Circuit Michelin

Les châteaux de la Loire (7 jours)

De Tours à Blois, de Chambord à Villandry en passant par Loches, Chinon ou Langeais : les noms sont mythiques, les demeures incroyables. Toutes ont leur singularité. Toutes sont uniques. C’est une route initiatique, où les yeux s’écarquillent devant la prouesse des artistes et des architectes, au sein d'une région réputée pour sa douceur de vivre.

Jour 1: de Blois à Chambord

ibis budget Blois Centre
ibis budget Blois Centre
Réserver à partir de 59 EUR

Matin

Blois
Tel un grand théâtre ouvert sur la ville, la façade Renaissance du château aligne ses loges polychromes au-dessus de Blois. Enrichi par plusieurs mains royales, l’édifice raconte par la diversité des styles architecturaux qui le composent le destin de sept rois et de dix reines. 

Alanguie en bord de Loire, Blois a gardé du Moyen Âge nombre de ruelles escarpées et tortueuses, reliées çà et là par des volées d'escaliers. De l'étagement de ses toits naît une harmonie tricolore : façades blanches, toits d'ardoise bleue et cheminées de brique rouge.

Après-midi

Chambord 
Avec ses 77 escaliers, ses 156 m de façade, ses 282 cheminées, ses 426 pièces et ses 800 chapiteaux sculptés, Chambord est l’un des plus grands chefs-d’oeuvre architecturaux de la Renaissance. Son harmonie et sa beauté portent l’empreinte de Léonard de Vinci, bien que le maître mourût en 1519, quelques mois avant le début du gigantesque chantier voulu par le roi François Ier.

Jour 2 : de Cheverny à Valençay

Château de Troussay Loire Valley
Château de Troussay Loire Valley
Réserver à partir de 170 EUR


Cheverny
Direction le château de Cheverny. Remarquable exemple de classicisme du 17e s., Cheverny émerveille par son intérieur tout en lambris polychromes, dorures et meubles précieux.
Le parc de 100 ha possède un chenil occupé par une meute d'une centaine de chiens. L'heure de leur repas est toujours un grand moment. 

Valençay
Si la journée n'est pas trop avancée, profitez-en pour visiter une cave dans les environs. Sinon, il est temps de reprendre la voiture et de traverser la Sologne jusqu’au château de Valençay. « Ce lieu est l’un des plus beaux de la terre et aucun roi ne possède un parc plus pittoresque », a écrit George Sand à propos de Valençay. Le prince de Talleyrand l’avait bien compris qui, au 19e s., avait fait de ses réceptions et de ses fêtes à Valençay l’outil de sa diplomatie.

Jour 3 : de Chenonceau à Chaumont-sur-Loire


Chenonceau
Le château de Chenonceau, dont les reflets animent les eaux tranquilles du Cher, compose un tableau de toute beauté. Le délicat édifice porte l’empreinte de deux femmes hors du commun, Catherine de Médicis et sa rivale Diane de Poitiers. Préservé des tourmentes de la Révolution, Chenonceau n’a pas usurpé son beau surnom de château des Dames. Les deux jardins à la française de Chenonceaux offrent un décor de rêve et d'excellents points de vue sur le château.

Si vous avez un peu de temps, ne manquez pas les caves champignonnières de Bourré.  Vous descendrez à 50 m sous terre dans le labyrinthe des caves de tuffeau. Le parcours s’étend sur près de 1 km et intègre la ville souterraine, reproduction d’une place de village avec l’église, la mairie, l’école.

Chaumont-sur-Loire
Le domaine de Chaumont
doit sa renommée actuelle à son superbe Festival des jardins qui, chaque année au printemps, prend place dans le parc.
Derrière les chambres de verdure se dessine le château féodal, illuminé par la blancheur du tuffeau. Avec ses grands balcons sculptés, son élégante tour d’escalier et sa somptueuse salle du Conseil, son architecture se pare en même temps des attraits de la Renaissance. Une intense programmation culturelle rythme la vie du domaine.

Voir la vidéo du domaine de Chaumont sur Loire.

Jour 4 : d'Amboise à Tours


Amboise
Le château d’Amboise - Château royal, il allie la puissance d'une forteresse aux délicatesses de la Renaissance dont Amboise fut le berceau. C’est d’ailleurs pendant cette période que la cité accueillit Léonard de Vinci qui vécut au Clos-Lucé, à trois cent mètres du château. Il s'y installe en 1516 jusqu'à sa mort en 1519.
La ville d’Amboise sait aussi séduire pour ses bords de Loire, ses maisons anciennes et ses petites rues tortueuses.

Faites ensuite une halte à la pagode de Chanteloup, qui apparaît comme l’élément le plus inattendu du patrimoine architectural des châteaux de la Loire. Au 18e s., contraint à un exil doré sur ses propres terres, le duc de Choiseul fait ériger, face à son château, une pagode chinoise au centre d’un somptueux jardin agrémenté de folies.

