La Corée du Sud, l’un de nos Coups de cœur 2018, est un pays qui recèle de nombreuses richesses d'un point de vue touristique. Du port de Busan aux paysages volcaniques d l’Ile de Je-ju, voici notre sélection des lieux incontournables de Corée du Sud

Séoul

Séoul porte bien son nom puisqu’en coréen cela signifie « capitale ». Celle qui réunit près de la moitié de la population sud-coréenne, environ 10 millions d’habitants, impressionne par sa grandeur et sa démesure avec ses gratte-ciels et ses installations toujours plus modernes et high-tech. Métropole cosmopolite elle abrite plus de 255 000 citoyens étrangers, soit 2,4 % de la population totale. Mais Séoul ne se résume pas à ses extravagants buildings : de nombreux sites égaieront votre séjour tels que le quartier de Bukchon, situé entre Gyeongbokgung et Changdeokgung, où l'on trouve les hanok, des demeures traditionnelles, bâties au début du 20e s.
Vous pourrez visiter de nombreux musées : le Musée national de Corée, le Musée du palais national de Corée, Leeum Samsung Museum of Art
La ville détient un nombre important de palais (Changdeok, Gyeongbok, Changgyeong, Deoksu) prouvant qu’elle conserve de nombreuses traces de l’Histoire depuis l’Antiquité.


©J. Fuste Ragaage fotostock

 

Parc national de Seoraksan

Adeptes de la randonnée ? Seoraksan littéralement « la montagne aux pics enneigés », saura vous ravir. Ce parc considéré comme le plus beau de Corée charme par sa variété d’arbres : bouleaux, cerisiers sauvages, chênes, frênes et pins.
A travers divers chemins vous pourrez découvrir ses pics de granit, ses vallées luxuriantes et ses sommets, dont le plus haut culmine à 1 708 m. Pensez à prendre le téléphérique vers le mont Gwongeum. Vous aurez aussi l’opportunité de vous rendre dans le temple de Sinheung (7e siècle), puis parcourir les sentiers menant vers le mont Ulsan Bawi.


©KNTOKNTO

 

Temple de Haien-sa

Haien-sa reflète l’exemple typique du temple bouddhique coréen. Fondé en 802, c’est l’un des plus visités. Il incarne l’enseignement religieux de par son nom qui signifie « l’état de conscience de l’esprit ». Le temple dissimule un trésor, le Tripitaka Koreana, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, un livre sacré datant du 13e s. constitué de plus de 80 000 tablettes de bois où sont gravés 50 millions d’idéogrammes.
Profitez-en pour admirer également le mont Gaya (Gayasan), le temple est construit sur les flancs de ce sommet de 1432 m.


©J. GarciaWorld Picturesage fotostock

 

Hahoe Village

Le village d’Hahoe nous emporte dans la Corée d’antan, celle de la dynastie Joseon (1392-1910) où l’ambiance traditionnelle et l’architecture sont authentiques. Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010, Hahoe, qui veut dire « encerclé par l’eau » semble protégé par le Nakdong (plus long fleuve de la Corée du Sud) qui forme une courbe en forme de S autour du village.
Vous pourrez visiter le fameux Musée des masques, où se trouve une importante collection de masques locaux, qui font d’ailleurs l’objet d’un festival.


©KTOKTO

 

Gyeongju et ses tumuli

Gyeongju est sans conteste la destination à ne pas rater lors d’un séjour en Corée
Aujourd’hui capitale du tourisme culturel en Corée, la cité était autrefois la capitale du royaume de Silla durant 992 années (57 av. J.-C. à 935 ap. J.-C.). Elle regroupe à elle seule un grand nombre de site classés par l’Unesco. De nombreux vestiges d’époque sont exposés au Musée national dont des bijoux et couronnes d’or, des tuiles sculptées et des objets du quotidien qui témoignent de la finesse des arts coréens.
Au sud de Gyeongju, on retrouve le parc de Namsan qui doit sa notoriété à ses 57 bouddhas taillés (7e s.) dans les rochers (maaebul) de ses 35 vallées. Les 56 rois qui se sont succédés au trône reposent désormais dans des tombes-tumuli couvertes de gazon créant un paysage unique qui retrace dix siècles d’histoire coréenne.


©T. BognarPhotononstop

 

Busan

La cité de Busan qui se veut dynamique à l’instar de sa sœur Séoul, détonne avec ses marchés gigantesques, sa géographie péninsulaire, presque aussi vaste que Rio de Janeiro, et son axe maritime qui va du Japon à Singapour en passant par Hong Kong. Elle possède le plus grand port de Corée et c’est aussi l'un des tout premiers d'Asie pour son trafic de conteneurs.


