Cette fine langue de terre et de sable plantée de pins qui sépare le Bassin d'Arcachon de l'océan Atlantique est émaillée de petits villages ostréicoles de carte postale, dans lesquels on peut déguster des huîtres les pieds dans l'eau. Visite.

Telle une ligne tendue au milieu de la mer, la presqu'île de Lège-Cap-Ferret s'étire sur une vingtaine de kilomètres entre l'océan Atlantique et le Bassin d'Arcachon. Cette pointe de terre reculée est longtemps restée sauvage, habitée uniquement par des pêcheurs et des chasseurs saisonniers. Elle a commencé à se peupler à partir de la deuxième moitié du 18e siècle, lorsque l'ostréiculture s'est développée sur le Bassin. Aujourd'hui encore, elle reste un haut lieu de la culture de l'huître.

La commune de Lège-Cap-Ferret compte aujourd'hui encore neuf villages ostréicoles : Le Four, Les Jacquets, Petit Piquey, Grand Piquey, Piraillan, Le Canon, L'Herbe et le Cap Ferret. Bien que la presqu'île se soit muée en station balnéaire huppée au cours des dernières décennies, ses villas s'arrachant à prix d'or, elle a su conserver une certaine simplicité, côté mer comme côté Bassin.

Maisons colorées au village de L'Herbe - ©Eric Cowez/iStock
Maisons colorées au village de L'Herbe - ©Eric Cowez/iStock

Une unique route départementale relie ces petits villages pittoresques situés côté Bassin. Certains d'entre eux, comme Le Canon et L'Herbe par exemple, ont gardé leur authenticité, avec leurs cabanes en bois, leurs rues étroites bordées de fleurs, dont le sol est jonché d'un mélange de sable et de débris de coquillages. Les habitants du village de L'Herbe, véritable perle du Cap Ferret, se sont même amusés à renommer leurs rues avec un brin de fantaisie, à l'instar de cette « rue des chiens qui dorment » dans laquelle les canidés du coin aiment à somnoler aux heures chaudes de la journée.

Une trentaine de cabanes à huîtres émaillent le Cap Ferret, dans lesquelles on peut déguster la traditionnelle douzaine d'huîtres du Bassin accompagnées de citron ou de vinaigre d'échalote, de pain et de beurre demi-sel, ainsi que d'un verre de vin blanc sec de la région. Les accompagnements traditionnels tels que pâté de campagne, crevettes et bulots sont également proposés. Ces cabanes sont généralement dotées d'une terrasse au ras de l'eau, de laquelle on peut contempler les parcs à huîtres tout proches. On devine leur présence grâce aux pignottes, de longs piquets en acacia ou en châtaigner plantés dans l'eau pour délimiter les parcelles.

Village Le Canon - ©E. Cowez/iStock
Village Le Canon - ©E. Cowez/iStock

À ne pas manquer lors d'une visite : le phare du Cap Ferret, qui signale l’entrée du Bassin d'Arcachon depuis l’océan et culmine à 57 mètres ; une balade dans le « 44 hectares », un domaine qui abrite les villas les plus courues du cap ; et enfin la vue imprenable qu'offre la pointe du cap sur la mer où d'étranges monstres de béton semblent s'être échoués sur cette belle plage incurvée : des bunkers à demi-ensevelis dans le sable, étonnant vestiges de la Seconde Guerre mondiale.

Phare du Cap Ferret - ©Media Raw Stock/iStock
Phare du Cap Ferret - ©Media Raw Stock/iStock

 

Informations pratiques

Site de la commune de Lège-Cap-Ferret
Site du phare du Cap-Ferret

 

L'auteur

Annabelle Georgen

Tombée sous le charme de Berlin à la fin de mes études, je suis aujourd'hui correspondante en Allemagne pour la presse française. Quand je n'explore pas l'effervescente vie culturelle berlinoise, j'aime arpenter le monde et ne manque jamais de ramener quelques reportages dans mes valises.

Voir tous les reportages de la destination