Avec un simple ticket de bus, j’embarque pour une balade urbaine originale dans la grande cité finistérienne. La traversée de la rivière Penfeld prend à peine 3 minutes mais j’ai un petit frisson quand même au moment où la cabine atteint le pylône central, à 80 m de haut, avant de redescendre ! 

Un moyen de transport innovant

Ce téléphérique est pour l’instant totalement inédit en France : préféré à un pont ou une passerelle – plus chers –, il relie depuis novembre 2016 la rue de Siam, dans le centre-ville, au nouveau site des Capucins situé sur l’autre rive de la Penfeld, dans le quartier de Recouvrance.
Deux cabines, Charlotte et Lewin, tractées par des câbles prenant appui sur un unique pylône se croisent l’une au-dessus de l’autre et peuvent transporter chacune de 40 à 60 personnes (une seule fonctionnait fin 2017 suite à des problèmes techniques).

 

Un nouveau regard sur la ville

À 72 m de hauteur, on découvre une superbe vue panoramique sur le pont de Recouvrance, la tour Tanguy, la rade, les installations de la Marine nationale et, bien sûr, le quartier des Capucins. À admirer par tous les temps, de jour comme de nuit ! Pour beaucoup de Brestois, la traversée est devenue un des incontournables de la ville.

L'éco-quartier des Capucins, les Ateliers, anciens ateliers de mécanique de l'Arsenal - Brest, France
© F. Guiziou/hemis.fr

Créer du lien avec un nouveau quartier

Grâce au téléphérique, les Ateliers des Capucins, une friche militaire de 16 ha en totale reconversion, sont accessibles facilement et rapidement. L’ambitieux chantier de transformation de ces anciens ateliers de mécanique de l’arsenal en un pôle d’activités économiques, d’équipements culturels et de logements, est en cours pour plusieurs années encore. Mais déjà la superbe médiathèque François-Mitterrand (ouverte début 2017) et le vaste hall des anciens ateliers réaménagé en place publique, ont été déjà adoptés par tous les Brestois, en particulier par les plus jeunes qui viennent y faire du roller, répéter une chorégraphie ou emprunter un livre. 

 

Informations pratiques

Téléphérique de Brest
Office de tourisme de Brest

 

Prendre le téléphérique… à Brest !

L'auteur

Catherine Guegan

Éditrice pour Le Guide Vert depuis 10 ans, je concilie au quotidien mon goût pour le voyage, l’écriture et les contacts. Passionnée par l’Asie, en particulier par le Japon où je me rends régulièrement, mes autres destinations de prédilection sont l’Italie, l’Écosse et la Bretagne.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Rue de Siam
Rue de Siam
Brest
0h15
Pont de Recouvrance Pont de Recouvrance
Pont de Recouvrance
Brest
0h15
Musée du Vieux Brest (Tour Tanguy) Musée du Vieux Brest (Tour Tanguy)
Musée du Vieux Brest (Tour Tanguy)
Brest
0h30
Vue sur la rade de Brest Vue sur la rade de Brest
Vue sur la rade de Brest
Brest
4h00
Musée national de la Marine Musée national de la Marine
Musée national de la Marine
Brest
1h30