Des paysages variés, une identité forte, un patrimoine fourni et une vie culturelle intense : voilà ce que vous réserve la Bretagne ! Découvrez notre sélection des plus beaux villages de cette région de caractère.

Locronan (Finistère)

Jadis prospère grâce à l’industrie de la toile à voile, Locronan l’est encore aujourd’hui grâce au tourisme. Elle a en effet conservé sa belle place centrale, ses maisons Renaissance de granit, son vieux puits et sa vaste église, mais ce sont encore les pardons, appelés ici troménies, qui attirent le plus de visiteurs. Ces jours-là, la « montagne de Locronan », qui domine la ville, offre un spectacle des plus originaux.


Le village de Locronan (Finistère), ©RolfSt/iStock

 

La Roche-Maurice (Finistère)

Dominé par les ruines de son austère donjon aux murs aveugles, perché sur une butte accidentée surplombant la vallée de l’Elorn, le pittoresque bourg castral de La Roche-Maurice révèle un patrimoine historique d’une étonnante richesse.

 

Rochefort-en-Terre (Morbihan)

Bâti sur un promontoire dominant la vallée du Gueuzon, Rochefort-en-Terre, bourg typique de la Bretagne intérieure, occupe un site magnifique. Le paysage se compose au fil des rochers, des bois, des ravins, des vergers et des vieilles maisons aux fenêtres fleuries de géraniums. Difficile de ne pas céder au charme paisible de cet endroit !


Le village de Rochefort-en-Terre (Morbihan), ©E. Berthier/hemis.fr

 

Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine)

Niché au fond d’une anse sur la rive droite de la Rance, cet ancien village de terre-neuvas ne manque pas de charme, avec ses fleurs poussant entre les pierres de granit. Le menhir de Saint-Suliac, surnommé « dent de Gargantua », atteste la présence de peuplements très anciens sur le territoire communal.


Le village de Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine), ©J. Kruse/age fotostock

 

Bécherel (Ille-et-Vilaine)

Perchée sur un promontoire rocheux dominant la vallée de la Rance, cette cité au charme médiéval a conservé des vestiges de remparts et de vieilles maisons de granit, empreintes de sa richesse passée liée au commerce du lin. Première « cité du livre » en France, Bécherel ne manque ni de librairies, ni d’ateliers d’art du livre ! Cette activité a donné à la bourgade, victime de l’exode rural, un second souffle de vie.


Le villade de Bécherel (Ille-et-Vilaine), ©E. Berthier/hemis.fr

 

Plounéour-Brignogan Plages (Finistère)

En 1936, à l’occasion des premiers congés payés, Brignogan se vit adjoindre le substantif « Plages ». Une façon de valoriser, à juste titre, la vocation de cette station balnéaire aux belles demeures bourgeoises joliment située au fond de l’anse de Pontusval. Sur ses plages de sable fin surgissent ici ou là quelques beaux menhirs et autres vestiges de la Préhistoire.


La Chapelle Pol à Plounéour-Brignogan Plages (Finistère), ©jopelka/iStock

 

Moncontour (Côtes-d’Armor)

Bâtie au 11e s. sur un promontoire rocheux, cette petite cité perdit une partie de ses remparts en 1626, sur ordre de Richelieu. Elle ne manque pour autant ni d’allure, ni de charme ! Les portes taillées dans ses courtines invitent à parcourir les pittoresques ruelles qui montent vers l’église.


Le village de Moncontour (Côtes-d'Armor), ©ICP/age fotostock

 

Meneham (Finistère)

Situé sur la côte des Légendes (ou Pays des Abers), derrière d’impressionnants blocs de granit aux formes improbables, ce hameau restauré de la commune de Kerlouan aux maisons de toits de chaume ou d’ardoise ne manque pas de charme.


Le village de Meneham (Finistère), ©M. Santi/Shutterstock.com

 

Pont-Croix (Finistère)

Étagé sur la rive droite du Goyen, Pont-Croix fut jadis la capitale de ce bout du monde, au carrefour entre le pays bigouden et le cap Sizun. Siège d’une puissante seigneurie, la petite cité était réputée pour ses foires et son port animé où accostaient des navires marchands venus de Nantes ou d’Espagne.


Le village de Pont-Croix (Finistère), ©Ch. Goupi/age fotostock

 

Landévennec (Finistère)

Petite station estivale entourée d’eau et de bois, Landévennec est campée sur une jolie presqu’île postée à l’embouchure de l’Aulne, aux portes de la presqu’île de Crozon. Ici, tout respire la douceur de vivre. On y voit d’ailleurs une végétation méditerranéenne et des camélias y fleurir jusqu’au cœur de l’hiver.


Le village de Landévennec (Finistère), ©A. Kubacsi/age fotostock

 

Lanildut (Finistère)

« Commune du patrimoine rural de Bretagne », Lanildut abrite l’un des rares ports en eau profonde de la côte finistérienne et le premier port goémonier d’Europe. Un patrimoine insolite à découvrir tout au long de l’année.


Le village de Lanildut (Finistère), ©B. Merz/Look/age fotstock

 

Les sites cités dans ce reportage

Place de Locronan Place de Locronan
Place de Locronan
Locronan
0h30
Vallée de la Rance Vallée de la Rance
Vallée de la Rance
St-Malo
0h30
Presqu'île de Crozon Presqu'île de Crozon
Presqu'île de Crozon
Crozon
4h00