Lancé officiellement lors du bal du Chat noir le 22 janvier dernier, le carnaval de Dunkerque va atteindre des sommets festifs lors des week-ends du 10/11 et 17/18 février. C’est le moment des grands bals qui durent toute la nuit et concentrent toute la folie carnavalesque dont les Dunkerquois et leurs amis sont capables.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les carnavals se déroulent quasiment toute l’année… Celui de Dunkerque ouvre les festivités dès le mois de janvier et dure presque trois mois. Le carnaval de Dunkerque devrait sa naissance aux fêtes organisées par les armateurs avant le départ des pêcheurs pour la pêche à la morue en Islande : les pêcheurs faisaient la fête avant de partir en mer des mois durant, loin de leurs familles.

Tous les carnavals possèdent un rôle intégrateur – renforcement du sentiment d’appartenance – et donnent la possibilité de transgresser l’ordre établi. C’est une brèche dans le quotidien, où toutes les extravagances sont permises, costumes délirants, travestissements audacieux, chansons paillardes...

La différence entre acteurs et spectateurs est abolie : on n’assiste pas au carnaval, on le vit de l’intérieur, notamment lors des grandes nuits de bals ! Avant de succomber à la folie, un peu de vocabulaire. Quand on parle de « bandes », il s’agit des participants au carnaval (dits « carnavaleux », abrités sous leur grand parapluie coloré) qui défilent dans les rues au son d’une musique (appelée la « clique »), conduite par un tambour-major. Grande affaire du carnaval de Dunkerque, les « bals » : les carnavaleux font la fête tous ensemble lors de grands bals qui marient dans un joyeux foutoir chansons carnavalesques et musiques actuelles. Les bénéfices récoltés lors de ces bals sont reversés à des associations caritatives.

Préparez-donc vos week-ends des 10-11 (et jusqu’au 13) février et 17-18 février : ça va chauffer dans le Nord ! Du 10 au 13 février se déroulent les « trois joyeuses », temps forts du carnaval, succession ininterrompue de défilés, de bals et de boissons légèrement alcoolisées ; c’est le moment de gloire de la bande de Dunkerque, le rendez-vous emblématique du carnaval : des dizaines de milliers de carnavaleux défilent dans les rues et convergent sous les balcons de l’hôtel de ville pour tenter d’attraper l’un des harengs jeté par le maire et ses édiles.

 

Informations pratiques

Office de tourisme de Dunkerque

 

Ca va chauffer dans le Nord !

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Hôtel de ville de Dunkerque
Hôtel de ville de Dunkerque
Dunkerque
0h15