Bercé au creux d'une baie dont les courbes font rêver, Saint-Sébastien la belle rallie tous les suffrages. Touristes enamourés des fastes de l'aristocratie, surfeurs en mal de vagues, aficionados des pintxos (les tapas basques), tous en redemandent...

Saint-Sébastien, un art de vivre au zénith

Comment ne pas succomber au premier coup d’œil à Saint-Sébastien (ou Donostia en basque ou encore San Sebastiàn en espagnol) lors d'un week-end, d'un séjour, voire d'une journée ? Saint-Sébastien est à la fois une vraie ville au chic « urbain » estampillée Belle Époque et une station balnéaire bénie par une plage de sable fin, la célèbre Concha, une baie en forme de coquille qui lui vaut une renommée mondiale. On y vient pour son site naturel, une baie encadrée par des sommets rocheux, son style aristocratique, son ambiance à la fois cool et élégante, pour son patrimoine et pour ses pintxos, la version basque des tapas qui s'est hissée au rang d'un véritable art gastronomique. La foule attire des touristes du monde entier, des surfeurs, des fous de gastronomie, des fêtards.

La joie de participer à ce décor royal est palpable dans l'air vivifiant de la Côte basque espagnole.

Saint-Sébastien, une découverte à pied

Plage(s), baignade, promenade, visites, apéro aux pintxos constituent la trame d'une journée idéale à Saint Sébastien. Si vous arrivez en voiture, direction l'un des nombreux parkings souterrains de la ville, notre préférence va à celui du Kursaal, cet édifice moderne situé sur la rive droite du fleuve Urumea qui sépare la ville en deux. Il vous en coûtera 15€ environ. Ensuite, la ville se découvre à pied en flânant, et l'on peut manger à n'importe quelle heure de la journée ou presque, même si certaines des meilleures adresses de pintxos ferment à 15h30. Je vous conseille de prendre vos affaires de baignade avecvous tant les occasions de se rafraîchir dans la mer Cantabrique sont nombreuses.

Saint-Sébastien ou le choix entre plusieurs plages en centre-ville

Bien sûr, il y a la Concha, la plus célèbre de toutes les plages de Saint-Sébastien, et l'une des plus belles d'Europe. Mais il faut également compter avec la plage d’Ondaretta, située dans le prolongement de la Concha dont elle est séparée par un rocher seulement.

Derrière le Kursaal s’étend la plage de la Zurriola le long du quartier Gros, celle où personnellement je pique une tête avant de reprendre la voiture si je séjourne ailleurs. C’est la plage favorite des jeunes, des sportifs et des surfeurs. Vous avez oublié votre maillot ou autre chose ? L'avenida de Zuriola, qui longe la plage, compte plusieurs boutiques de matériels de surfs et de vêtements. 

Se baigner dans le port de Saint-Sébastien !

Pour les parents d’adolescents, il y a une alternative branchée et audacieuse aux plages chics du centre-ville : le port (en direction du musée maritime et de  l’aquarium).

Ses quais bordés des dernières maisons de pêcheurs, où l’on voit encore parfois les femmes de marins ravauder les filets, servent de plongeoir à une foule d’adolescents en liesse. Filles et garçons multiplient les plongeons les plus acrobatiques. Les adultes choisissent de poser leur serviette sur l’embarcadère situé face à l’entrée de l’Aquarium. C’est un spectacle permanent. Il règne une atmosphère informelle et bruyante bourrée d’énergie contagieuse. En revanche, attention, c’est également la « plage des chiens ». 

Cerise sur le pintxos, le soir, nous avons assisté à la mise à l’eau et au départ d’une traînière (une ancienne barque de pêche à 14 rames, reconvertie en vaisseau de course) d’une équipe féminine d’aviron. 

Où se promener à Saint-Sébastien ?

Il y a plusieurs balades classiques dans la plus belle station balnéaire de la Côte basque. Il y a la promenade incontournable de la Concha – à faire une fois le matin pour la beauté de la lumière cristalline filtrée par les embruns et une fois le soir au coucher du soleil.

Il y a la balade shopping dans le quartier moderne (parte moderna) du 19e s. surnommé affectueusement barrio romantico. Situé en retrait de la Concha, ce quartier compte de très beaux immeubles Art nouveau riches en bow-windows, vitraux et majoliques, une cathédrale impressionnante (celle du Bon Pasteur dont le clocher domine toute la ville à 75m de hauteur) et toutes les enseignes dont on peut rêver.

