Vous avez hâte de découvrir le nouveau guide MICHELIN Singapour? Voici quelques adresses locales qui sont liées à des établissements étoilés basés à l’étranger ; ce qui ne garantit pas qu’ils se verront eux-mêmes décerner un macaron !

1) Jöel Robuchon Restaurant

La haute cuisine française montre son meilleur visage à cette adresse tendance de Sentosa où l’on se presse pour découvrir un menu dégustation de 16 plats qui témoigne de l’amour de Joël Robuchon pour les ingrédients simples et frais.

Le lien avec le guide MICHELIN : le chef et restaurateur français propose sur l’île de Sentosa le Joël Robuchon Restaurant et L'Atelier de Joël Robuchon, les deux concepts de son immense empire culinaire  qui s’étend de Hong Kong, Bangkok et Las Vegas à Paris, Londres, Bordeaux, Monaco, Tokyo, Taipei ou encore Macao. Au total, les tables de ce célèbre chef se sont vu décerner 28 étoiles Michelin au  sommet de sa carrière (25 actuellement), un chiffre record parmi tous les chefs de la scène gastronomique.


2) L'Atelier de Joël Robuchon

Bien plus décontracté que le Joël Robuchon Restaurant, ce lieu animé a pour ambition de sans cesse réinventer la cuisine française moderne. De nouvelles assiettes expérimentales y voient régulièrement le jour, et les convives peuvent admirer le travail des talentueux chefs depuis le comptoir, pour une expérience gastronomique théâtrale.

 

3) Bread Street Kitchen

Très attendu, le Bread Street Kitchen du célèbre chef médiatique Gordon Ramsay s’est installé à Marina Bay Sands et propose des classiques britanniques tels le Shepherd's Pie (hachis parmentier) d’agneau ou les « Fish and Chips » à l’écrasé de petits pois. Des influences de Singapour s’invitent parfois dans l’assiette, comme dans le tartare de thon épicé  au piment, huile de sésame, ail et chips de  wonton.

Le lien avec le guide MICHELIN : petit frère de l’établissement londonien évalué à 5 millions £, le Bread Street Kitchen constitue la première incursion de Gordon Ramsay à Singapour. En 2001, la star originaire d’Ecosse a obtenu trois étoiles pour sa première enseigne, le Restaurant Gordon Ramsay ouvert à Londres il y a 24 ans, qu’elle a su conserver depuis lors. Il possède désormais plusieurs restaurants à son nom, au Qatar, aux Etats-Unis ou encore à Hong Kong, qui ont cumulé une année 16 étoiles Michelin (mais en totalisent aujourd’hui sept).


4) CUT by Wolfgang Puck

CUT by Wolfgang Puck est un restaurant-grill chic renommé pour ses cocktails tendance et ses viandes prisées comme le wagyu Snake River Farms ou le bœuf d’Hokkaido, servis dans une élégante salle aux éclairages tamisés.

Le lien avec le guide MICHELIN : cette adresse du complexe Marina Bay Sands est le quatrième restaurant CUT de la chaîne internationale du célèbre chef Wolfgang Puck, dont le tout premier à Beverly Hills a obtenu un macaron en 2007, un an tout juste après son inauguration. S’il a fait ses armes en France, c’est en arrivant en 1975 à Los Angeles que le chef d’origine allemande s’est fait un nom en s’imposant comme une référence parmi les célébrités hollywoodiennes. Aujourd’hui, son empire culinaire comprend plus de 100 restaurants, comme Spago à Las Vegas, qui a affiché deux étoiles jusqu’à l’arrêt du guide consacré à la ville.

 

5) Spago by Wolfgang Puck

Composé d’une salle à manger principale et d’une terrasse-salon, ce lieu raffiné est le petit frère du restaurant américain mais ne se contente pas de reprendre ses grands classiques californiens ; il propose également d’intrigantes créations d’influence singapourienne, tel le foie gras poêlé accompagné de kaya et de jaune d’œuf en cuisson douce.

