Lascaux est l’un des sites préhistoriques les mieux ornés au monde. Le fac-similé à l’échelle réelle, ouvert en 2016, des 2 500 figures animales, peintes ou gravées, est époustouflant. Le visiteur déambule dans le boyau, puis poursuit sa découverte à l’aide d’animations technologiques de pointe. De quoi réfléchir sur le sens de cette œuvre d’art vieille de 20 000 ans.

La réplique est parfaite. La pénombre, le silence, même la température (13 °C), tout est fait pour recréer l’atmosphère de la grotte originale. De fait, l’expérience est remarquable. La grotte, le clou de la visite, est laissée dans l’obscurité. Le guide vous fait découvrir les gravures en les éclairant une à une. Dès l’entrée, le visiteur est saisi par le nombre incalculable de reproductions animales, et par la vivacité des couleurs : le rouge, l’ocre et le noir. Les animaux, dont certains font plus de 3 m de long, semblent courir le long de la paroi. C’est spectaculaire et très émouvant. On ne pourra pas éviter de se poser les questions auxquelles pourtant personne ne sera jamais capable de répondre : que signifient ces peintures ? Pourquoi un seul homme représenté, parmi des centaines d’animaux ? Quels outils, quelles techniques les artistes ont-ils utilisés ?

Tout est organisé pour que les visites s’enchaînent sans se déranger les unes les autres. Le parcours commence obligatoirement par une visite guidée en groupe (32 personnes maximum), qui dure 1h15, dont 40mn dans la grotte elle-même. Puis elle se prolonge par une exploration libre des différents espaces muséographiques : atelier, spectacles, expositions. Tout au long du parcours, un « compagnon » numérique permet d’accéder à des contenus supplémentaires.


La grotte

On suit le guide qui éclaire les parois petit à petit : la salle des Taureaux, avec ses représentations animales (chevaux, vaches et taureaux, cerfs, et un unique ours) ; on descend ensuite le long du Diverticule axial, étroit goulot de 30 m de long surnommé la « chapelle Sixtine de la Préhistoire » : vaches rouges, chevaux jaunes, le grand taureau noir aux dimensions monumentales et, au fond, le fameux cheval renversé, qui semble tomber dans les abymes de la grotte. Dans la Nef, la frise des cerfs nageant est exceptionnelle.

Salle des Taureaux - Grotte de Lascaux - Montignac, France
© B.Rieger/hemis.fr


L’atelier

A la sortie de la grotte, la visite se poursuit librement, à votre rythme, dans l’atelier : huit panneaux, grandeur nature et en 3D, reviennent sur les principales œuvres de la grotte. Cet espace laisse tout loisir de les regarder en détail. Le compagnon de visite donne des compléments intéressants, mais n’hésitez pas à interroger aussi l’un des médiateurs qui se trouvent dans la salle. Des animations mettent en évidence les techniques, les perspectives et les processus de création des peintures et gravures.

 

Informations pratiques

Grotte de Lascaux

Lascaux IV se trouve à 30 km au nord de Sarlat.
Attention, la grotte est prise d’assaut en été et pendant les vacances scolaires. Il faut impérativement réserver (en ligne) si vous ne voulez pas faire la queue.
Durée de visite : 3h 
Parcours de visite spécialement conçu pour les enfants, qui déambulent avec une tablette numérique.

Visite guidée (32 pers. max., départ toutes les 6mn ; un système de casque audio permet de ne pas être dérangé par le groupe précédent et suivant, durée 1h15 dont 40 mn dans la grotte) juil.-août : 8h30-22h ; avr.-juin et sept. : 9h30-20h ; janv.-mars : 9h-19h ; reste de l’année : 10h-19h - fermé 1er janv., 25 déc. - 16 € (-12 ans 10,40 €).

 

L'auteur

Lucie Fontaine

City travels, balades en canoë, restaurants végétariens, lecture... Voilà un précipité non exhaustif de ce qui m'inspire au quotidien. Parisienne invétérée, je me ressource en Dordogne... quand je ne suis pas aux quatre coins de l’Europe pour le Guide Vert !

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Lascaux IV Lascaux IV
Lascaux IV
Montignac
0h30