Les espaces naturels ont fait la réputation de la région. La Forêt Noire, le Rhin, le Danube, le lac de Constance… sont des lieux iconiques. Mais le bonheur est aussi dans les villes, où nature et bien-être, couplés aux plaisirs gustatifs, piliers du fameux Genuss (plaisir) à l'allemande, sont érigés en vertus. Rendez-vous dans neuf cités au cadre de vie remarquable, épicentres des trésors du sud-ouest de l’Allemagne.

Quatre villes constituent les portes d’entrées d’une région impossible à ignorer quand on parle du sud-ouest de l’Allemagne : la Forêt Noire.
Fribourg, Baden-Baden, Karlsruhe et Pforzheim bordent le célèbre massif, invitation à explorer ce territoire. Ce qui plait aux fans de nature en Forêt Noire ? Plus de 20 000 km de sentiers, des bois de conifères, des vignobles, des lacs, des sommets et des cascades, telle celle de Triberg, une des plus hautes d’Allemagne. Le tout est émaillé de villages aux maisons à colombages, à découvrir le long de routes livrant de splendides panoramas.

Le statut de la Forêt Noire est complété par le charme de ces quatre villes. Fribourg est la plus « nature ». Cité-laboratoire pour l’écologie, elle exhale une douceur de vivre incarnée par ses espaces verts. A pied, on rejoint depuis le centre le parc Schlossberg, belvédère boisé dominant la ville. Idéal pour un pique-nique ! Autres lieux de plein air pour déguster bière et bratwurst : le Sternwaldwiese ou le parc de la Vieille Synagogue, lieu de rencontre des étudiants. Vous aimez la verdure mais avec plus de confort ? Direction le Café Marcel, au coeur du city park Stadtgarten ou la Hausbrauerei Feierling et son joli biergarten, pour profiter du soleil. Si cela ne suffit pas, une courte escapade dans le massif voisin du Kaiserstuhl (vignes et arbres fruitiers), promet de belles bouffées d’air frais.


Fribourg, © TMBW / Achim Mende

 

Baden-Baden, magie des thermes

Une autre détente vous attend à Baden-Baden. La nature a tellement bien fait les choses que même le sous-sol a des vertus ! La magie de cette ville thermale, ce sont deux lieux uniques, Friedrichsbad et Thermes Caracalla. Les premiers, inaugurés en 1877, sont l’un des plus beaux établissements thermaux au monde. 17 stations (sans maillot !) jalonnent l’itinéraire « bien-être ». Quant aux Thermes Caracalla, contemporains, l’immense espace ludique et de bien-être se vit au gré des bassins, piscines et saunas.

Baden-Baden livre aussi un environnement « chic et nature » pour des balades romantiques : dans le parc du Kurhaus ; autour du Vieux Château (pique-nique possible) ; dans la campagne du Rebland ; sur la route Badoise du Vin ; le long de la route des Crêtes, en Forêt Noire.


Parc du Kurhaus, Baden-Baden, © TMBW / Achim Mende

 

Parcs urbains


Pforzheim, © WSP_Christian Metzler

Cap vers Pforzheim. Porte nord du massif, la cité est le point de départ des trois sentiers de randonnée majeurs qui le traversent. La ville présente d’agréables berges le long de l’Enz et de la Nagold. Quelques adresses beach culture (PS6 et Rialto Eis Pavillon, excellentes glaces à déguster l’été au bord de la rivière…), un parc pour les barbecues (Enzauenpark) : rien de tel pour se sentir pousser des ailes et aller explorer la Forêt Noire !

 

Karlsruhe cache derrière sa symétrie de belles enclaves vertes. La plus jolie est sans conteste l’immense parc anglais situé derrière le château. Parmi les plus grands d’Allemagne, il se poursuit en un domaine boisé agrémenté d’un lac et d’un jardin botanique, avec des serres du 19e s. Ce parc est the place to be en été : les locaux adorent se prélasser sur les pelouses, en dégustant du vin blanc de Bade. Karlsruhe n’est pas avare d’autres lieux outdoor : le Stadtgarten et son zoo, les 18 ha du parc Günther-Klotz-Anlage, le biergarten de la Lehners Wirsthaus… Dans les environs, la vallée de la Salzach et le mont Turmberg, avec vue inoubliable depuis le restaurant Anders, offrent cette respiration appréciée des touristes.

 

Stuttgart, métropole aérée

Vous aimez les rivières au long cours et leurs paysages ? Direction la vallée de la Neckar. Première étape : Stuttgart. La capitale du land, active mais aérée, a renoué avec ses collines boisées et ses vignes, situées à deux pas de la ville. Il n’est pas rare de les apercevoir depuis sa chambre d’hôtel, invitation à une randonnée ou une dégustation dans un « débit de vin », repérable au balai accroché à l’entrée. Il existe d’autres pistes pour prendre l’air : Schlossgarten (le jardin du château) ; le parc du Killesberg ; le jardin Wilhelma ; et même Schlossplatz, cœur vibrant de la ville autant qu’espace vert aéré. Idéalement placée au cœur de l’Allemagne du sud-ouest, la cité invite à découvrir le splendide parc du château de Ludwigsburg, au nord, ou l’étonnant pays Souabe, belle campagne agricole aux reliefs vallonnés.

 

Marche, vélo, bateau

Poursuivons le long de la Neckar, jusqu’à Heilbronn. Un exemple parfait de « ville nature ». Posée au bord de la rivière, la cité est entourée de vignes et de forêts. On y vient pour descendre la rivière en bateau, avec vues inédites sur la ville, pour s’échapper dans les villages viticoles voisins ou pour découvrir le parc urbain du récent quartier Neckarbogen, bordant la rivière. Preuve qu’ Heilbronn est une ville 100% nature, elle accueillera en 2019 le Bundesgertenschau, une foire des jardins de portée nationale.

Encore plus en aval, voici Heidelberg. La ville du romantisme allemand se rejoint par la splendide route 27, qui loge la Neckar entre des versants boisés. Heidelberg, c’est d’abord un site, avec un château imposant dominant la rivière bucolique. Plus village que ville, la marche, le vélo et le bateau sont les meilleurs moyens de transport. A pied, le célèbre chemin des Philosophes grimpe sur une colline face à la ville et son château. En bateau, des compagnies emmènent leurs clients sur la Neckar. Et à vélo, il suffit de pédaler sur les berges pour jouir de cette cité ayant inspiré poètes et artistes. Après un repos-barbecue sur les pelouses du Neckarwiese, les plus courageux partiront à l’assaut du Königstuhl. A 568 m, il domine superbement la vallée du Neckar ainsi que celle de l’Odenwald et la plaine du Rhin.


Heidelberg, © TMBW / Achim Mende

 

Ulm, entre canaux et Danube

Le Rhin, le voici, justement, à Mannheim. Cette cité multicuturelle réserve des vues surprises, telle celle sur le fleuve depuis le fameux Bar Speicher, surplombant la vallée et le port. Dans cette ville où fut fabriquée la première bicyclette au monde, en 1817, impossible de ne pas flâner à vélo sur les quais de la Neckar ou dans Luisenpark, avant de se poser dans le jardin Art Nouveau entourant l’immense château d’eau, épicentre de Mannheim.

Reste à découvrir l’est du… sud-ouest allemand et une autre de ses villes-trésors : Ulm. A 1h de Stuttgart, sur le Danube (troisième grand cours d’eau du land), elle se prête volontiers aux balades, entre canaux et fleuve. Une douceur de vivre détectable depuis le sommet de la cathédrale, dont la flèche, la plus haute du monde (161 m), ouvre un panorama XXL sur la ville, le Danube, le Jura souabe et les Alpes. Après une bière dégustée dans un biergarten du quartier Friedrichsau, il sera temps de remonter le Danube puis de suivre la route des églises Baroques de Haute Souabe, avant de pousser jusqu’au lac de Constance, autre merveille du sud-ouest de l’Allemagne. La Dolce Vita à la mode allemande, que l’on appelle ici Genuss !

 

Informations pratiques

Les trésors du sud-ouest de l'Allemagne
Découvrez les trésors du sud-ouest de l'Allemagne sur le site www.tourisme-bw.fr.
Suivez-les sur Facebook et sur Instagram.

Site officiel Baden-Baden
Site officiel Fribourg
Site officiel Heidelberg
Site officiel Heilbronn
Site officiel Karlsruhe
Site officiel Mannheim
Site officiel Pforzheim
Site officiel Stuttgart
Site officiel Ulm

 

Nature et bien-être : le sud-ouest de l’Allemagne prend soin de vous !

L'auteur

Philippe Bourget

Journaliste free lance, auteur, je parcours le monde depuis 15 ans pour la presse tourisme grand public et économique. Géographe de formation, je me passionne pour la nature autant que pour les liens que tissent les peuples avec leurs territoires.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Forêt-Noire Forêt-Noire
Forêt-Noire
Karlsruhe
5h00
Schlossberg
Schlossberg
Freiburg im Breisgau
0h30
Kaiserstuhl
Kaiserstuhl
Breisach am Rhein
0h15
Friedrichsbad
Friedrichsbad
Baden-Baden
0h15
Bains romains de Baden-Baden
Bains romains de Baden-Baden
Baden-Baden
1h00
Route badoise du Vin Route badoise du Vin
Route badoise du Vin
Baden-Baden
Route des Crêtes de la Forêt-Noire Route des Crêtes de la Forêt-Noire
Route des Crêtes de la Forêt-Noire
Baden-Baden
Château de Karlsruhe Château de Karlsruhe
Château de Karlsruhe
Karlsruhe
1h00
Ancien château de Stuttgart
Ancien château de Stuttgart
Stuttgart
1h00
Parc du Killesberg
Parc du Killesberg
Stuttgart
0h30
Jardin Wilhelma
Jardin Wilhelma
Stuttgart
1h00
Parc du château de Ludwigsburg
Parc du château de Ludwigsburg
Ludwigsburg
1h00
Chemin des Philosophes
Chemin des Philosophes
Heidelberg
0h30
Château de Heidelberg Château de Heidelberg
Château de Heidelberg
Heidelberg
2h00
Königstuhl
Königstuhl
Heidelberg
0h15
Cathédrale d'Ulm Cathédrale d'Ulm
Cathédrale d'Ulm
Ulm
1h00
Lac de Constance Lac de Constance
Lac de Constance
0h30