À la belle saison, il flotte comme un parfum de vacances dans les rues paisibles de Glockenbach. Les terrasses de cafés ensoleillées invitent à s'attarder dans ce quartier du centre-ville de la capitale bavaroise. Glockenbach sort de sa torpeur à la nuit tombée, quand la jeunesse branchée s'y donne rendez-vous.

S'il fallait ne choisir qu'un mot pour décrire l'atmosphère unique qui émane de ce petit quartier munichois, ce serait celui-ci : bucolique. Avec ses rues épargnées par les automobilistes, ses façades aux tons pastels rivalisant de balcons fleuris et sa longue promenade ombragée le long de l'Isar, la rivière aux bouillonnantes eaux vertes qui traverse la capitale bavaroise, Glockenbach a des airs de village, à l'abri du tumulte du centre-ville pourtant si proche. Aux beaux jours, les terrasses de ses nombreux petits cafés et restaurants ne désemplissent pas. C'est la « dolce vita » à la bavaroise.

Situé au sud de la vieille ville, ce quartier tire son nom d'un des nombreux ruisseaux (« Bach » en allemand) qui le traversaient autrefois. Ses rues aux noms imagés – Holzstraße (rue du bois), Buttermelcherstraße (rue du babeurre), Kohlstraße (rue du charbon) – témoignent de l'époque où Glockenbach était un quartier populaire, peuplé d'artisans et de petits commerçants, ce qui lui valait d'être surnommé « le quartier des petites gens » par les habitants des faubourgs chics de Munich.

Dans les années 1920, Glockenbach avait mauvaise réputation à cause de ses bordels – qui se concentraient alors dans la Müllerstraße – mais aussi à cause de ses bars réservés à une clientèle exclusivement masculine. Cette vie nocturne a brutalement pris fin sous le troisième Reich : les bars gays ont été contraints par les nazis de fermer leurs portes et de nombreux homosexuels qui fréquentaient le quartier ont été arrêtés et déportés au camp de concentration de Dachau.

 

De « quartier rose » à « quartier hipster »

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Glockenbach a été réinvesti par les artistes et par la communauté LGBT munichoise. De nombreux établissements gays et lesbiens ont essaimé dans le quartier. Le célèbre cinéaste homosexuel Rainer Werner Fassbinder y avait ses habitudes, de même que Freddie Mercury, le chanteur du groupe de rock Queen, qui vécut quelques années à Munich au début de la décennie 1980. Bien que le nombre de bars homo soit aujourd'hui en recul, Glockenbach continue d'être surnommé le « quartier rose » (« Rosa Viertel » en allemand). Ces bars sont concentrés autour de la Hans-Sachs-Straße, de la Müllerstraße et de la Gärtnerplatz, une place emblématique du quartier toujours noire de monde les soirs d'été.

Très en vogue depuis une décennie, le quartier de Glockenbach est aujourd'hui devenu le repaire des hipsters, de la jeunesse branchée et des oiseaux de nuit. Les bars à cocktails et les boutiques de mode remplacent peu à peu les commerces historiques. Une évolution qui n'est pas sans inquiéter les habitants, à l'instar de Vera, qui vit ici depuis une dizaine d'années :

« Notre quartier a été l'un des premiers de Munich à être frappé par la gentrification. Les loyers ont énormément augmenté. Les bars gays et lesbiens ferment les uns après les autres, tandis qu'il y a toujours plus de restaurants chics. »

C'est pourtant bien cette atmosphère alternative, qui tranche radicalement avec les quartiers cossus du centre-ville de la capitale bavaroise, qui attire toujours plus de Munichois et de touristes à Glockenbach.

 

Nos adresses

Hôtel

The Flushing Meadows
The Flushing Meadows est un petit hôtel très tendance qui a récemment ouvert ses portes sur les toits d'une ancienne usine. Chambres à la déco personnalisée, avec vue sur les toits de Glockenbach.
Fraunhoferstraße 32, 80469 München

 

Bars

München '72
Il ne paie pas de mine vu de l'extérieur, mais ce petit bar à la déco azimutée, qui hésite entre une salle de classe et un gymnase des années 1970, est pris d'assaut le week-end. Ambiance chaleureuse et décontractée.
Ouvert en semaine de 17h à 1h, le vendredi et le samedi jusqu'à 3h.
Holzstraße 16, 80469 München
www.muenchen72.de

Prosecco Bar
Ici, le kitsch est roi. Le Prosecco Bar est « LE » bar gay emblématique du quartier. C'est une étape incontournable pour qui veut découvrir les nuits du « quartier rose ».
Ouvert le vendredi et le samedi à partir de 22h.
Theklastraße 1, 80469 München
www.prosecco-munich.de

Zephyr Bar
« Boire est un besoin. Déguster est un art » : voilà la devise de ce bar à cocktails dont la réputation n'est plus à faire à Munich. Belle carte de créations maison et grand choix de gin tonic.
Ouvert tous les soirs à partir de 20h, jusqu'à 1h en semaine, 3h le week-end.
Baaderstr 68, 80469 München
www.zephyr-bar.de

Milla
À la fois bar, club et salle de concerts, le Milla accueille presque chaque soir des concerts, avec une prédilection pour le rock et le jazz. Un endroit idéal pour faire la fête le week-end.
Holzstraßee 28, 80469 München
www.milla-club.de

 

Restaurants

Schnelle Liebe
Mi-resto, mi-bar, ce lieu est une institution chez les amateurs de burger. Autre spécialité maison qui ravira les fêtards : le café « Liquide Cocaine », un expresso avec un doigt de vodka !
Ouvert du lundi au vendredi de 17h à 1h, vendredi et samedi de 17h30 à 3h et dimanche de 16h30 à minuit.
Thalkirchner Str. 12, 80337 München

Jack Glockenbach
Ce petit restaurant vietnamien est l'un des plus courus du quartier. Cuisine vietnamienne traditionnelle à petit prix, avec grand choix de plats végétariens et végan.
Ouvert en semaine de 11h30 à 14h30 et de 17h30 à 23h. Seulement le soir pendant le week-end.
Thalkirchner Straße 3, 80337 München
www.jack-glockenbach.de

 

Cafés

Café Glück
On croise plus d'habitués que de touristes dans ce café LGBT situé dans une rue peu fréquentée. L'ambiance y est chaleureuse. On peut y bruncher le week-end (de 10h à 15h) et y déguster toute la semaine des spécialités bavaroises. La viande servie est bio.
Ouvert du mardi au vendredi de 18h à 1h, le week-end et les jours fériés de 10h à 1h.
Palmstraße 4, 80469 München
www.cafe-glueck.com

Trachtenvogel
Ce café vaut le détour, avec sa déco surannée qui se joue des clichés sur le sud de l'Allemagne : vieux canapés aux imprimés kitsch et confortables fauteuils de grand-mère, coucous de la Forêt-Noire au murs. Un endroit parfait pour un brunch ou pour déguster une part de gâteau un jour de pluie.
Ouvert tous les jours de 9h à 22h. Brunch de 9h à 14h30. Restauration de 12h à 21h.
Reichenbachstraße 47, 80469 München
www.trachtenvogl.de

 

L'auteur

Annabelle Georgen

Tombée sous le charme de Berlin à la fin de mes études, je suis aujourd'hui correspondante en Allemagne pour la presse française. Quand je n'explore pas l'effervescente vie culturelle berlinoise, j'aime arpenter le monde et ne manque jamais de ramener quelques reportages dans mes valises.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Vieille ville de Munich Vieille ville de Munich
Vieille ville de Munich
München
1h30