La vieille ville de Saint-Sébastien

L’autre grande promenade consiste à explorer sans but la vieille ville de Saint-Sébastien (casco viejo) qui date pour l’essentiel de 1813, époque du dernier incendie qui a ravagé la ville. Lacis de ruelles étroites et piétonnes jalonnées des meilleures adresses de pintxos de Saint-Sébastien, cette partie de la ville se savoure avec les pieds et le nez tant les effluves de pata negra ou de poivrons grillés embaument les rues. À partir de sept heures du soir, la foule envahit les terrasses, les marches de la basilique Santa Maria del Coro ou les arcades de la plus belle place de la ville (qui servait d’arène au 19e s.), la plaza de la Constitucion.

L’ascension du Mont Urgull

Coup de cœur pour la colline boisée et ombragée du mont Urgull, émaillée de vestiges militaires, d’un cimetière anglais, d’un petit musée d’histoire locale et de chats. On y accède derrière l’Aquarium ou derrière le musée San Telmo. Le mont Urgull offre des vues saisissantes sur chaque facette de la ville, depuis le quartier Gros et la plage de Zurriola, en passant par toute la baie de la Concha et le port. J’y retourne à chaque séjour tant la vue est enchanteresse. Balade à faire le matin mais aussi le soir à partir de 19 heures quand il fait moins chaud, en terminant par une déambulation sur le paseo nuevo, la corniche qui ceint le Mont Urgull pour faire le plein d'oxygène avec la cérémonie du tapeo - la chasse au tapas. Le coucher de soleil au crépuscule est irrésistible.

Deux visites incontournables à faire à Saint-Sébastien: le musée San Telmo...

Installé en partie dans les murs d’un ancien couvent de Dominicains, le remarquable musée San Telmo séduit par la richesse et l’éclectisme de ses collections qui retrace tous les aspects de l’histoire et de la culture basque. La partie moderne du musée, aménagée au pied du mont Urgull, accueille l’un des points d’orgue de Donostià 2016 capitale européenne de la culture, une superbe exposition consacrée aux représentations de la paix dans l’histoire de l’art, de la culture et du droit (Traités de paix - 1516-2016) – un propos qui sonne fort dans une région marquée par des décennies de terrorisme.

...et l’Aquarium de Saint-Sébastien

Situé à l’extrémité du port, l’Aquarium de Saint-Sébastien ravira les enfants mais aussi les parents – j’y retourne à chacun de mes séjours. Une première partie passionnante décrit l’histoire des activités de pêche et de commerce, puis vient une succession d’aquariums. L’un des derniers abrite une colonie d’anguilles jardinières (voir photothèque), absolument fascinante.

La Semana Grande à Saint-Sébastien (du 13 au 20 août 2016)

Chaque été à la mi-août, la Semana Grande (ou Aste Nagusia) transforme la ville entière de Saint-Sébastien en une immense fête inaugurée par un coup de canon tiré depuis le jardin public situé devant la mairie. Une semaine durant autour du 15 août et de la Fête de la Vierge vont se succéder animations, spectacles (y compris sur l’eau), concerts et surtout un festival mondial de feux d’artifices tirés depuis la Concha. Toute la ville est en fête, et de nombreuses associations, comme les bars de la vieille ville, rivalisent d’inventivité pour mettre le feu !

Informations pratiques

Office de tourisme de Saint-Sébastien :
http://www.sansebastianturismo.com/fr/

Saint-Sébastien/Donostià, capitale européenne de la culture :
http://dss2016.eu/fr/

Pour trouver un hébergement, consultez le Guide Vert Espagne Atlantique p. 194-195.

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Baie de la Concha Baie de la Concha
Baie de la Concha
Donostia-San Sebastián
4h00
Plage d'Ondarreta Plage d'Ondarreta
Plage d'Ondarreta
Donostia-San Sebastián
4h00
Plage de la Zurriola Plage de la Zurriola
Plage de la Zurriola
Donostia-San Sebastián
0h30
Aquarium de Saint-Sébastien
Aquarium de Saint-Sébastien
Donostia-San-Sebastián
1h30
Panorama du mont Urgull Panorama du mont Urgull
Panorama du mont Urgull
Donostia-San Sebastián
1h00
Paseo Nuevo
Paseo Nuevo
Donostia-San Sebastián
0h15
Musée San Telmo
Musée San Telmo
Donostia-San-Sebastián
2h00