Carcassonne : voilà un nom qui sonne haut et fort, comme sorti de l'olifant de Roland ! Visiter cette impressionnante forteresse du Moyen-Age, avec son château comtal et ses remparts classés au patrimoine mondial de l'Unesco, c'est comme vivre dans un film de Walt Disney le temps d'une journée.

 

 

La cité médiévale de Carcassonne: 52 tours !

Qui n'a pas vu Carcassonne n'a rien vu !  Les origines de Carcassonne remontent à la nuit des temps !
Sur cette butte stratégique dominant l’Aude, à mi-chemin de l’Atlantique et des Pyrénées, les traces d’habitation remontent au moins au 8e s. avant J.-C. Ensuite, du 2e s. avant J.-C. jusqu’à l’an 1000 se succèdent, dans le fracas des armes, Romains, Wisigoths et Sarrasins. Les comtes de Trencavel font de Carcassonne leur fief et inaugurent des travaux de fortifications qui dureront jusqu’au 13e. Aujourd’hui, la Cité médiévale de Carcassonne, classée au patrimoine de l’Unesco et connue dans le monde entier, est célèbre pour sa double enceinte de 3 km de circonférence et la présence de 52… tours !

Un monument qui a échappé de peu à la destruction

Un conseil d’ami : visitez cette cité médiévale exemplaire hors saison OU TÔT LE MATIN. Une belle journée d’hiver, quand la tramontane a dégagé le ciel, semble particulièrement indiquée. En visitant Carcassonne, vous rendrez hommage à l'écrivain, journaliste et surtout architecte Eugène Viollet-le-Duc, né à Paris en 1814, et dont on a fêté le bicentenaire de la naissance en 2014. La Cité de Carcassonne, qui est peut-être la plus belle leçon d’architecture médiévale de Viollet-le-Duc, lui doit beaucoup. Au 19e s., Carcassonne, ex-capitale de l’industrie textile, s’enfonce dans la ruine et la Cité, pillée par les entrepreneurs locaux, est carrément menacée de destruction ! Elle sera sauvée par trois paladins : l’écrivain Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques et tombé amoureux de la Cité, l’architecte Eugène Viollet-Le-Duc et Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, historien et notable carcassonnais, secrétaire de la Société des arts et sciences, alertent l’opinion.

Une restauration émaillée de polémiques

Le projet de restauration est approuvé par Napoléon III en 1853 et les travaux seront officiellement terminés en… 1913. De nombreuses polémiques, relatives à la conformité historique de la restauration, émailleront le chantier qui sera continué par les élèves de Viollet-le-Duc. Aujourd’hui, ces polémiques semblent bien loin, et l’on voit maintenant en Viollet-le-Duc un théoricien de premier ordre dont l’influence s’est prolongée jusqu’à la seconde moitié du 20e s. À la fois artiste et érudit au savoir encyclopédique, il demeure toujours l’un des rares architectes du 19e s. dont les travaux de restauration et l’œuvre font toujours référence pour les professionnels de l’architecture. 

INFORMATIONS PRATIQUES

Office de tourisme de Carcassonne

Châteaux et remparts de la Cité de Carcassonne

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Porte Narbonnaise Porte Narbonnaise
Porte Narbonnaise
Carcassonne
0h30