Écrins de pureté posés entre ciel et terre, les îles Amami ne se trouvent qu’à 3h d’avion de Tokyo et 1h de Kagoshima. Malgré leur proximité avec la très touristique île d’Okinawa-honto, elles demeurent encore assez peu visitées. Voici 4 bonnes raisons de venir découvrir ces petites perles rares.

Une nature préservée

Parties intégrantes du parc naturel national Amamigunto, ces îles isolées se seraient détachées du continent asiatique bien avant les îles principales. Elles possèdent ainsi une faune et une flore uniques incluant une majorité d’espèces endémiques, comme le pic vert primitif ou le lapin noir aux petites oreilles. Cette biodiversité est accessible à tous dans le cadre d’excursions dans la forêt vierge ou dans la mangrove des grandes îles Amami-Oshima et Tokunoshima.

 

Des plages idylliques

Sur chaque île, il est possible de gagner un point haut pour admirer la beauté du littoral. Les côtes rocheuses recouvertes de fougères arborescentes, les falaises de calcaire laissent souvent la place à de spectaculaires criques abritant de longs rubans de sable blanc. L’île Yoron demeure la destination la plus convoitée : il est possible de s’y baigner dans un lagon turquoise en compagnie de tortues de mer et de poissons aux couleurs chatoyantes en observant de l’autre côté du récif corallien le bleu profond du Pacifique ou de la mer de Chine.

 

L’art de bien manger

La population locale aime vivre en harmonie avec la nature, dont chaque élément ou presque incarne un dieu. Son espérance de vie record atteste qu’elle sait également en tirer le meilleur parti en y sélectionnant les meilleurs ingrédients. Le plat régional, le keihan, se compose d’un simple assemblage de riz, champignons, œufs, morceaux de poulet recouvert d’un bouillon. Poissons et crustacés sont eux cuisinés en tempura avec une pâte d’algues d’eau douce...

 

Un climat idéal

Le climat subtropical humide qui berce l’ensemble de l’archipel se traduit par une constante feuillaison, un verdoiement permanent de la végétation, des cultures permanentes de canne à sucre et d’arbres fruitiers. L’hiver doux offre une eau particulièrement cristalline pour la baignade tandis que les mois de mai et juin sont les mois les plus pluvieux.

 

Informations pratiques

Avec plusieurs vols quotidiens entre Kagoshima au sud de Kyushu, et les îles Amami-Oshima, Kikai, Tokunoshima, Okinoerabu et Yoron, ainsi que des liaisons quotidiennes entre les îles elles-mêmes, la compagnie aérienne japonaise JAL assure avec ses partenaires locaux JAL Express et Ryuku Air Commuter une parfaite desserte de l'archipel.

De son côté la compagnie maritime Aline line Ferry propose des billets simples permettant de voyager d'île en île, mais aussi une formule de « pass trajets illimités » (norihodai kippu) valable entre toutes les îles, vous permettant de concocter un circuit à la carte à un tarif très raisonnable.

 

L'auteur

Manuel Sanchez

Auteur, photographe, à la recherche de contacts, d'identités culturelles autres, d'architectures singulières. Aguerri par de multiples voyages, j'ai adopté ces astuces menant à des investigations de fond. J’affectionne les précisions des premiers récits de voyage et leur sens du sacré.

Voir tous les reportages de la destination