Chaque année en début d’automne, en Amérique du Nord, les arbres se parent de couleurs somptueuses, du jaune au rouge en passant par l’orange, tandis qu’un léger redoux pointe son nez. C’est l’été indien.

D'où vient l'été indien ?

Les quakers de Pennsylvanie l’appelait « l’été des indiens » - ultime période pendant laquelle les Amérindiens vaquaient aux champs au milieu de leurs dernières récoltes. Devenu communément « l’été indien » ou encore Fall Foliage en anglais, celui-ci dure seulement quelques jours. Il s’agit d’un redoux passager après les premières gelées, entre fin septembre et mi-octobre. Des journées ensoleillées suivies de nuits froides provoquent une forte réaction des tanins contenus dans les feuilles, tanins colorés qui se libèrent alors en mettant fin à la couleur verte, celle de la production de chlorophylle.

Pendant cette période, les forêts du Québec et de la Nouvelle-Angleterre (berceau historique des États-Unis, aujourd’hui divisé en six Etats - Maine, Connecticut, Massachusetts, Vermont, New Hampshire et Rhode Island) s’embrasent dans une symphonie de couleurs. Hêtres et bouleaux, sumac et vigne vierge, chênes et érables déclinent une palette de couleurs somptueuses, qui vont du jaune au rouge, en passant par toutes les nuances de l’orange et de l’or.

Ce spectacle somptueux mérite le voyage – c’est même LE temps fort de la saison touristique en Nouvelle-Angleterre, qui attire de nombreux touristes. Petit problème : impossible de prévoir à l’avance les dates exactes du phénomène, même si l’on peut suivre en temps réel sa progression sur cette carte de la Nouvelle-Angleterre.

 

1 - Le parc de la Gatineau

Où admirer l’été indien au Canada ? Plusieurs régions se prêtent au fall foliage comme disent les anglo-saxons : le Québec (capitale Québec et principale métropole Montréal), l’Ontario (capitale Toronto) mais aussi la région de l’Outaouais.
Situé au sud-ouest du Québec et profitant du climat le plus méridional de la province, le parc de la Gatineau est fameux pour afficher ses plus belles couleurs pendant l’été indien, tout en abritant une faune très riche : loups, castors, cerfs, lynx et même des ours...

 

2 - La Gaspésie

Pointe insulaire située à l'est du Québec, la Gaspésie est souvent considérée comme l’une des plus belles régions du monde (si l’on en croit National Geographic) pour savourer les couleurs de l’automne. Ses côtes abritent également la plus grande colonie au monde de Fous de bassan.

 

3 - Le parc Algonquin (Ontario)

Ce parc, riche en sentiers pédestres et en cours d’eau navigables en canoë, vaut pour la beauté et la variété de ses paysages. Le voyageur passe de collines d’érables en crêtes rocheuses, de lacs en rivières, de postes d’observation en fermes cossues. Comme il est situé à la limite des forêts de résineux du nord et des forêts à feuillage caduque du sud, il offre à l’automne un remarquable camaïeu de couleurs.

 

4 - Québec, ville et province

La ville de Québec et sa province (notamment sa partie la plus méridionale, comme les Cantons-de-l’Est) offrent d’innombrables parcs et jardins pour se repaître des couleurs de l’automne. En plein cœur de la ville de Québec, le parc des Champs-de-Bataille (dans les plaines d’Abraham), le parc de la rivière Saint-Charles (aménagé au bord de la rivière, du lac Saint-Charles jusqu'au Vieux-Port) ou encore le parc du Bois-de-Coulonge offrent leurs arbres, arbustes, vivaces mais aussi leur faune à l’admiration des promeneurs. C’est aussi toute la province qui vibre pour les paysages d’automne, avec des randonnées et même des événements (comme la Grande virée des couleurs au Mont Saint-Anne). Le Québec possède aussi sa carte pour suivre l’évolution du feuillage.

 

5 - L’été indien en Nouvelle-Angleterre

Spectaculaires et inoubliables, les foliages de la Nouvelle-Angleterre semblent embraser la forêt par leur mélange d’or vif (bouleaux, peupliers, ginkgos), d’orange (érables jaunes, noyers d’Amérique, frênes de montagne) et de rouges (érables rouges, chênes écarlates, sassafras, cornouillers) se détachant sur le fond vert foncé des sapins et des épicéas. La vivacité des coloris est frappante, surtout les tons cramoisis et écarlates des érables si répandus dans cette région.

 

6 - Boston

Élégante et trendy, Boston, cœur de la Nouvelle-Angleterre, est aussi parsemée de nombreux espaces verts. Du Boston common au Public Garden en passant par la Charles River Esplanade, de l’Arnold Arboretum, la ville regorge de parcs et de jardins.

 

7 - Le Massachussetts

Le Massachussetts ne manque pas de spots pour s’adonner au Fall Foliage, du lac Mahkeenac à la Pionner Valley et son Mount Sugarloaf.  Quant à « la piste mohawk » (Mohawk Trail) qui compte parmi les plus anciennes du pays, elle épouse un ancien sentier indien qui longeait la Deerfield River et la Cold River, et traversait une partie de la vallée du Connecticut et les collines boisées des Berkshires. Pendant l’été indien, cet itinéraire offre désormais un spectacle bucolique, d’autant plus charmant en automne, pendant le Fall Foliage.

 

8 - L'automne sur le Cape Cod

Certes, le Cape Cod est l’endroit le plus prisé de la Nouvelle-Angleterre en été, Plusieurs centaines de kilomètres de plages, de dunes et de marais salants bordent cette avancée dans l’océan, jalonnée de villages de pêcheurs. L’endroit a su conserver nombre d’aspects sauvages. Néanmoins, en automne, pendant l’été indien, le contraste entre le bleu du ciel et de la mer et la végétation est à son comble.

 

9 - Le Vermont

Bordé au nord par la province du Québec, à l'est par le New Hampshire (dont il est séparé par le fleuve Connecticut) et au sud par le Massachusetts, le Vermont est recouvert à 75% par des forêts : autant dire que l’été indien y est comme chez lui. Au départ de Manchester, un itinéraire vers les villages du sud du Vermont, reliant Bromley Mountain à Stratton Moutain, est idéal pour profiter des paysages de l’été indien, en automne.

 

L'auteur

Georges Rouzeau

Journaliste chez Michelin depuis 15 ans, je rends compte de mes voyages à travers des reportages, des photos et des vidéos. Curieux et enthousiaste, j’aime autant l’architecture baroque qu’une randonnée dans le Mercantour, une soirée à Barcelone que la visite des catacombes des Capucins de Palerme...

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Parc de la Gatineau
Parc de la Gatineau
Chelsea
4h00
Parc national de la Gaspésie
Parc national de la Gaspésie
Ste-Anne-des-Monts
4h00
Parc provincial Algonquin
Parc provincial Algonquin
Whitney
4h00
Parc des Champs-de-Bataille
Parc des Champs-de-Bataille
Québec
1h00
Parc du Bois-de-Coulonge
Parc du Bois-de-Coulonge
Québec
1h00
Mont Sainte-Anne
Mont Sainte-Anne
Percé
0h15
Parc de Boston Common Parc de Boston Common
Parc de Boston Common
Boston
1h00
Public Garden Public Garden
Public Garden
Boston
1h30
Charles River Esplanade
Charles River Esplanade
Boston
1h00
Arboretum Arnold
Arboretum Arnold
Boston
1h00
Cape Cod National Seashore Cape Cod National Seashore
Cape Cod National Seashore
Wellfleet
5h00