Elle a ringardisé Ibiza : la plus grande beach party du monde brille de mille feux sur l’île de Koh Phangan, en Thaïlande. Organisée chaque mois à la pleine lune et ouverte à tous les goûts musicaux, elle peut réunir jusqu’à 30 000 personnes.

L’immense foule, que la plage parvient difficilement à contenir, déborde dans l’eau : on pourrait croire que le plus grand paquebot du monde vient de faire naufrage dans les eaux turquoise de Koh Phangan. Et que des milliers de rescapés se sont réfugiés sur la jolie plage d’Haad Rin. Il n’en est rien ! Cette impressionnante vague de curieux a en fait parcouru un long chemin en avion, en autocar, puis en bateau pour faire la fête. Attirés par la magie du lieu, certes, les adeptes de la Full Moon Party le sont aussi par l’esprit libertaire qui flotte dans l’air chaud de ces soirées tropicales animées. Suffisamment pour se créer une réputation sulfureuse qui agit comme un aimant. Transe, techno, jungle des origines pour les uns, R&B, musique commerciale ou reggae pour les autres : chacun son style. L’ambiance se décline en autant de bars s’enchaînant le long de la plage.

 

Pleins feux sur Haad Rin

Sur place, après avoir pris ses marques, on commence par la case « bucket » : en clair, on achète un de ces cocktails vendus en mini-seaux, avant de se jeter dans le grand bain de la Full Moon. Jusqu’au lendemain (soir), la fête bat son plein… pour le meilleur et aussi pour le pire, comme en témoigne le nombre d’accidents, en augmentation. On parle de 20 000 voire 30 000 personnes se trémoussant de concert sous la lumière pâle de la lune thaïlandaise. Du coup, un seul dress code : le fluorescent, sous toutes ses formes. Feux d’artifice, jongleurs de feu et le fameux fire limbo font aussi partie du décor. De même que les silhouettes assoupies au petit matin, au milieu d’un océan de déchets qu’une armée de petits bras thaïlandais s’empresse de faire disparaître.

 

La lune a des reflets d’argent

La Full Moon Party est une étape incontournable de tout trip en Asie du Sud-Est. Des rues de Bangkok aux hauteurs d’Angkor, pas une minute sans voir un T-shirt à l’effigie de la plus grande beach party du monde. Un marketing impeccable ! Car il faut bien l’avouer, de nos jours, cette fête a vendu un peu de son âme au diable. Hier alternatif, l’événement a pris une tournure largement commerciale, donnant naissance à une avalanche d’ersatz : Half Moon Party, Shiva Party ou Jungle Experience.

Quant à Haad Rin, le petit village jadis traditionnel, il s’est transformé en cité-dortoir pour Occidentaux en quête de plaisirs exotiques. Et l’authenticité dans tout ça ? Elle est peut-être dans l’état d’esprit de ces pèlerins de la fête et dans l’ambiance unique qui règne alors sur l’île. Sans oublier l’inoubliable lever de soleil auquel vous aurez la chance d’assister si vous avez su garder vos sens en éveil !

 

Les sites cités dans ce reportage

Ko Phangan Ko Phangan
Ko Phangan
Thong Sala
0h30