©KTOKTO

 

Parc National maritime de Hallyeo

Des abords de Busan à l'est jusqu'à Yeosu à l'ouest, le Parc national maritime de Hallyeo s’étend entre terre et mer. Pour le visiter, vous pouvez emprunter les routes côtières des grandes îles ; par bateau, au départ des ports de Namhae, Geoje, Yeosu, de nombreuses excursions permettent d’aller à la rencontre des 400 îles et îlots. Le port de Tongyeong vous mènera aux formations rocheuses de Deungdaeseom ou vers Yeonhwa-do, un paradis pour les randonneurs.


© TOPIC PHOTO AGENCY IN /age fotostock

 

Baie de Suncheon

La baie de Suncheon est une zone humide préservée au plus proche de son état original. Elle est d’ailleurs inscrite à l’inventaire de la convention de Ramsar depuis 2006 qui consiste à « élaborer et maintenir un réseau international de zones humides importantes pour la conservation de la diversité biologique mondiale ».
Depuis l’observatoire ouvert de 8h à 22h vous observerez les merveilles de la baie tel que ses magnifiques champs de roseaux dorés (54 km2), ainsi que sa faune : grues moine, spatules à tête noire, mouettes de Saunders, canards sauvage et bécassines.


©KTOKTO

 

Ile de Jeju

L'île de Jeju, paradisiaque et volcanique, impressionne par ses paysages multiples : reliefs surprenants, cônes, cratères, tunnels de lave… Dû à son climat subtropical, l’île se pare de forêts humides, mandariniers, palmiers et azalées. Les randonneurs prendront plaisir à parcourir les chemins du Parc national Hallasan qui offre une vision différente selon les saisons. Ceux qui souhaitent changer d’ambiance apprécieront l’animation de la ville principale, Jeju-si, le farniente des belles plages au sud, ainsi que les villages pittoresques aux alentours.


© TOPIC PHOTO AGENCY IN /age fotostock

 

DMZ

DMZ ou Demilitared Zone, est la zone démilitarisée désignée à la fin de la guerre de Corée en 1953. Large de 4km - 2km de chaque côté de la ligne de démarcation - elle intrigue par son Histoire et son fossé de 250km séparant deux mondes, mais aussi par sa zone naturelle préservée et protégée depuis plus de soixante ans.


©P. Scozzariage fotostock

 

Découvrir notre article Coups de cœur 2018 sur la Corée du Sud 

 

Informations pratiques

Parc national de Seoraksan
Office de tourisme de la Corée
 

 

L'auteur

Sabrina Zainoudine

J'ai voyagé avant même de savoir parler, et cela fait maintenant partie de mon ADN. Chargée éditorial pour le web, ce qui m'anime : échanger, m'enrichir des différences des autres et partager mes expériences... ainsi que le design textile et la gastronomie, mes 2 autres passions.

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Musée national de Corée
Musée national de Corée
Séoul
3h00
Musée du palais national de Corée
Musée du palais national de Corée
Séoul
2h00
Leeum Samsung Museum of Art
Leeum Samsung Museum of Art
Séoul
2h00
Changdeokgung (palais de Changdeok) Changdeokgung (palais de Changdeok)
Changdeokgung (palais de Changdeok)
Séoul
2h00
Gyeongbokgung (palais Gyeongbok) Gyeongbokgung (palais Gyeongbok)
Gyeongbokgung (palais Gyeongbok)
Séoul
2h00
Changgyeonggung (palais Changgyeong) Changgyeonggung (palais Changgyeong)
Changgyeonggung (palais Changgyeong)
Séoul
1h30
Deoksugung (palais de Deoksu)
Deoksugung (palais de Deoksu)
Séoul
1h30
Parc national de Seoraksan Parc national de Seoraksan
Parc national de Seoraksan
Sokcho
5h00
Musée national de Gyeongju
Musée national de Gyeongju
Gyeongju
3h00
Parc de Namsan
Parc de Namsan
Gyeongju
0h30
Parc national maritime de Hallyeo Parc national maritime de Hallyeo
Parc national maritime de Hallyeo
Namhae
4h00
Baie de Suncheon Baie de Suncheon
Baie de Suncheon
Suncheon
5h00
Parc national Hallasan Parc national Hallasan
Parc national Hallasan
Eorimok
5h00
DMZ (zone démilitarisée) DMZ (zone démilitarisée)
DMZ (zone démilitarisée)
Daesung-dong
1h00