Cela fait 60 ans cet été que le roi des sports de glisse est apparu à Biarritz. Sélection des plages où défier les rouleaux.

L’été 1957, les « Tontons surfeurs » tentaient de dompter les vagues, debout sur une planche. Ces pionniers se heurtèrent à plusieurs écueils dont un arrêté du maire de Biarritz qui commença par interdire ce sport.
Soixante ans plus tard, le discours a bien changé : un conseiller municipal est dédié au surf, « comme l’Inde a son ministre du yoga ! », s’amuse à comparer celui-ci, Laurent Ortiz. Le longboard fait désormais partie de la carte postale basque... Tour de piste des bons spots et des évènements célébrant cet anniversaire.

 

Anglet

Peut-être y croisez-vous sur les flots le tonton surfeur Pierre Laharrague, un habitué ? Des vagues tubulaires ont fait de la plage des Cavaliers un spot mondialement connu. Au pied du phare de Biarritz, celle de la Petite Chambre d’amour est protégée du vent de sud par la falaise qui sert de brise-lames. Elle doit son nom à des amants surpris par la marée au XVIIème siècle...

 

Biarritz

Sous l’Hôtel du Palais, l’ex-résidence de Napoléon III et Eugénie de Montijo, la Grande Plage a servi de décor, fin mai, aux championnats du monde des nations. En attendant d’y accueillir les épreuves de ce nouveau sport olympique aux JO de Paris, en 2024 ou en 2028 ? Une exposition photos relate, dans ses jardins, l’évolution du shortboard tout l’été.
Mais c’est sur la côte des Basques que tout a commencé, une saga racontée par une expo photo en plein air. Le Waikiki Surf club, créé en 1959 dans l’Etablissement des Bains, abrite aujourd’hui une Maison du surf, où l'on peut découvrir une nouvelle boutique et ses objets dérivés, regarder des vidéos vertigineuses, suivre un atelier de « shaper » (fabrication)…
Sur la plage de la Milady, on se jette à l’eau ou, en surplomb, on teste sans se mouiller le tube parfait en 5D, équipé d’un masque de réalité virtuelle, à la Cité de l’Océan. Une exposition est consacrée au surf à l’échelle plus planétaire dans ses jardins, où se tiennent chaque semaine « les jeudis de l’océan ». A l’heure du coucher de soleil, les cheveux plein de sel, on écoute un concert folk à la californienne ou on regarde un film en plein air...

 

Guéthary

Située entre Bidard et Guéthary, la plage de Parlementia a donné son nom à une marque de sportwear en vogue, vue sur Frédéric Beigbeder, installé à Guéthary. Cénitz s’impose comme l’autre rendez-vous des surfeurs dont Peyo Lizarazu (le frère de Bixente), premier à avoir dompté la Belharra, l’un des plus grandes vagues d’Europe qui se forme au large, l’hiver.

 

Saint-Jean-de-Luz

Lafitenia et Erromardie sont prisées des experts, tel le chef de la Réserve, Fabrice Idiart, inspiré par ses échappées iodées pour cuisiner le chipiron. Il y a aussi celle de Sainte-Barbe, où  Jean-Pascal, de la Star’Ac, tient avec bagou la guinguette le Middle, sa planche jamais loin pour un ride.

 

Hendaye

C’est la « piste verte » de la côte, à la frontière franco-espagnole.

« La houle arrive plus doucement dans cette baie à fond plat où les vagues ont le temps de déferler gentiment »,

décrit Marion Bouzigues, championne de France junior 2014 qui encadre une surf-thérapie à la Thalasso Serge Bianco. Idéale pour débuter.

 

Informations pratiques

Site officiel Tourisme Pays Basque - Béarn Pyrénées

 

L'auteur

Mathilde Giard

Journaliste, je me suis spécialisée dans le voyage après avoir vécu en Afrique du Sud et en Allemagne. J’aime sillonner la planète, à la rencontre de ses habitants, avec autant de plaisir à découvrir un coin perdu à la porte de chez moi qu’à explorer une mégalopole au bout du monde. Toujours curieuse…

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Cité de l'Océan
Cité de l'Océan
Biarritz
1h30