D’avril à septembre mais aussi le reste de l’année, les villes du sud-ouest allemand accueillent un nombre incalculable de festivals et de manifestations populaires. De concerts en opéras, de pièces de théâtre en rencontres musicales, de fêtes gastronomiques en événements viticoles, le territoire affiche son goût pour la culture, les arts et les plaisirs de la table. Grand public ou sélectifs, ces rencontres plongent le visiteur dans des cités en ébullition et donnent au séjour une saveur décuplée.

Si en été, la France est le « pays des festivals », l’Allemagne est aussi bien lotie ! Dès les premiers beaux jours, le sud-ouest du pays revêt ses habits de lumière pour proposer aux habitants et aux visiteurs de nombreux événements qui subliment le quotidien. Certaines villes ont cette tradition dans leurs gênes. C’est le cas de Baden-Baden, cité née du tourisme et du divertissement. D’autres ont compris l’importance de l’événementiel pour dynamiser leur image et rassembler les citoyens dans un élan commun. Qu’elles soient inscrites dans l’histoire ou contemporaines, ces manifestations ont le goût du bonheur et de l’enrichissement culturel. Cap sur les rendez-vous les plus remarquables programmés dans le territoire.

A tout seigneur tout honneur, Stuttgart, capitale du sud-ouest allemand, met un point d’honneur à proposer un grand événement chaque saison. Tous les ans, de mi avril à mi mai, la Fête du Printemps (Frühlingsfest, jusqu’au 12 mai 2019) « réveille » la ville après un rude hiver. Attractions foraines, animations familiales, stands gastronomiques : la foule s’amuse et se libère. En été, la Fête du Vin (Stuttgarter Weindorf, du 28 août au 8 septembre 2019) rassemble les amateurs de la dive bouteille. L’automne met la bière à l’honneur, avec le Stuttgart Beer Festival (27 sept.-13 oct.). Et pour sublimer les fêtes de fin d’année, le marché de Noël (27 nov.-23 déc.), réunit sur Marktplatz et Schillerplatz plus de 200 cabanons offrant douceurs gastronomiques (dont le célèbre vin chaud !) et objets décoratifs. Signalé dès 1692, il compte parmi les plus anciens d’Allemagne. Côté arts, Stuttgart propose à la Staatsgalerie, jusqu’au 11 août, une exposition sur « les jeunes années des vieux maîtres » Baselitz, Richter, Polke et Kiefer. Et en cette année 2019 qui marque le centenaire de la naissance du mouvement artistique Bauhaus, il est judicieux de visiter le musée Weissenhof, aménagé dans un bâtiment signé Le Corbusier, au cœur d’un ensemble urbain de style Bauhaus.


Fête du Printemps à Stuttgart - ©tichr/iStock

 

Ulm brille par sa cathédrale. Au printemps et en été, elle draine les amateurs de musique. De fin avril à fin septembre, les orgues entrent en effet en scène pour des concerts réputés dans toute l’Allemagne. Le récital est réglé… comme du papier à musique : il a lieu chaque jour à 12h, du mardi au samedi, durant 30 mn et le dimanche à 11h30, pendant 45 mn. Autres événements familiers : le marché des petits brasseurs (3-5 mai 2019), avec dégustations de bières de brasseries artisanales ; le festival Chapiteau d’Ulm (22 mai-6 juillet), avec biergarten et concerts pop-rock au bord du Danube ; le traditionnel Lundi du Serment sur le fleuve, le 22 juillet (grande fête nautique sur le Danube après que le maire ait prêté serment sur la Constitution de la ville) ; et l’incontournable marché de Noël (25 nov.-22 déc.), au pied de la cathédrale.
Ville universitaire et de musées, Ulm sait aussi enchanter le quotidien avec de belles expositions. Au menu cette année : les 100 ans du mouvement Bauhaus (« de Peterhans à Maldonando ») aux archives de l’Ecole des Arts Appliqués (29 juin-13 oct.) ; l’exposition « Sortie Ouverte » (Op Art et minimalisme) à la galerie Kunsthalle Weishaupt (jusqu’au 6 oct.) ; et la Sérénade des Lumières, traditionnelle illumination du Danube (20 juillet).


