Trente-et-une nouvelles étoiles brillent sur l'Allemagne, dont trois nouveaux restaurants 2 étoiles et 28 restaurants 1 étoile.

Dix restaurants 3 étoiles

Dans l’édition 2017, le nombre de restaurants 3 étoiles ne change pas par rapport à 2016. Mais avec 10 restaurants 3 étoiles, l’Allemagne  est le pays européen qui en a le plus après la France. Dans le monde, une centaine de restaurants seulement peuvent se prévaloir de cette distinction.


Du nord au sud : 3 nouveaux restaurants 2 étoiles en Allemagne

Berlin : Rutz
C’est grâce au talent créatif de Marco Müller que ce joli restaurant moderne situé en plein centre de Berlin a obtenu sa deuxième étoile. C’est au premier étage d’une boutique de  caviste et bar à vin que le chef donne vie à ses idées novatrices. Usant de sophistication et de précision, il travaille des ingrédients de qualité et une multitude de saveurs pour créer une belle cuisine équilibrée et soignée, toute en contrastes. Le menu Inspirations de 4 à 10 plats (également disponibles à la carte) propose les créations du chef, tels la truite de mer fumée au bois de sapin Douglas, œufs de caille marinés et graines de moutarde ou encore le poulet noir, beurre persillé et feuilles de citron fermentées, démontrant ainsi que le Rutz mérite largement sa place dans le patrimoine culinaire moderne de Berlin. Le cadre minimaliste s’accorde à merveille avec l’excellente cuisine, le service en salle est hors pair et les conseils œnologiques remarquables, tout à fait à la hauteur de la magnifique carte des vins.


 

Mannheim : Opus V
C’est au sixième étage d’un immeuble de Mannheim que l’on peut se faire plaisir avec neuf plats différents, savoureux et percutants, inspirés par une cuisine asiatique créative et moderne. La trentaine avancée, Tristan Brandt a fait d’Opus V une star de la scène culinaire : une première étoile il y a deux ans, suivie déjà d’une seconde. Un menu qui change chaque mois (« mars », « avril » …) propose des produits d’excellence, mis en scène avec dextérité. Le résultat est digne de ses deux étoiles, avec notamment des coquilles Saint-Jacques aux agrumes et à la crème aigre ou encore de l’agneau avec aubergines et miso. C’est une cuisine gastronomique qui est proposée, dans un cadre décontracté caractérisé par un décor simple au chic nordique, d’où l’on peut voir le travail en cuisine. Une suggestion : réserver la table du chef. Mais les places à l’extérieur n’en sont pas moins séduisantes et offrent une vue splendide sur les toits de Mannheim. Le choix est quelque peu réduit à midi, ce qui n’entame en rien la qualité de la cuisine.

Munich : Geisels Werneckhof
Le doute n’est pas permis : le savoir-faire, la finesse et la créativité dont fait preuve Tohru Nakamura lui font amplement mériter sa deuxième étoile. Né à Munich d’un père japonais et d’une mère allemande, ce chef  ne travaille que les meilleurs ingrédients, pour les combiner et rehausser leurs arômes dans les règles de l’art et ainsi élaborer des plats d’une intensité et d’une substance inégalées soulignant brillamment une signature toute imprégnée d’un savant mélange d’influences : veau de Lozère avec morilles, anguille fumée et croquettes de queue de veau ou encore fleurs de cerisier, amandes salées et mirin de vingt ans d’âge… Les deux menus proposés (composés au choix de cinq ou sept plats) sortent indubitablement de l’ordinaire. Le Werneckhof se trouve à proximité de l’Englischer Garten (jardin anglais), dans le quartier de Schwabing. Avec son cadre accueillant et élégant, le restaurant s’inscrit parfaitement dans la riche tradition du bâtiment qui l’abrite, tandis que le personnel attentif, très présent mais jamais insistant, complète merveilleusement le tableau.



243 restaurants avec une étoile

La sélection 2017 comprend 243 restaurants 1 étoile, dont 28 nouveaux. Trois d’entre eux sont situés à Düsseldorf : Bread et Roses, Le Flair et Nenio. Cela fait de la capitale de la Rhénanie du Nord-Westphalie l’une des grandes gagnantes du Guide MICHELIN 2017. Les villes de Bonn, Cologne et Nuremberg gagnent chacune respectivement 2 restaurants 1 étoile.


