Plages de sable blanc, fonds marins à la beauté magique, randonnées à travers la jungle luxuriante... De Ko Chang à Ko Phi Phi en passant par Ko Adang : voici trois îles à visiter pendant vos vacances en Thaïlande et tous les conseils pour choisir celle qui vous convient le mieux !

Quelle(s) île(s) thaïlandaises choisir? 

Choisir une île plutôt qu’une autre dépendra à la fois de la durée de votre séjour, de la partie de la Thaïlande où vous séjournez et, tout simplement, de vos goûts... Vous voulez faire la fête toute la nuit (et une partie de la matinée...) alors Ko Phi Phi (enfin Phi Phi Don et Phi Phi Le, voir plus bas) est ce qu’il vous faut ; vous voulez sortir des sentiers battus, explorez Ko Adang au sein de l’archipel de Tarutao qui compte notamment des îles sauvages et inhabitées ; vous voulez faire de la plongée ? Découvrez les fonds marins paradisiaques autour d’Adang, de Rawi, de Batuang et de Kata (toujours dans l’archipel de Tarutao). D'une manière générale, les plages sont plus fréquentées que l'intérieur des îles qui recèlent pourtant des balades ensorcelantes... Certaines de ces randonnées sur les plus belles îles thaïlandaises finissent parfois au pied d'une cascade où la baignade est fortement recommandée ! 

 

1. Ko Adang

Ko Adang compte parmi les 51 îles vertes situées au sein de l’archipel de Tarutao, le plus ancien parc national maritime de Thaïlande, classé en 1974. Contrairement à Ko Lipe dédiée à la bronzette (et située à quelques encablures), cette île montagneuse aux flancs escarpés sous le couvert d’une jungle touffue est un paradis sauvage à la flore et à la faune captivantes.
En revanche, c’est à Ko Bulon Leh ou à Ko Lipe qu’on peut louer les services d’un pêcheur pour aller sur les spots de plongée autour d’Adang, Rawi, Batuang et Kata. Ne manquez pas les Seven Corals, un site dont les fonds coralliens offrent une véritable féerie de couleurs. Une balade aquatique relève de la pure magie.

Le bon plan du Guide Vert ? Faites une halte à Ko Hin Ngam, une petite plage couverte d’étranges galets qui, telles des mosaïques antiques, ne révèlent leurs multiples couleurs qu’au contact de l’eau.

 

2. Ko Phi Phi = Phi Phi Don + Phi Phi Le

Située sur la côte ouest, côté mer d’Andaman, Ko Phi Phi désigne en fait deux ravissantes îles, Phi Phi Don et Phi Phi Le. Seule la première, la plus grande et la plus connue, est habitée. Elle compose l’une des plus jolies cartes postales de la Thaïlande : longue de 8 km sur moins de 3 km, Phi Phi Don dessine deux larges croissants de sable qui se tournent le dos. Bon, avouons que ce paradis (qui est aussi l’un des plus beaux spots de plongée du pays) prend parfois des allures de ghetto à vacanciers avec ses bars et ses discothèques qui ne ferment jamais et son bruyant ballet d’embarcations.

Que faire à Ko Phi Phi pour échapper à la foule ? Grimper par exemple jusqu’au Viewpoint, d’où l’on jouit d’une vue superbe sur Phi Phi Don et sa voisine, Phi Phi Le.

Longue de 3,5 km sur 1 km de large, la petite Phi Phi Le se visite en une demi-journée, le temps d’en faire le tour, de s’y baigner et d’effectuer une escapade à l’intérieur. A l’instar de sa consœur, si vous réussissez à éviter les heures de pointe, qui voient affluer une cinquantaine de bateaux dans les mêmes sites, vous prendrez la mesure de toute la beauté de l’île. Car ce récif aux parois abruptes que l’eau a sculptées comme une dentelle cache plusieurs grottes ou cavités révélant de magnifiques décors de stalactites.

Que faire de plus à Phi Phi Le si vous avez du temps ? Le tour de l’île en bateau ou en kayak, une autre façon de découvrir l’île.

3. Ko Chang

Perdue aux confins du golfe du Siam, aux portes du Cambodge, soulignée d’un trait de sable blanc, Ko Chang conserve une beauté sauvage dont le secret est de moins en moins bien gardé. Qu’à cela ne tienne, Ko Chang, la deuxième île de Thaïlande par sa taille, terrestre et aquatique : plus de 74 espèces d’oiseaux y ont été recensées, ainsi que de nombreux mammifères et reptiles. Avec un peu de chance, vous rencontrerez au hasard de vos randonnées des sangliers, des macaques, des cerfs, ou encore des varans d’eau, des pythons et autres cobras royaux. La plus belle plage de Ko Chang est sans conteste Hat Khlong Phrao : le Khlong Phrao, un canal naturel en partie souterrain qui traverse l’île sur toute sa largeur, jaillit de la forêt pour se jeter dans la mer, formant de part et d’autre de son lit une étendue de sable immaculé.

 

Informations pratiques

Office de tourisme de Thaïlande

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Ko Phi Phi Ko Phi Phi
Ko Phi Phi
Phi Phi Don
4h00
Ko Phi Phi Don Ko Phi Phi Don
Ko Phi Phi Don
Ton Sai
0h30
Ko Phi Phi Le Ko Phi Phi Le
Ko Phi Phi Le
Ko Lanta
4h00
Ko Adang
Ko Adang
Talo Po Ya
4h00
Parc national maritime de Mu Ko Tarutao
Parc national maritime de Mu Ko Tarutao
5h00
Ko Lipe
Ko Lipe
4h00
Ko Bulon Leh
Ko Bulon Leh
4h00
Seven Corals
Seven Corals
Ko Ra Wi
4h00
Parc national maritime de Mu Ko Chang
Parc national maritime de Mu Ko Chang
Ban Bang Bao
4h00
Hat Khlong Phrao
Hat Khlong Phrao
Ko Chang
4h00