Circuit Michelin

Châteaux de la Loire : grand week-end autour de Blois (3 jours)

Blois, Chambord, Cheverny, Chaumont-sur-Loire… Autant de châteaux mythiques dont la beauté n’a d’égale que la démesure. Sur les pas des rois et des reines de France, préparez-vous à en prendre plein les yeux !

Jour 1 : Blois et Chambord

Résidence favorite des rois et des reines de la Renaissance, berceau du magicien Robert Houdin et du chocolat Poulain, Blois est une cité attachante, couronnée d’un fabuleux château pétri d’intrigues. Ses ruelles escarpées, riches en surprises, vous mèneront aux rives d’un fleuve tout aussi royal.

Le château de Blois
Résidence de sept rois et de dix reines de France, enrichi par plusieurs mains royales, le château de Blois offre une leçon expresse d’architecture française, du Moyen Âge au 17e s. : la salle des États généraux, d’époque féodale, l’aile Louis XII, gracieux bâtiment gothique de brique et de pierre, l’aile François 1er, joyau Renaissance au splendide escalier de pierre sculpté à l’italienne, et l’aile Gaston d’Orléans, de style classique.  Avec leurs plafonds polychromes et leurs splendides cheminées, les appartements de François 1er évoquent à merveille la vie de la cour à la Renaissance. Ne manquez pas le cabinet de Catherine de Médicis, studiolo à l’italienne décoré de 237 panneaux de bois sculpté qui dissimulent des armoires secrètes…

Le vieux Blois
Alanguie en bord de Loire, Blois a gardé du Moyen Âge nombre de ruelles escarpées et tortueuses, reliées çà et là par des volées d'escaliers. De l'étagement de ses toits naît une harmonie tricolore : façades blanches, toits d'ardoise bleue et cheminées de brique rouge.

Chambord 
Échoué aux confins d’un océan de verdure, le colosse de pierre blanche vous fera l’effet d’une apparition féerique… Avec ses 77 escaliers, ses 156 m de façade, ses 282 cheminées, ses 426 pièces et ses 800 chapiteaux sculptés, Chambord est l’un des plus grands chefs-d’oeuvre architecturaux de la Renaissance. Son harmonie et sa beauté portent l’empreinte de Léonard de Vinci, bien que le maître mourût en 1519, quelques mois avant le début du gigantesque chantier voulu par le roi François Ier.

Jour 2 : les châteaux de Cheverny et de Beauregard

Relais des Trois Châteaux
Relais des Trois Châteaux
Réserver à partir de 107 EUR

Château de Cheverny
Sur le parcours des châteaux de la Loire, Cheverny fait partie des musts avec ses intérieurs somptueux et son parc délicieux. Remarquable exemple de classicisme du 17e s., Cheverny émerveille par son intérieur tout en lambris polychromes, dorures et meubles précieux.
Le parc de 100 ha possède un chenil occupé par une meute d'une centaine de chiens. L'heure de leur repas est toujours un grand moment.

Avant de prendre la direction de Beauregard, nous vous conseillons de visiter quelques caves, comme le Domaine Le Portail (1 rte de Fougères - 41700 Cheverny - tél. 02 54 79 91 25 - www.cadoux.fr) situé à 600 m du château. Installés dans un ancien monastère, Michel Cadoux et son épouse produisent des vins blancs, rouges et rosés AOC courcheverny, cheverny et crémant de Loire. Ou encore le Domaine Philippe Tessier (3 voie de La Rue-Colin (4 km de Cheverny) - tél. 02 54 44 23 82 - www.philippetessier.fr- fermé dim) situé dans un hameau baptisé La Rue-Colin. Philippe Tessier y produit un surprenant courcheverny blanc à l’arôme discret et fin, strictement issu du cépage romorantin. Enfin, Terra Laura - Domaine de Montcy (32 rte de Fougères - 41700 Cheverny - tél. 02 54 44 20 00 - www.domaine-de-montcy.com - lun.-sam. 10h30-12h30, 14h-18h - fermé à 17h et sam. nov.-mars) est une  propriété familiale où l'on produit trois AOC différentes (cheverny, cour-cheverny et crémant de Loire), toutes en agriculture biologique.

Château de Beauregard
En lisière de la forêt de Russy, cet ancien relais de chasse de François Ier est un petit joyau injustement méconnu. Il abrite une oeuvre monumentale unique, la galerie des Portraits. Commencée en 1617 par Paul Ardier, ministre retiré à Beauregard, ses 327 portraits content 315 ans d’histoire de France. Entre un riche plafond en lapislazuli et un splendide carrelage bleu et blanc de Delft, la salle (26 m de longueur) déroule la succession complète des rois de France de 1328 à 1643, de Philippe VI à Louis XIII, entourés des reines et des grands personnages.

Pourquoi ne pas finir la soirée aux Douves d'Onzain. Cette maison d'hôtes, située dans un château restauré à Onzain organise des cours de cuisine et parfois des concerts. Elle possède également une galerie d'art contemporain. 

 

Jour 3 : Domaine de Chaumont-sur-Loire et la Fondation du Doute

Chaumont-sur-Loire
Le domaine de Chaumont
doit sa renommée actuelle à son superbe Festival des jardins qui, chaque année au printemps, prend place dans le parc.
Derrière les chambres de verdure se dessine le château féodal, illuminé par la blancheur du tuffeau. Avec ses grands balcons sculptés, son élégante tour d’escalier et sa somptueuse salle du Conseil, son architecture se pare en même temps des attraits de la Renaissance. Une intense programmation culturelle rythme la vie du domaine.
Voir la vidéo du domaine de Chaumont sur Loire.

Blois
Vous pensiez avoir tout vu à Blois ? Que nenni !  Il serait pour le moins dommage de quitter cette belle ville sans vous être frotté à un endroit inclassable : la Fondation du Doute (6 r. Franciade - tél. 02 54 55 37 40 - www.fondationdudoute.fr). Cet ancien couvent des Minimes a été transformé en un lieu décapant ! Accueilli dans la cour par le mur des Mots de Ben et ses 300 tableaux-écritures, vous découvrirez 300 oeuvres de 50 artistes internationaux mettant en branle l’esprit Fluxus qui, depuis les années 1960, promeut le non-art avec humour et dérision : Joseph Beuys, John Cage, Robert Filliou, Nam June Paik, Yoko Ono… Plus qu’un musée, c’est un lieu vivant, un espace d’interrogation sur l’art et ses frontières. Vous pourrez en discuter au café Fluxus, « débit de boissons et de paroles imbitables ».

Pour terminer votre séjour par une note de rêve, entrez maintenant dans le royaume de l'illusion en visitant la Maison de la magie Robert Houdin (1 pl. du Château - tél. 02 54 90 33 33 - www.maisondelamagie.fr). Gardé par un dragon à six têtes qui se montre aux fenêtres toutes les demi-heures, ce temple de la magie n’a pas fini de vous surprendre ! Vous découvrirez l’histoire de la magie et du célèbre magicien blésois Robert Houdin, entre automates, malles à sabre et jeux d’optiques (l’hallucinoscope promet une expérience renversante !), sans oublier le spectacle de magie dans le Théâtre des Magiciens.