées, laissées en friche après la fermeture des chantiers navals de l’île de Nantes. C’est une véritable mutation qu’ont opérée les architectes en charge du renouveau urbain de la capitale ligérienne, et leur travail n’est certainement pas étranger au fait que la cité des ducs caracole depuis des années en tête des classements des villes les plus agréables à vivre.

 

Un passé assumé

Le succès s’explique peut-être par le fait que Nantes a su s’appuyer autant sur ses atouts que sur ses blessures : des friches industrielles réhabilitées aux rives de la Loire qui accueillent un très beau mémorial témoignant de son lourd passé de capitale négrière française. Sortie de la grisaille de la fin du siècle dernier, Nantes est désormais une ville séduisante et dynamique, ayant trouvé sa vitesse de croisière.

 

Une ville aux mille facettes

À pied, en Bicloo (le nom des vélos en libre-service), en tramway : Nantes se découvre de bien des manières et se révèle propice à la flânerie.
Peu étendu, le centre-ville présente des atmosphères très différentes en fonction des quartiers. Le cœur historique de Nantes s’articule autour du cours des Cinquante-Otages, aménagé sur l’ancien cours de l’Erdre, et qui le coupe en deux. À l’est, on découvre le quartier du Bouffay, vestige médiéval de la ville, avec le château des ducs de Bretagne et la cathédrale. À l’ouest, se trouve le quartier Graslin, plus bourgeois, qui témoigne de la longue et prospère histoire commerciale de la ville. Dans le premier se presse jour et nuit une population étudiante qui envahit les douves du château dès les beaux jours et profite en soirée des nombreux bars et restaurants du quartier. La place du Bouffay, très minérale depuis les travaux de prolongement du tramway, est aujourd’hui devenue un alignement de terrasses ensoleillées toujours noires de monde.
Si le quartier Graslin paraît beaucoup plus sage dans la journée, avec ses passants apprêtés faisant du lèchevitrine dans la rue Crébillon et le passage Pommeraye, l’animation n’est pas en reste le soir : clubs de jazz, pubs et bars de nuit entre la place Graslin et la place du Commerce lui confèrent un autre visage, bien plus festif.

 

Les nouveaux espaces

La mutation urbaine de Nantes est passée par une réappropriation des espaces au sud de la Loire, en particulier des friches industrielles et usines désaffectées. Le lieu unique, aménagé dans l’ancienne tour de la biscuiterie LU et la Galerie des Machines, sur l’île de Nantes, en sont les deux réussites emblématiques. Cette dernière, où l’on se promène le matin sur le dos d’un éléphant mécanique et où l’on déambule le soir le long des anciens quais et hangars (dont le hangar à bananes) reconvertis en restaurants, bars et salles de spectacles, est devenue un symbole de réhabilitation des espaces industriels. Elle illustre parfaitement cette métamorphose réussie réalisée à partir de vestiges de la ville d’hier qui contribueront à assurer le succès de la ville de demain.

 

Le Voyage à Nantes, 6e édition

Du 1er juillet au 28 août, l’art et la découverte sont partout dans la ville. Une ligne verte invite le promeneur à travers un parcours de 12 km : une cinquantaine d’étapes pour découvrir des œuvres d’art au détour d’une ruelle, des sites remarquables du patrimoine ou des trésors méconnus.

 

Informations pratiques

Tourisme Nantes métropole : www.nantes-tourisme.com/fr

Le Voyage à Nantes : www.levoyageanantes.fr

 

 

Week-end à Nantes

L'auteur

Arthur Bacry

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Île de Nantes Île de Nantes
Île de Nantes
Nantes
0h30
Musée des Beaux-Arts de Nantes
Musée des Beaux-Arts de Nantes
Nantes
1h00
Musée d'Histoire de Nantes Musée d'Histoire de Nantes
Musée d'Histoire de Nantes
Nantes
2h00