Envie d'un bol d'air marin, d'une mise au vert, d'un bain de culture ? De la Côte d'Albâtre à la baie du Mont-St-Michel, des Alpes mancelles aux frontières de l'Ile-de-France, découvrez notre sélection des plus beaux villages de Normandie.

Le Mont-Saint-Michel (Manche)

Après vingt ans de travaux pour lui rendre son caractère maritime, le Mont-Saint-Michel vit à nouveau au rythme des marées. Placé sous les ailes protectrices de son archange, ce merveilleux site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco dégage, au-delà de la beauté de son architecture et de la richesse de son histoire, un mystère lié à l’immensité sauvage qui l’entoure et aux paysages changeant au gré de la lumière et des flots.


Le Mont-Saint-Michel (Manche), ©J. Wlodarczyk/age fotostock

 

Barfleur (Manche)

Petit port de pêche aux maisons de granit et aux quais chargés de casiers à homards ou de palettes de moules, Barfleur est aussi une station balnéaire très accueillante. Les heures de plage rivalisent avec les promenades littorales, en attendant l’assiette de « blondes » (moules) du soir.


Le village de Barfleur (Manche), ©P. William Thornton/Photononstop

 

Beuvron-en-Auge (Calvados)

Au cœur du pays d’Auge, l’une des régions les plus authentiques de Basse-Normandie, Beuvron-en-Auge semble bien loin de l’agitation des stations balnéaires à la mode. Village-musée ou joyau de l’architecture augeronne... à vous de juger. En 1971, le maire entreprend la sauvegarde du patrimoine architectural de Beuvron dont l’existence était attestée dès le 11e s.


Le village de Beuvron-en-Auge (Calvados), ©Borisb17/iStock

 

Saint-Céneri-le-Gérei (Orne)

Situé au cœur des Alpes mancelles, dans un méandre de la Sarthe, Saint-Céneri a conservé son aspect pittoresque. L'église romane perchée (7e s.), les jolis jardins bordant la rivière et les vieilles maisons de pierre ont inspiré plus d'un peintre, Corot, Courbet ou Buffet en tête.


Le village de Saint-Céneri-le-Gérei (Orne), ©H. Lenain/hemis.fr

 

Étretat (Seine-Maritime)

On vient à Étretat pour voir la mer et les falaises grandioses. Appareil photo en bandoulière, les touristes ont fait de ce petit village de pêcheurs un lieu mondialement connu.


Le village d'Etretat (Seine-Maritime), ©elementals/iStock

 

Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime)

L’illustre armateur Jehan Ango, les artistes Monet, Pissarro, Braque, Miró, Cocteau, Aragon, Breton, Prévert... sont tombés sous le charme de village tout en longueur parallèle à la falaise présentant un site boisé aux maisons cossues. Varengeville-sur-Mer est un petit paradis où fleurs et plantes croissent avec une apparente facilité, comme en témoignent ses différents parcs.


Le village de Varengeville-sur-Mer (Seine-Maritime), ©Pack-Shot/Shutterstock.com

 

Veules-les-Roses (Seine-Maritime)

Un peu partout dans ce village, qui allie au fil de la Veules (plus petit fleuve de France, long d'1 km) tous les charmes de la mer et de la campagne, on entend l’eau chanter dans les roues des moulins. Ce décor enchanteur attira en son temps artistes et bourgeois parisiens venus profiter de cette nature généreuse.


Le village de Veules-les-Roses (Seine-Maritime), ©A. Sarti/imageBROKER/age fotostock

 

Lyons-la-Forêt (Eure)

Certains villages restent à jamais gravés dans la mémoire, et Lyons en fait assurément partie. La forêt environnante, verdoyante et humide, ramène des parfums d’humus et d’herbe jusqu’au centre du petit bourg, étiré dans la vallée de la Lieure. Glycines et clématites grimpant à l’assaut des maisons à colombages, vieille halle en bois... nous voici au cœur de la Normandie traditionnelle !


Le village de Lyons-la-Forêt (Eure), ©D. Tomlinson/Photononstop