 

6) Osteria Mozza

La carte de ce restaurant chic de Marina Bay Sands, au centre duquel trône un bar à mozzarella, propose des classiques italiens inspirés par les séjours à New York et Bologne du chef Mario Batali.

Le lien avec le guide MICHELIN : détenue par trois poids lourds de la scène culinaire, Mario Batali, Joe Bastianich (qui gèrent le B&BHG ou Batali & Bastianich Hospitality Group) et Nancy Silverton, la première Osteria Mozza a été inaugurée en 2007 à Los Angeles. Elle a récolté une étoile à l’occasion de la publication d’un guide éphémère consacré à Los Angeles, et présente une offre  bien plus haut-de-gamme que la Pizzeria Mozza, son établissement frère.


7) Pizzeria Mozza

Les amateurs de pizza se régaleront des succulents classiques italiens proposés par la Pizzeria Mozza. Installée juste à côté de l’Osteria Mozza, cette table élabore des pizzas créatives aux excellents ingrédients comme la burrata et les anchois blancs. 

 

8) db Bistro & Oyster Bar

Inspiré du célèbre db Bistro Moderne de New York, le db Bistro & Oyster Bar de Marina Bay Sands est renommé pour ses généreux burgers gastronomiques. Relativement récent, le bar à huîtres est également prisé, avec son incroyable variété de fruits de mer  allant des huîtres de l’Atlantique et du Pacifique aux pâtes de crabe royal d’Alaska.

Le lien avec le guide MICHELIN : le db Bistro & Oyster Bar appartient au chef Daniel Boulud. Né en France, il est célèbre pour sa cuisine mêlant les saveurs françaises et américaines. Il s’installe à New York en 1982 où il acquiert ses lettres de noblesse avec son groupe de restaurants étoilés et notamment le Daniel, inauguré en 1993 et affichant jusqu’à aujourd’hui deux macarons, ou encore le Café Boulud qui arbore une étoile.


9) La Ventana

Géré par Nuria Gibert, fille du chef Carles Gaig, cet établissement installé sur Dempsey Road met à l’honneur les tapas catalanes dont certaines, comme le  canelón, suivent des recettes transmises de génération en génération dans la famille Gaig. 

Le lien avec le guide MICHELIN : le restaurant familial du chef espagnol Gaig a obtenu sa première étoile en 1993. Datant de 1869, le Restaurant Gaig s’est ensuite installé en plein cœur de Barcelone où les convives se régalent d’assiettes catalanes mariant tradition et influences actuelles, inspirées par la mère et la grand-mère du chef.


10) Alma by Juan Amador

De petites assiettes hispano-européennes aux accents d’Asie occupent le devant de la scène dans ce restaurant tranquille du Goodwood Park Hotel. La carte, divisée en deux catégories, mêle plats traditionnels et intrigantes créations expérimentales.

Le lien avec le guide MICHELIN : né en Allemagne de parents espagnols, Juan Amador a fait ses armes dans des restaurants étoilés de toute l’Allemagne avant d’ouvrir l’Amador en 2005. Malgré un total de trois étoiles obtenues par ce restaurant au cours de ses trois premières années d’existence, Amador a décidé l’an dernier de le fermer pour s’installer à Vienne, où il dirige aujourd’hui l’Amador’s Wirsthaus un restaurant/bar à vins non référencé par le guide.


11) FOC by Nandu Jubany

Issu de la collaboration entre le célèbre chef Nandu Jubany, le chef espagnol Jordi Noguera, et le mixologue Dario Knox, FOC est un bar à tapas moderne et tendance qui mise sur les petites assiettes d’inspiration catalane telles que le poulpe grillé à la galicienne et la paëlla à l’encre de seiche.

Le lien avec le guide MICHELIN : Nandu Jubany est devenu chef cuisinier à seulement 18 ans, alors qu’il dirigeait la cuisine de son restaurant familial baptisé Urbisol. Né à Barcelone de parents restaurateurs, il  a grandi dans l’amour et la passion de l’art culinaire. En 1995, il inaugure le Can Jubany avec son épouse dans une petite ferme pittoresque et reçoit sa première étoile trois ans plus tard, en 1998.