Cathédrale d'Ulm - ©LuisPinaPhotogrpahy/iStock

 

Cap vers le nord du Wurtemberg où, du côté de la rivière Neckar, on sait aussi magnifier le présent. Et notamment en cette année 2019 où Heilbronn, capitale allemande des vins rouges, a été choisie pour honorer… les fleurs ! Tous les deux ans, une ville d’Allemagne accueille les Floralies nationales (BUGA). Cette année, jusqu’au 6 octobre, cela se passe à Heilbronn. La manifestation est associée à une grande exposition urbaine dédiée au nouveau quartier résidentiel Neckarbogen. Au menu également de BUGA : de la musique, du théâtre, de la danse… Bref, de quoi passer un bel été. D’autant que d’autres rendez-vous sont au programme. La plus ancienne ville viticole du Wurtemberg honore ainsi les cépages lors de la célèbre Fête du vin, chaque année en septembre. Elle accueille aussi en février le Marché aux chevaux, de même qu’une authentique fête foraine populaire en été (Volskfest, du 26 juillet au 4 août) et un printanier Festival Street Food (fin avril à début mai).


Vignes près d'Heilbronn - ©Grafissimo/iStock

 

Ville culturelle par excellence, à l’image de son formidable château, Heidelberg joue aussi dans la cour des grands organisateurs d’événements. Les illuminations de la forteresse, trois soirs par an en été, drainent une foule innombrable. Pas d’inquiétude si vous ratez ce show, vous vous rattraperez en participant à la Brückenfest (Festival du Pont), les 6 et 7 juillet ou aux Festivals Heidelberg Herbst, les 28 et 29 septembre, et Heidelberg Frühling, au printemps. Les concerts mettent alors la cité en joie, comme lors d’Enjoy Jazz, chaque année en automne. Vous êtes plutôt arty ? Dans cette cité célébrée par Goethe, Heine et Twain, venez voir l’inédite exposition anatomique « Body Worlds », au musée de Körperwelten, attardez-vous aux expositions du musée d’art Heidelberger Kunstverein, allez voir « l’expo » sur « Les mondes des enfants mobiles » au musée Kurpfälzisches (jusqu’au 30 juin), découvrez l’art populaire lors du Carnaval de février… Et rappelez-vous qu’Heidelberg abrite aussi un très joli marché de Noël.


Vue sur le pont et le château d'Heidelberg - ©TMBW / Achim Mende

 

Ville-frontière entre le sud-ouest de l’Allemagne et la Rhénanie-Palatinat, Mannheim a été classée « Cité de la Musique » par l’UNESCO, en 2014. C’est dire l’importance des arts dans cette ville multiculturelle où Mozart himself rencontra le grand amour, auprès de Constanze Weber. Côté musique, justement, la ville va vibrer, du 13 au 19 mai, à l’occasion du Mannheim Music Week. Pop et jazz, classique et techno, le rendez-vous célèbre beaucoup de genres musicaux. Mais l’événement de l’année, à portée internationale, aura lieu du 27 septembre 2019 au 19 janvier 2020, au Kunsthalle Museum : « Inspiration Matisse », soit une grande exposition dédiée au maître français du fauvisme. 100 toiles, sculptures et travaux graphiques de l’artiste et de ses héritiers seront présentées. Les germanistes peuvent aussi s’estimer comblés. Du 20 au 30 juin, le théâtre national de Mannheim présente les « 20èmes Journées internationales de Schiller », 10 jours consacrés à ce grand poète et écrivain allemand de la fin du 18e s. Vous en voulez encore ? Cap sur le Reiss-Engelhorn Museum. Depuis le 10 mars, s’y tient une exposition archéologique sur le Turkménistan et jusqu’au 9 juin, on peut apprécier les images du photographe français des années 1940, Gaston Paris. A partir du 15 septembre et jusqu’au 13 avril, ce grand musée d’art et de civilisations accueille également « Java Gold », une exposition consacrée aux trésors de Papouasie-Nouvelle Guinée. Quant aux amateurs de gastronomie, ils doivent impérativement être là pour l’Engelhorn Gourmet Festival, le 13 octobre : une quinzaine de grands chefs allemands démontrent leurs talents sous les yeux du public.

 

Pas encore rassasiés de moments forts ? Direction Karlsruhe, dans le Bade. Comme à Heidelberg, l’immense château baroque de la ville s’embrase l’été pour des shows lumineux mémorables (du 8 août au 15 septembre). Juillet et août sont à prioriser absolument pour être au cœur de l’action. Les 19, 20 et 21 juillet, Das Fest est ainsi le top des événements estivaux de Karlsruhe. Cet énorme festival musical populaire (le plus important d’Allemagne du sud) envahit le parc Günther Klotz Anlage. Réservez vos billets ! Autres highlights de l’été : les séances de cinéma open air au château de Gottesaue ; le Zeltival (musique internationale, du 28 juin au 4 août) ; Durlach Old Town Fest (6 et 7 juillet, dans la vieille ville) ; les India Summer Days (13 et 14 juillet) ; Atoll (festival de cirque contemporain, du 13 au 23 septembre)… Le musée ZKM, dédié aux médias, fête cette année ses 30 ans, avec notamment l’exposition « Writing the History of the Future » (jusqu’à mars 2021), consacrée aux expérimentations en matière d’écriture et de langage. Et quand l’hiver fait son retour, les trois marchés de Noël de Karlsruhe, dont celui installé sur la grande place autour de la pyramide, sont là pour réchauffer les cœurs et les âmes…

 

Pforzheim a beau être une ville de taille moyenne (120 000 habitants), elle n’en attire pas moins des événements phares. Le plus inédit est le festival international de théâtre de marionnettes de rue (le 20 juillet) : le centre piétonnier de la ville se transforme ce jour là en une vaste scène où des compagnies allemandes et étrangères présentent leurs poétiques spectacles de figurines au public. Pforzheim est aussi connue pour être la ville-hôte du premier voyage jamais effectué en voiture ! En août 1888, Berta Benz, épouse de Carl, inventeur d’un véhicule à moteur à trois roues, quitte Mannheim avec un prototype pour rejoindre sa bonne ville de Pforzheim. Tous les deux ans, la cité honore cet événement avec l’organisation d’un voyage-mémoire depuis Mannheim. Il a lieu cette année les 10 et  août. Quant aux vins badois, réputés dans toute l’Allemagne et au-delà, Pforzheim leur rend hommage lors de l’Oechsle Fest, organisée cette année du 23 août au 8 septembre. Autres rendez-vous : une exposition sur la Grande Barrière de corail au Gazomètre ; des expositions au Musée de la joaillerie ; la Fête de printemps ; la German Cup de montgolfière en automne ; et l’inévitable marché de Noël en décembre.


German Cup de montgolfière à Pforzheim - ©Philiphotographer/iStock

 

