L’Allemagne des contes de Grimm existe encore : je l’ai rencontrée à Goslar, ville hanséatique classée au patrimoine mondial de l’Unesco, tout comme les mines de Rammelsberg auxquelles elle doit sa prospérité.

C’est l’Allemagne médiévale intemporelle de nos fantasmes romantiques… Située à 83 km au sud-est de Hanovre, la vieille ville de Goslar attire chaque weekend de nombreux touristes allemands. Il y a de quoi !

Épargnée par les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale, la vieille ville de Goslar, riche d’un patrimoine architectural intact, semble tout droit sortie d’un conte de Grimm.

Résidence impériale du 11e au 13e s., puis ville hanséatique, également surnommée la « Rome du Nord », Goslar est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, tout comme les mines d’argent et de cuivre du Rammelsberg qui donnèrent à la ville sa prospérité jusqu’au 16e s.

On aime à flâner dans ses ruelles anciennes ponctuées de maisons médiévales à colombages. Pour prolonger le rêve, dormez dans l’une des maisons du 15e s. transformées en hôtel, comme le Goldene Krone (18e s.) ou encore l’hôtel Kaiserworth (15e s.) à la superbe décoration.

 

Ne manquez pas :

  • Sur la place du Marché, admirez la fontaine à deux grandes vasques en bronze (1230). Visitez l’hôtel de ville (Rathaus) et notamment la salle de l’Hommage, superbement décorée vers 1510 par un ensemble de fresques représentant aux murs des effigies d’empereurs romains et de sibylles en costume de la Renaissance et au plafond des figures de prophètes et d’évangélistes et des scènes relatant l’enfance du Christ.
  • Les maisons à pans de bois du 16e s : promenez-vous au nord de l’hôtel de ville, vers la Schuhhof et la Münzstrasse. Prenez les ruelles au hasard, pour tomber sur la maison de la guilde des boulangers (Brusttuch), maison richement décorée de peintures et de sculptures sur bois. Tout comme les maisons Renaissance au carrefour de la Marktstrasse et de la Bäckerstrasse, décorées de frises en éventail, fréquentes en Basse-Saxe.
  • Le Palais impérial (Kaiserppflaz), construit au 11e s et rénové à la fin du 19e s. avec sa gigantesque salle impériale.
  • L’église Neuwerk, église abbatiale édifiée au 12e et 13e s. Ses hautes tours polygonales comptent parmi les plus élégantes jamais construites pour une église romane.
  • Les installations minières du Rammelsberg, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, se visitent à pied et surtout (pour les enfants) en empruntant le petit train qui les travdersent. Les mines de cuivre, de plomb et d’étain de la montagne du Rammelsberg, dans le massif du Harz, ont été en exploitation continue depuis le 11e s. et jusque dans les années 1980. Elles offrent un témoignage exceptionnel des installations et des pratiques minières en Europe, tant en vestiges de surface que souterrains.

 

Informations pratiques

Tourisme Allemagne : www.germany.travel/fr/index.html

 

L'auteur

Françoise Rault

Parisienne de naissance et de cœur, ayant parcouru le monde, du Brésil à l’Italie, j’aime désormais arpenter les routes d’Europe et de France. Découvrir des villes et lieux inattendus, aller à la rencontre des habitants : une passion que j’aime partager avec les lecteurs des Guides Verts Michelin.

Voir tous les reportages de la destination