Née de la volonté de protéger le territoire chinois des invasions barbares, la Grande Muraille de Chine est sans conteste l’un des ouvrages humains les plus fascinants qui soient, avec ses 6700 km s’étendant de la mer jaune, à l’est, au désert de Gobi, à l’ouest.

Dès le 5è s. av. J.C., de petites murailles sont construites par des seigneurs locaux pour se protéger des raids des pillards mongols ou mandchous. Ce n’est qu’au 3è s. av. J.C. que le premier Empereur de Chine Qin Shi Huangdi décide de protéger l’ensemble de son empire par une gigantesque ligne de fortifications qui compte 15 000 tours et 25 000 fortins. Le projet mobilisa des milliers de soldats, paysans et forçats. Impuissante à retenir les hordes de Gengis Khan puis de Qubilai Khan, la muraille fut restaurée par les Ming du 14è au 16è s. C’est cette dernière que l’on visite aujourd’hui.

À partir de Pékin, plusieurs points de la muraille ont été restaurés et aménagés pour le tourisme, dont les spots de Badaling (à 70 km de Pékin) Mutianyu (à 100 km) et Simatai (à 110 km). La plupart des hôtels de Pékin proposent des excursions, souvent à Badaling, tronçon le plus pratique si l’on dispose de peu de temps. Celui-ci offre en effet l’un des plus beaux points de vue sur la Grande Muraille dont les tours de garde et les rampes d’escaliers s’alignent sur les collines environnantes : le site est superbe particulièrement en hiver quand la neige recouvre les constructions et la végétation.

Pour ceux qui souhaiteraient s’éloigner des sentiers battus, loin des boutiques touristiques et des restaurations « carton-pâte », Simatai offre un cadre saisissant. Dans cette partie de la muraille, juchée sur la crête des montagnes, il faut parfois faire appel à ses bras pour gravir les marches des escaliers qui parfois dépassent les soixante degrés d’inclinaison. Les moins courageux pourront emprunter le téléphérique pour l’ascension, tandis que les amateurs de sensations fortes pourront effectuer la descente en surplombant le lac, via un câble auquel on s’accroche par un harnais !

La plupart du temps, les excursions partent le matin, incluent un déjeuner sur place et un retour en début d’après-midi. Vous pouvez aussi demander à votre hôtel de vous réserver un taxi, qui vous attendra sur place plusieurs heures.

Les sites cités dans ce reportage

Grande Muraille Grande Muraille
Grande Muraille
Badaling
2h00
Grande Muraille à Badaling
Grande Muraille à Badaling
Badaling
1h00
Grande Muraille à Mutianyu Grande Muraille à Mutianyu
Grande Muraille à Mutianyu
Mutianyu
1h30
Grande Muraille à Simatai Grande Muraille à Simatai
Grande Muraille à Simatai
Simatai
2h00