Shikoku
L'essentiel

Des quatre îles qui forment le Japon, Shikoku est la plus modeste en taille et en population... mais pas en intérêt. Longtemps difficile d’accès, préservée et sauvage, Shikoku dissimule en son écrin temples et villages pittoresques, protégées par les montagnes les plus élevées du Japon. Dans sa partie nord, bordée par une mer intérieure aux allures de Méditerranée, vous goûterez au raffinement des jardins japonais (visitez absolument le Ritsurin-koen, joyau de l’époque Edo) et des bains, à Dogo Onsen (à l'est de Matsuyama) et Takamatsu, porte d’entrée incontournable de Shikoku et capitale japonaise du bonzaï. La douceur du climat y favorise la culture des agrumes, des pêches et même des olives ! Sa partie sud, préservée du tourisme, ouvre sur les eaux chaudes et poissonneuses de l'océan Pacifique, propices à la baignade. Au centre enfin, barrée par une chaîne montagneuse qui culmine à 1 982 m, Shikoku se prête aux sports de pleine nature, randonnée ou escalade. Cette île authentique, injustement ignorée, offre une splendide introduction au Japon : rizières verdoyantes, villages solitaires de pêcheurs, chapelet d’îles mystérieuses (dont beaucoup n’ont pas de nom), et une gastronomie qui fait la part belle aux poissons frais, servis en sashimi. Un décor digne d’un dessin animé de Hayao Miyazaki, le génial auteur de Princesse Mononoké. Imbattable, on vous dit.

Les incontournables

Une sélection des plus beaux sites de la destination Shikoku

Dogo Onsen Honkan Dogo Onsen Honkan
Dogo Onsen Honkan
Matsuyama
Jardin Ritsurin-koen Jardin Ritsurin-koen
Jardin Ritsurin-koen
Takamatsu
2h00
Sanctuaire Kotohira-gu (Konpira-san) Sanctuaire Kotohira-gu (Konpira-san)
Sanctuaire Kotohira-gu (Konpira-san)
Kotohira
0h30
Château de Matsuyama Château de Matsuyama
Château de Matsuyama
Matsuyama
1h30
Château de Kochi Château de Kochi
Château de Kochi
Kochi
1h30
Cap Ashizuri Cap Ashizuri
Cap Ashizuri
Tosa-Shimizu
4h00

Nos reportages

Shikoku, un pèlerinage millénaire

Ils sont des milliers chaque année à suivre les traces de Kukai, un moine bouddhiste du 8e siècle qui réalisa un périple spirituel autour de Shikoku et fonda Shingon, l’école de la « parole vraie ». Jalonné de quatre-vingt-huit temples, ce pèlerinage offre l’occasion d’une immersion dans une terre encore peu fréquentée par les touristes.
Découvrir

Siroter l’eau des Dieux à Shikoku

Mystérieuse alchimie entre l’eau et le riz, le saké n’accompagne pas seulement la gastronomie, il participe aussi à la sociabilité au sein de la société japonaise. Enquête sur ce vin de riz dont certains sommeliers prétendent qu’il égale les grands crus français.
Découvrir

Dogo Onsen, ou l’art du bain japonais à Shikoku

Matsuyama, principale ville de Shikoku, abrite le Dogo Onsen, l’une des plus anciennes stations thermales du Japon. L’occasion d’expérimenter la bienfaisance des sources chaudes, un plaisir très ritualisé.
Découvrir