12) Shinji by Kanesaka

D’exquis sashimis, nigiri et makis sont créés à partir d’ingrédients de premier choix importés trois fois par semaine du marché de Tsukiji à Tokyo dans cette adresse incontournable pour les amateurs de sushis. L’enseigne, originaire du Japon, a ouvert deux restaurants au décor minimaliste de papier et de bois au Raffles Hotel et au St. Regis Hotel.

Le lien avec le guide MICHELIN : le nom du chef Shinji Kanesaka est synonyme de sushis raffinés. Véritable maître dans son domaine, Kanesaka a dédié la moitié de sa vie au perfectionnement de son savoir-faire, jusqu’à obtenir deux étoiles MICHELIN pour son restaurant de Tokyo, le Sushi Kanesaka, fleuron des deux établissements Shinji de Singapour. Une quatrième adresse, installée dans le complexe City of Dreams de Macao, affiche un macaron.


13) Ginza Sushi Ichi

Dans ce restaurant zen installé au Singapore Marriott Tang Plaza Hotel  et pouvant accueillir jusqu’à 23 convives, Masakazu Ishibashi, le chef cuisinier, élabore sushis et autres classiques japonais, où s’illustrent des ingrédients importés du marché de Tsukiji à Tokyo.

Le lien avec le guide MICHELIN : cet établissement est le premier bastion à l’étranger du célèbre restaurant une étoile du quartier de Ginza à Tokyo, géré par le maître sushi Yuji Yabe et par Hiroki Sodou, reconnu pour ses kaiseki. L’enseigne possède en outre une adresse à Bangkok, qui a été inaugurée en 2014. 


14) Din Tai Fung

Cette chaîne taïwanaise bien établie est renommée pour ses raviolis vapeur au porc et ses généreux classiques chinois telle la soupe de poulet vapeur.

Le lien avec le guide MICHELIN : Cette chaîne taïwanaise primée affiche des origines modestes : elle a commencé dans les années 1980 par un petit restaurant ne proposant que des raviolis vapeur, pour devenir une chaîne complète de restaurants présente dans plus de 10 pays de la région Asie-Pacifique et jusqu’aux Etats-Unis. Les deux adresses à Hong Kong de Din Tai Fung ont chacune reçu une étoile en 2010.


15) Mak’s Noodle

Spécialiste des nouilles aux raviolis wonton, Mak's Noodle a importé à Singapour ce classique chinois de Hong Kong avec ses deux établissements, l’un au centre commercial The Centrepoint sur Orchard Road, et l’autre dans le centre Westgate, à Jurong East.

Le lien avec le guide MICHELIN : Mak's Noodle remonte aux années 1960 et est aujourd’hui dirigé par Mak Chi-ming, descendant de la troisième génération du fondateur, Mak Woon-chi, un vendeur de nouilles qui sillonnait les rues de Canton dans les années 1920. Cette chaîne basée à Hong Kong offre indubitablement les restaurants étoilés parmi les plus abordables qui soient.


16) Tim Ho Wan

Extrêmement prisée, cette chaîne de restaurants spécialisée dans les dim sum est célèbre pour ses bouchées aux prix doux, et notamment ses beignets au porc grillé, une création originale du fondateur Mak Kwai Pui.

Le lien avec le guide MICHELIN : Cette chaîne populaire de restaurants dim sum à Hong Kong a vu le jour grâce au chef Mak Kwai Pui, ancien chef cuisiner du Lung King Heen, un restaurant trois étoiles. En 2015, ses établissements Sham Shui Po, North Point et Tai Kok Tsui se sont également vu décerner des macarons.


Trouvez un restaurant à Singapour avec le guide MICHELIN Singapour.

Découvrez la sélection et les restaurants étoilés du guide MICHELIN Singapour 2016

L'auteur

Samantha David

Samantha Davidest passionnée de gastronomie et de plongée sous-marine à la découverte des océans.
Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Raffles District et la marina Raffles District et la marina
Raffles District et la marina
Singapour
1h30
Colonial District Colonial District
Colonial District
Singapour
1h30