Synonyme de renaissance, la fête traditionnelle des cerisiers – le hanami – qui remonte au moins au  8e s., se rapproche en même temps que les beaux jours et la fin de l’hiver.

De la fin mars au début avril, la fête du Hanami est célébrée à travers tout le Japon. Le cerisier est appelé sakura. Cette grande manifestation qui se déroule du nord au sud de l’archipel à des dates variables signifie tout simplement « voir les fleurs». Elle prétexte à des pique-niques et à de grandes réjouissances dans tous les parcs et jardins publics. Teintée de croyances shinto, l’âme japonaise entretient une relation très forte avec la nature.

Des sites internet et des applications mobiles permettent de suivre en direct l’éclosion des bourgeons et la progression de la floraison. À travers tout le Japon, on ne compte plus les lieux où l’on peut s’adonner à l’Hanami pour pique-niquer certes, mais aussi parler et chanter.

À Tokyo, plusieurs lieux réputés se prêtent à l’observation de ce phénomène comme le parc de Ueno, celui de Asukayama, les berges de la rivière Meguro ou encore les douves Chidorigafuchi au nord du Palais Impérial.

Mais Kyoto, qui compte 200 jardins classés, remporte peut-être la palme de Hanami - Kyoto qui organise même un superbe spectacle (du 1er au 23 avril), la Danse des cerisiers (Miyako Odori), au cours duquel des geishas dansent pour célébrer l’arrivée du printemps.

Oui, décidément, les Japonais aiment la nature.

 

Informations pratiques

Office de tourisme du Japon : www.tourisme-japon.fr

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Ueno-Koen
Ueno-Koen
Tokyo
1h00
Palais impérial de Tokyo
Palais impérial de Tokyo
Tokyo
1h00