Bib Gourmand Allemagne – les grandes tendances 2017

Les Bib Gourmand jouissant d’une immense popularité, quel plus beau cadeau pouvait-on leur faire que de leur consacrer un guide ? Après le succès de la première édition en 2016, la seconde édition est prête à vous accompagner pendant l’année 2017. Le Guide Bib Gourmand Allemagne 2017 recommande 472 restaurants (dont 60 nouveaux entrants) qui ont choisi de régaler leurs convives avec une cuisine d’excellence. Le spectre est large et va du régional à l’international, du plus traditionnel au plus innovant.  

Un Bib aussi pour les végétariens ?

La dernière tendance de la cuisine allemande favorise les cuisines végétarienne et végétalienne et l’un des 60 nouveaux Bib Gourmand, le Lucky Leek à Berlin, a choisi de consacrer sa carte à une cuisine purement végétalienne. Dans son restaurant sympathique et sans prétention, le chef Josita Hartanto prépare de savoureux plats de saison : gnocchis à la courge, champignon portobello grillé, crumble de pépins de courge, poires, châtaignes, céleri ou encore escalope de seitan grillée, purée de noisettes et de pommes de terre, jus de dattes, café, tomates au four – un pur régal végétalien et un pari réussi !

 Le  Lucky Leek

Les 20 ans de Bib Gourmand en Allemagne

En 2017, le Bib Gourmand fête ses vingt ans de présence en Allemagne. Trente-six des restaurants sont là depuis le début et sont donc distingués pour la vingtième année consécutive pour leur savoureuse cuisine à l’excellent rapport qualité-prix. Voici trois beaux exemples de tables accompagnés des commentaires enthousiastes de leurs restaurateurs à l’égard du Bib Gourmand :

Gasthof Schütte, à Schmallenberg
Une adresse charmante aux accents rustiques et qui s’enorgueillit d’une longue tradition familiale. On y sert de délicieux mets, comme le filet de porc salé Kasseler aux haricots verts, la saucisse fumée Mettwurst et ses pommes de terre sautées, ou encore le ragoût de chevreuil du Sauerland accompagné de champignons sautés, d’airelles rouges, de brocoli et de spätzle au beurre faits maison. Une cuisine aux accents de fraîcheur digne de son Bib Gourmand. Et qu’en dit Karl-Anton Schütte, l’hôte de ces lieux ? « Nous apprécions beaucoup le Bib Gourmand. Il est formidable de voir qu’une distinction a aussi été prévue pour une cuisine davantage ancrée dans le terroir. Beaucoup de convives sont venus s’attabler chez nous grâce au Bib Gourmand. C’est la preuve qu’une cuisine bonne et robuste a aussi sa place. »

Lamm im Kau, à Tettnang
La famille Kiechle propose elle aussi une cuisine régionale à base de produits de saison toujours frais, le tout à prix doux. Dans l’accueillant restaurant et sur sa magnifique terrasse-jardin, on peut par exemple savourer un poisson du lac de Constance ou encore des rognons aigres avec haricots coco et spätzle à la farine d’épeautre. Le chef Reinhard Kiechle est enchanté de son Bib Gourmand : « Nous détenons ce Bib Gourmand depuis les tout débuts et nous en sommes très fiers. C’est exactement ce qu’il fallait à un établissement comme le nôtre. Nous n’aspirons à rien de plus. Nous voulons simplement proposer une bonne cuisine, et c’est là ce qui est salué. »

Lamm im Kau

Sternenschanz, à Ötisheim
Une cuisine savoureuse typique de la Souabe, préparée avec des produits de premier choix : vous la trouverez ici, en goûtant par exemple les tripes à la sauce Lemberger accompagnées de pommes de terre sautées. On garde les pieds sur terre et on cuisine les classiques pour le plus grand plaisir des convives. La famille Linck mise sur la qualité et a ouvertement renoncé aux fioritures et aux chichis. Le nombre de couverts servis aux habitués parle de lui-même. Le Bib Gourmand a fait des heureux : « C’est la seule distinction qui récompense le rapport qualité-prix. Les tendances sont laissées de côté pour valoriser une cuisine à base de produits frais et qui a du goût. »


Le Bib Gourmand est décerné aux restaurants qui proposent une cuisine à base de produits frais, un excellent rapport qualité-prix, ainsi qu’un menu comportant entrée, plat principal et dessert pour un maximum de 37 €. 


En voyage en Allemagne, découvrez tous les restaurants de la sélection du guide MICHELIN Allemagne dans la ville de votre séjour.

Voir la sélection du guide MICHELIN Allemagne 2018