Circuit Michelin

Sur les traces des impressionnistes en 5 jours

Un circuit de 330 km pour revenir aux sources de l’impressionnisme.

Jour 1 : Auvers-sur-Oise

 

Sur les traces de Van Gogh à Auvers-sur-Oise : sa modeste chambre à l'auberge Ravoux où le peintre passa les 2 derniers mois de sa vie ; la maison du docteur Gachet ; sa tombe et celle de son frère dans le cimetière du village.
Le Musée Daubigny présente une collection de peintures, aquarelles, dessins et gravures du 19e s. évoquant la naissance de l’impressionnisme. La Maison-atelier de Daubigny, premier foyer artistique d’Auvers garde l’empreinte des peintres qui y ont résidé, grâce aux oeuvres exposées.
Nuit sur place.

Jour 2 : Pontoise/Giverny

 

Le matin, balade dans Pontoise : la ville-haute, la cathédrale Saint-Maclou et le musée Pissarro.
L'après-midi, visite de Giverny : la maison et les jardins de Claude Monet et le musée des impressionnismes.
Nuit sur place.

Jour 3 : Chatou/Saint-Germain-en-Laye

 

A Chatou, visite du Musée Fournaise qui hébergeait des artistes comme Renoir et Caillebotte, et du musée de la Grenouillère fait revivre « l’esprit guinguette ».
Puis visite du musée Maurice-Denis de St-Germain-en-Laye dont la riche collection de toiles évoque les origines du groupe des Nabis.

 

Conseil : en chemin, passez par VétheuilMonet a vécu pendant 20 ans.

Jour 4 : Barbizon

 

Direction Barbizon, petit hameau sans prétention qui devint rapidement le lieu préféré de peintres paysagistes comme Théodore Rousseau et Jean-François Millet. Visite du musée départemental des peintres (comprenant l'Auberge Ganne et la maison-atelier de Théodore Rousseau) et de la maison-atelier de Jean-François Millet.
Puis bol d’air en forêt de Fontainebleau, le sujet favori des peintres.

Jour 5 : Louveciennes/Moret-sur-Loing

 

Matin : passage à Louveciennes, pour une balade impressionniste le long des 4 km du chemin des Impressionnistes qui perpétue leur souvenir.
Après-midi à Moret-sur-Loing sur les traces d’Alfred Sisley le long des rives du Loing.

 

Conseil : prolongez la découverte au musée d’Orsay, à Paris.