Située dans un écrin de verdure constellé de lacs, Berlin offre de nombreuses possibilités de baignade au cœur de l’été, toutes à portée de métro. Rien de mieux qu’une escapade rafraîchissante au bord de l’eau pour goûter à la « dolce vita » berlinoise.

Par temps clair, le paysage qui s’offre à travers le hublot juste avant d’atterrir à Berlin est saisissant : plus de seize mille hectares de forêts verdoyantes barrés par deux rivières et une nuée de lacs bleutés qui s’étalent sur plus de 50 km2. Presque tous les lacs qui entourent la ville autorisent la baignade. La qualité de l’eau est excellente, scrupuleusement contrôlée par les services municipaux, qui mettent en place chaque été une ligne téléphonique auprès de laquelle les baigneurs peuvent s’informer.

Le plus majestueux des lacs berlinois, le Grand Wannsee, est situé au sud-ouest de la ville, lové dans un coude de la rivière Havel. Depuis son inauguration en 1907, le Strandbad, une plage de sable fin qui s’étend sur plus d’un kilomètre, est l’un des lieux de villégiature les plus prisés des Berlinois. Avec ses Strandkörbe, ces fauteuils en osier munis d’un petit toit pour se protéger du soleil ou du vent, la plage de Wannsee a des airs élégants de station balnéaire de la mer du Nord. C’est un endroit idéal pour passer un après-midi en famille, car il dispose d’une baignade surveillée, d’aires de jeux et d’un grand toboggan.

Deux stations de S-Bahn au nord du Wannsee, le Schlachtensee étire ses eaux sombres sur deux kilomètres dans le quartier de Zehlendorf. C’est le lac le plus facile d’accès : il n’y a qu’à descendre du train et marcher une centaine de mètres. Dès qu’on a atteint la rive bordée par une forêt touffue, on oublie pourtant qu’on se trouve au beau milieu d’une grande métropole. C’est un endroit apprécié des pêcheurs. Les Berlinois aiment d’ailleurs à raconter qu’un gros poisson amateur de chair fraîche se cache dans les profondeurs du lac... Bien que le Schlachtensee soit souvent bondé en été, il garde un côté nature très appréciable. On peut aussi le découvrir au cours d’une promenade romantique en barque.

Vu de la colline qui le surplombe, le Teufelssee (littéralement « mer du diable ») ressemble à une goutte de rosée. Les rives de ce tout petit lac niché au cœur de la forêt de Grunewald étant vite prises d’assaut l’été, mieux vaut éviter de s’y rendre le week-end. Il attire beaucoup de naturistes, mais le port du maillot n’est pas pour autant proscrit. La grande pente herbeuse qui domine le lac se prête bien aux pique-niques. En nageant, on aperçoit au loin, posée sur le Teufelsberg (« montagne du diable »), la silhouette fantomatique de l’ancienne station d’écoute des services secrets américains.

Informations pratiques

Strandbad Wannsee
Wannseebadweg 25,
14129 Berlin
S-Bahn S1/S7, arrêt Wannsee. L’été, le bus 312 relie la gare de S-Bahn à la plage.

Schlachtensee
Schlachtensee 1,
14129 Berlin Zehlendorf
S-Bahn S1, arrêt Schlachtensee.

Teufelsee
Teufelsseechaussee 28,
14193 Berlin
S-Bahn S7, arrêt Grunewald ou S5, arrêt Heerstraße.

Visit Berlin
www.visitberlin.de
 

L'auteur

Annabelle Georgen

Tombée sous le charme de Berlin à la fin de mes études, je suis aujourd'hui correspondante en Allemagne pour la presse française. Quand je n'explore pas l'effervescente vie culturelle berlinoise, j'aime arpenter le monde et ne manque jamais de ramener quelques reportages dans mes valises.

Voir tous les reportages de la destination