Nous le disions en introduction : Baden-Baden est une ville de tourisme et de divertissement. Et c’est évidemment l’été que l’on peut participer aux animations avec le plus de facilité. Des exemples ? Les concerts estivaux et open air du Philharmonie : ils sont gratuits tous les week-ends, de mai à juillet. Gratuite aussi, la Nuit des musées, le 27 juillet. Gratuits encore, les deux open-air festivals mêlant gastronomie et musique live : Sommernächte, en juillet (4 au 7), et Kurpark-Meeting, en août (23 au 31). Gratuits toujours, les cours de tango au Kurpark, chaque week-end d’août. Autre style de musique avec le SWR3 New Pop Festival : du 12 au 14 septembre, il met, comme son nom l’indique, la musique pop à l’honneur. Il se tient quelques jours après l’International Horses Races, évènement sportif qui attire en ville les passionnés de courses de chevaux venus d’Europe entière (du 24 août au 1er septembre). La liste des évènements est encore longue, avec le festival du film en automne, le Gala des ballets à la Festspielhaus et le marché de Noël en hiver. Ne pas oublier non plus, jusqu’au 8 septembre, l’exposition « Etre ou paraître » (Schein oder sein) au musée d’art et de technologie LA8, consacrée au « citoyen sur la scène au 19e s. ».

 

Il reste à se diriger vers Fribourg, histoire de clore en beauté ce tour festif en Allemagne du sud-ouest. La grande affaire de la ville en été est le ZMF (Zelt Musik Festival), cette année du 17 juillet au 4 août. Depuis des années, ce festival hyper éclectique fait l’unanimité. Le principe : des scènes sous tentes, montées à l’extérieur de la ville dans un cadre champêtre, proposent indifféremment pop, rock, variété, jazz, blues, musique classique, musique orientale ou occidentale. Tout le monde s’y retrouve ! En prime : des sessions privées d’artistes chaque soir à partir de minuit, des stands de gastronomie, de la magie, des clowns… une célébration de l’art musical dans sa diversité, unique en Europe. Une bonne surprise en appelant une autre, la Fête du lac (Seefest) coïncide avec des dates du ZMF. Du 19 au 21 juillet, cette fête foraine bat son plein et se conclut par un grand feu d’artifice, le 21. Fin juin, les premiers estivants auront pu profiter de l’Oberlindenhock (28 au 30 juin), une fête populaire dans les rues Oberlinden et Herrenstrasse, avec stands culinaires régionaux et concerts. Et durant l’été, les touristes peuvent assister à des séances de ciné, à l’occasion des Sommernachtskino (du 25 juillet au 31 août). Fête du printemps, Fête du Vin (4 au 9 septembre), Plaza Culinaria (8 au 10 novembre), marché de Noël (21 nov.-23 déc.)… les occasions de festoyer à Fribourg abondent ! L’art muséal est aussi au rendez-vous : à l’Augustine Museum, découvrez les expositions « Black Forest Stories » (jusqu’au 6 octobre) et « 900 ans de vie dans la cité », dédiée à l’archéologie (du 23 nov. 2019 au 4 oct. 2020).

 

Informations pratiques

Découvrez les trésors du sud-ouest de l'Allemagne sur le site www.tourisme-bw.fr.
Suivez-les sur Facebook et sur Instagram.

Site officiel Baden-Baden
Site officiel Fribourg
Site officiel Heidelberg
Site officiel Heilbronn
Site officiel Karlsruhe
Site officiel Mannheim
Site officiel Pforzheim
Site officiel Stuttgart
Site officiel Ulm

 

L'auteur

Philippe Bourget

Journaliste free lance, auteur, je parcours le monde depuis 15 ans pour la presse tourisme grand public et économique. Géographe de formation, je me passionne pour la nature autant que pour les liens que tissent les peuples avec leurs territoires.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Galerie Nationale
Galerie Nationale
Stuttgart
2h00
Musée Weissenhof - Maison Le Corbusier
Musée Weissenhof - Maison Le Corbusier
Stuttgart
0h15
Cathédrale d'Ulm Cathédrale d'Ulm
Cathédrale d'Ulm
Ulm
1h00
Château de Heidelberg Château de Heidelberg
Château de Heidelberg
Heidelberg
2h00
Château de Karlsruhe Château de Karlsruhe
Château de Karlsruhe
Karlsruhe
1h00
ZKM - Zentrum für Kunst und Medientechnologie ZKM - Zentrum für Kunst und Medientechnologie
ZKM - Zentrum für Kunst und Medientechnologie
Karlsruhe