Quelques jours après les grandes purifications rituelles de Melasti, Bali fêtera en mars son Nouvel An : Nyepi, le jour du silence. Ce jour-là, sacré, il est interdit d’allumer un feu, une lumière, de sortir... même l’espace aérien est fermé.

En revanche, la journée qui précèdent le Nyepi, on fait du boucan ! Tumulte, vacarme, pétards, défilés au son des casseroles, des bidons et autres récipients que l’on entrechoque : les Balinais, et notamment les jeunes qui carburent à l’arak (un alcool fort tiré du cœur de palmier ou de la noix de coco) s’en donnent à cœur joie.
Leur grand truc : faire cracher du feu et de la fumée d’une canne de bambou bourrée de poudre au passage d’un scooter ou d’un piéton…

Quel est le but de ce charivari ? Chasser les démons et les esprits malins qui infestent les villes et les villages, évidemment. Par la même occasion, on cherche également à s’attirer leurs bonnes grâces avec de somptueuses offrandes disposées aux principaux carrefours.

Le jour même de Nyepi, c'est le jour du silence. Le silence absolu. L’espace aérien est fermé, interdiction de sortir, de faire du feu, d’allumer la lumière, la radio, de travailler, de manger pour les hindouistes – seules les ambulances ont le droit de se déplacer. Les touristes sont confinés dans leur hôtel. Dans les villages, seuls résonnent les aboiements des chiens et les cocoricos des coqs...

Quel est le but de cette magnifique opération silence (dont nos villes occidentales devraient s’inspirer) ? Faire croire aux démons qu’il n’y a plus personne afin qu’ils repartent très vite…

Bali, île déserte ! Profitez-en pour méditer en pleine conscience.
À partir de minuit, le soir, des processions déambulent dans les rues en exhibant les ogoh-ogoh, d'immenses monstres de papier. La journée du lendemain est l’occasion de se retrouver en famille pour se pardonner mutuellement.

 

Informations pratiques

Office de tourisme de l’Indonésie : http://www.indonesie-tourisme.fr

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination