Avec le musée des Pêcheries, la ville de Fécamp vient de se doter d’un musée de premier plan. Il regroupe plusieurs collections issues des différents musées locaux, au sein d’une ancienne conserverie de poissons réhabilitée avec brio.

La visite du nouveau musée des Pêcheries de Fécamp commence au sommet de cette ancienne conserverie, construite en 1948 pour sécher et saler le poisson sur le Grand-Quai, cœur historique du port. Construit de toute pièce, un belvédère de fer et de verre entouré par plusieurs passerelles et terrasses permet d’embrasser une vue superbe sur le port de commerce, la mer, les falaises (notamment le Cap Fagnet, point culminant de la Côte d’Albâtre) et la ville dominée par le clocher de l’église Saint-Etienne. 


© G. Rouzeau / Michelin

Les poumons saturés d’air iodé, on peut commencer la visite de ce musée du haut vers le bas. Même si la mer et la pêche demeurent les thématiques principales, le musée des Pêcheries de Fécamp marie plusieurs collections n’ayant pas grand-chose à voir entre elles – conférant ainsi au lieu tout le charme d’un cabinet de curiosités. Au fil des cinq étages, vous verrez donc des peintures, des dessins, des pièces archéologiques, des objets de marines… 

Le musée des Pêcheries regroupe en effet les collections issues du musée des Terres-Neuvas et de la Pêche et du musée des Arts et de l’Enfance, ainsi que de nombreux objets restés longtemps confinés dans les réserves de la ville…


© G. Rouzeau / Michelin

Sans jamais se lasser, on passe ainsi d’un collier celte en or repêché en mer à une collection de biberons du docteur Dufour (grand bienfaiteur de l’enfance à Fécamp), de peintures de falaises et de paysages maritimes à des meubles cauchois du 19e s., de l’art religieux aux techniques de pêches à la morue, activité à laquelle Fécamp a longtemps dû sa prospérité. 

 

Informations pratiques

Musée des Pêcheries - 3 Quai Capitaine Jean Recher, 76400 Fécamp
Ne pas manquer (jusqu’au 30 avril) l’exposition « Travailleurs de l’Horizon : François Kollar et la mer » consacrée au travail du photographe François Kollar (1904-1979) chargé dans les années 1930 d’un important projet visant à témoigner de l’activité économique de la France, et notamment celle de ses ports (Marseille, Bordeaux, Boulogne-sur-Mer, Saint-Nazaire, Saint-Malo, Ouessant… mais aussi Le Havre et Fécamp).

Où dormir ?
Relais du silence Le Grand Pavois

Où manger ? 
La Marine

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Musée des Pêcheries, cité des Terre-Neuvas
Musée des Pêcheries, cité des Terre-Neuvas
Fécamp
1h30