Tours
Fin de la journée à Tours. La vieille cité a conservé ses quartiers anciens, traversés par de ravissantes rues piétonnes où il est agréable de musarder, de la cathédrale à la place Plumereau, des beaux hôtels Renaissance aux jardins du prieuré de St-Cosme, cher à Ronsard. Sans oublier le nouveau Centre de création contemporaine Olivier-Debré qui devrait donner fin 2016 une toute nouvelle physionomie au quartier St-Julien.

 

Jour 5 : de Villandry à Azay-le-Rideau

Matin

Villandry
Les jardins de Villandry sont un chef-d’oeuvre végétal tout de couleurs délicates, d’espèces artistiquement conjuguées, de haies taillées, de tilleuls alignés et de tonnelles embaumées par les rosiers. L’agencement rigoureux du jardinier commande ici la nature tout en magnifiant sa beauté. Voir la vidéo des jardins de Villandry.

Si Villandry est d’abord un jardin d’exception, c’est aussi un joli château, qui restitue avec sensibilité l’atmosphère des siècles passés.

Après-midi

Azay-le-Rideau
Poursuivez votre circuit par un autre château sublime : Azay-le-Rideau. Le château reflète sa gracieuse silhouette sur le cours paisible de l’Indre. On contemple ce joyau de la Renaissance dans la sérénité de son grand parc à l'anglaise.

A proximité d'Azay-le-Rideau, ne manquez pas une curiosité : la Vallée troglodytique des Goupillières. Cet étonnant ensemble de fermes troglodytiques révèle le mode de vie des paysans de cette vallée. On découvre étables, puits, fours à pain, silos à grain et souterrains-refuges datant du Moyen Âge, en se promenant parmi les animaux de la ferme, cochons noirs, volailles, chèvres, ânes et chevaux. On peut même déjeuner sur place.

Jour 6 : de Fontevraud à Saumur

Domaine de Roiffé
Domaine de Roiffé
Réserver à partir de 80 EUR


Fontevraud
L’abbaye royale de Fontevraud est l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe. Ce pur joyau de l’architecture angevine est établi sur près de six hectares. Ultime demeure de la dynastie Plantagenêt, elle abrite leurs gisants polychromes sous les coupoles de l’abbatiale. Dans ce lieu maintes fois malmené par les hommes souffle encore l’esprit d’une femme exceptionnelle : Aliénor d’Aquitaine.
Vous voulez vivre une expérience exceptionnelle ? Il est possible de passer une nuit à l'intérieur même de l'abbaye dans le Fontevraud L'Hôtel. Installé dans le prieuré Saint-Lazare jadis dédié au repos des religieuses, il a été décoré de façon contemporaine par les designers Patrick Jouin et Sanjit Manku. Vous voulez poursuivre l'expérience ? Réservez une table au Fontevraud Le Restaurant, où officie le jeune chef Thibaut Ruggeri, Bocuse d'or, qui vous concocte une cuisine contemporaine et épurée à partir des produits de l'abbaye.
Voir la vidéo sur l'abbaye de Fontevraud.

Saumur
Vous finirez la journée par Saumur, son château et le vieux quartier. Entre le château et le pont Cessart, les ruelles tortueuses qui sillonnent la vieille ville ont gardé leur tracé moyenâgeux. Saumur, c’est aussi bien sûr la patrie du cheval et ces fameux cavaliers du Cadre noir sanglés dans leurs tuniques noir et or.

Jour 7 : d'Angers au château de Serrant

Matin

Angers
Se promener à travers les rues du vieil Angers, c’est un peu visiter les galeries d’un musée en plein air, mais où la vie et l’animation ne font pas défaut. Passages obligés de votre découverte d'Angers : la Maison d'Adam, la galerie David-d'Angers, le musée Jean Lurçat et de la Tapisserie contemporaine, le musée des Beaux-Arts, le Parc de l'Arboretum, la cathedrale Saint-Maurice... 

Le point d'orgue de votre visite sera bien sûr le château. Au coeur de la ville, du haut de son promontoire rocheux, le château d’Angers impose sa silhouette noire et pesante. Longue d’un kilomètre, flanquée de dix-sept hautes tours, cette prodigieuse forteresse fut édifiée au 13e s. pour affirmer la puissance militaire du roi Saint Louis.
Prenez une visite guidée pour découvrir la tenture de l’Apocalypse, pièce maîtresse du château.

Déjeuner ensuite à Bouchemaine, banlieue cossue d’Angers à la confluence de la Maine et de la Loire. N’hésitez pas à marcher le long de la rive avant de vous restaurer dans l’un de ses plaisants estaminets, ou de pique-niquer dans le charmant parc du Petit-Serrant.

Après-midi

Saint-Georges-sur-Loire
A 15km de Bouchemaine, le château de Serrant présente l’un des ensembles meublés les plus intéressants de France, constitué sur près de quatre siècles dans une demeure qui n’a jamais cessé d’être habitée.