L'Utah compte cinq parcs nationaux. Zoom sur trois d’entre eux : Zion, Bryce Canyon et Capitol Reef, sans la foule hors saison.

Zion Park

Le parc national de Zion, canyon du sud de l’Utah, mérite un détour. Car s’il s’avère, de prime abord, moins spectaculaire que des sites voisins tel le Grand Canyon en Arizona, les randonnées qui y sont proposées apportent une expérience exceptionnelle.

Premier chemin de traverse : le défilé des Narrows, équipé de chaussures imperméables et d’un bâton pour les passages dans l’eau, à louer sur place. La rivière Virgin creuse son sillon dans la roche, sur laquelle elle se reflète de façon féérique. Bien vêtu, la sortie se fait en hiver dans une ambiance givrée, parfois sous la neige.

Avantage du hors-saison, sans la foule, vous pouvez circuler dans votre voiture, non contraint d’emprunter les navettes bondées au printemps et en été. En 2016, le parc a accueilli 4,3 millions de visiteurs contre 2,7 millions en 2010. L’autre circuit phare, Angel’s Landing (« débarcadère des anges »), mène à 1700 mètres d’altitude où des panneaux indiquent « six morts depuis 2004 » à l’entrée d’un promontoire cerné par le vide. Le sentiment de vertige en dissuade plus d’un. Mais, au bout de l’arête escarpée, le panorama grandiose vaut toutes ces émotions.

Adresse à Springdale, à l’entrée au parc : le King’s Landing Bistro, tenu par un ex-chef de Las Vegas, où goûter au carpaccio de bison (14 €), kingslandingbistro.com.

 

Bryce Canyon

La star des parcs de l’Utah reste le Bryce Canyon, doté de trois étoiles Michelin de longue date. Les hoodoos, aiguilles de calcaire dressées vers le ciel tels des figures humaines, font le show, sur les pentes douces d’un gigantesque amphithéâtre naturel. Ocres, rouges ou blanches, leurs teintes varient au fil des heures sous le ciel azur. On s’enfonce dans le labyrinthe de cette forêt rocheuse à pied, hypnotisé par la beauté de l’ensemble parsemé de pins. Rien d’étonnant à ce que ce photogénique paysage de pierre ait inspiré le décor du Train de la mine d’Eurodisney !

Adresse chic sur la route, à Tropic : chambre d’hôte et bungalows à partir de 200 €, stonecanyoninn.com.


©C. et L. McKie/Getty

 

Capitol Reef

On prend la Highway 12, l’une des plus belle route des Etats-Unis, jusqu’au parc national de Capitol Reef, deux étoiles, valant donc le détour… La massive barrière rocheuse représente une encyclopédie géologique à ciel ouvert. Des Indiens Fremont ont vécu là du 8e au 13e siècle, laissant en témoignage des pétroglyphes où repérer, notamment, des mouflons du désert. Des colons mormons se sont ensuite installés au 19e dans cet oasis fertile où le verger est précieusement conservé.

« Chaque arbre est considéré comme un monument historique ! »

précise Hannah, ranger, mormone comme 60% de la population de l’Utah. Une arche naturelle porte le nom de Butch Cassidy, en souvenir du hors-la-loi qui se cacha dans ces replis. Impossible à débusquer dans ces canyons cachés…

Adresse sur la route, à Panguitch : caravane Airstream à l’ambiance Happy Days, à partir de 110 €, shootingstar-rvresort.com.


©halbergman/iStock

 

Les canyons secrets de l’Utah

L'auteur

Mathilde Giard

Journaliste, je me suis spécialisée dans le voyage après avoir vécu en Afrique du Sud et en Allemagne. J’aime sillonner la planète, à la rencontre de ses habitants, avec autant de plaisir à découvrir un coin perdu à la porte de chez moi qu’à explorer une mégalopole au bout du monde. Toujours curieuse…

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Parc national de Zion Parc national de Zion
Parc national de Zion
Springdale
4h00
Parc national du Grand Canyon Parc national du Grand Canyon
Parc national du Grand Canyon
Grand Canyon
5h00
Parc national de Bryce Canyon Parc national de Bryce Canyon
Parc national de Bryce Canyon
Bryce Canyon
5h00
Parc national de Capitol Reef
Parc national de Capitol Reef
Torrey
4h00