La troisième plus grande ville des Etats-Unis est réputée pour son architecture audacieuse et ses installations artistiques. Une métropole effervescente à découvrir le nez en l’air...

C’est sur les bords du lac Michigan que poussa, en 1885, le premier gratte-ciel de l’histoire, le Home Insurance Building, soutenu par une structure métallique. Une sacrée gageure à l’époque. Une dizaine d’années plus tôt, en 1871, Chicago avait été ravagée par un grand incendie et il avait fallu tout reconstruire. De quoi insuffler un vent de créativité sur la métropole du Middle West, dont s’inspirèrent les architectes new yorkais alors dans les starting-blocks pour la course au plus haut building.

 

Course à la verticalité

On s’offre une leçon d’architecture en se baladant le nez en l’air à pied, en bateau sur la rivière Chicago ou à bord du vieux métro aérien immortalisé dans des films tel Le Fugitif avec Harrison Ford. Toute une gamme de tours chatouillent les nuages : le Carbide & Carbon Building en forme de bouteille de champagne Art déco, la tour néogothique du Chicago Tribune, les tours jumelles de Marina City aux allures d’épis de maïs… Les amateurs de vertige peuvent défier le vide debout dans un balcon de verre au 103e étage de la Willis Tower, la deuxième plus haute tour du continent américain, ou allongé sur une baie vitrée inclinable au 94e étage du John Hancock Center.

Chicago a aussi sa Trump Tower en verre fumé, visible depuis le Magnificent Mile, la grande avenue locale. Après sa construction, en 2009, la municipalité interdit, trop tard, que l’on écrive un nom sur une tour. Sachant que le cœur de Chicago bat plutôt pour Barack Obama : l’ancien président y rencontra Michelle dans le cabinet d’avocats où tous deux débutaient, puis il y fit ses armes politiques comme sénateur de l’Illinois.


Skyline de Chicago, ©Delphine Romang/Michelin

 

Style Prairie à Oak Park

Paradoxalement, le grand architecte dont le nom reste lié à Chicago, Frank Lloyd Wright, préférait l’horizontalité à la verticalité. La figure de proue du style Prairie School peaufina son art dans sa maison basse d’Oak Park, dans la prospère banlieue ouest, où il vécût de 1889 à 1909 avec sa première femme et leurs six enfants. La visite de cette villa-laboratoire émerveille les passionnés. Elle se poursuit par un tour du pâté de maison, autour des sept habitations voisines qu’il a dessinées (Arthur Heurtley House, Laura Gale House, Maison Frank W. Thomas,
Maison de Nathan G. Moore...). Pour les distinguer : repérez les rangées horizontales de fenêtres et les rubans de vitraux...


Atelier et maison de Frank Lloyd Wright à Oak Park, ©Education Images\UIG /age fotostock

 

Terrain de jeu des « starchitectes »

Un siècle plus tard, d’autres personnalités ont apposé leur signature au Millenium Park, espace vert créé sur une friche ferroviaire en 2004. Le « starchitecte » américain Frank Gehry y a conçu un auditorium en tôle froissée et le sculpteur anglais Anish Kapoor son Cloud Gate, sorte de gros haricot argenté dans lequel se reflète la skyline. L’artiste catalan Jaume Plensa a installé une fontaine où l’eau se mêle aux clichés numériques de mille visages de citadins anonymes. En bordure du parc, l’Italien Renzo Piano a doté d’une aile lumineuse le massif Art Institute of Chicago, deuxième plus grand musée américain.
Enfin, preuve que cette énergie créative continue à animer la bouillonnante troisième ville des Etats-Unis : depuis fin septembre, des œuvres d’art sont projetées, la nuit, sur le Merchandise Mart, bâtiment de 1930. La performance dure deux heures, du mercredi au dimanche, de mars à décembre. Du jamais vu de par le gigantisme de la façade, taille XXL.

 

Street art au sud du Loop

Dans la ville où Al Capone régna sur la contrebande d’alcool durant la prohibition, de 1919 à 1933, le street-art participe à la réhabilitation d’un ancien fief de gangsters, le Wabash Arts Corridor. Au sud du Loop - le quartier d’affaires ceint d’une boucle du métro aérien -, sur un mur couleur turquoise de Congress Street, un élan aux bois gigantesques fait une bulle de chewing-gum rose fushia.

« Cette fresque est devenue notre emblème ! On peut même la voir du ciel, en avion »,

s’amuse Neysa Page-Lieberman, du Columbia College, en charge du projet. Shepard Fairey a représenté un ange aux mains tournées vers le ciel, « We own the future » (le futur nous appartient). C’est lui qui avait réalisé le poster « Hope » (espoir) de Barack Obama, l’image icône de sa campagne présidentielle de 2008.

Le quartier en poupe reste le « Brooklyn de Chicago », Wicker Park. Au pied des petits immeubles de brique et des demeures victoriennes, des concept-store alternent avec des studios de yoga. Dans les magasins de vinyles, les fans de jazz pourront chiner des disques de Louis Armstrong, qui effectua ses premiers enregistrements à Chicago, ou, dans un autre genre, du rappeur Kanye West, nouvel habitant de cette ville décidément inspirante.

 

Informations pratiques

Plus d’infos sur www.choosechicago.com
Vol Paris-Chicago avec un transit à Dublin (où passer, vite, la douane américaine en amont), à partir de 620 € l’A/R, www.aerlingus.com
Où dormir : à l’hôtel EMC2, ambiance arty à deux pas du Loop, nuit à partir de 80 €.
Où dîner : à The Kitchen (316 North Clark Street), au bord de la rivière Chicago, où savourer une cuisine bio dans un cadre industriel.

 

L'auteur

Mathilde Giard

Journaliste, je me suis spécialisée dans le voyage après avoir vécu en Afrique du Sud et en Allemagne. J’aime sillonner la planète, à la rencontre de ses habitants, avec autant de plaisir à découvrir un coin perdu à la porte de chez moi qu’à explorer une mégalopole au bout du monde. Toujours curieuse…

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Carbide and Carbon Building
Carbide and Carbon Building
Chicago
0h30
Tribune Tower
Tribune Tower
Chicago
0h30
Marina City Marina City
Marina City
Chicago
0h30
Willis Tower (ancienne Sears Tower) Willis Tower (ancienne Sears Tower)
Willis Tower (ancienne Sears Tower)
Chicago
1h00
Centre John Hancock Centre John Hancock
Centre John Hancock
Chicago
1h00
Magnificent Mile Magnificent Mile
Magnificent Mile
Chicago
1h00
Atelier et maison de Frank Lloyd Wright Atelier et maison de Frank Lloyd Wright
Atelier et maison de Frank Lloyd Wright
Oak Park
1h30
Arthur Heurtley House
Arthur Heurtley House
Oak Park
0h15
Laura Gale House
Laura Gale House
Oak Park
0h15
Maison Frank W. Thomas Maison Frank W. Thomas
Maison Frank W. Thomas
Oak Park
0h15
Maison de Nathan G. Moore Maison de Nathan G. Moore
Maison de Nathan G. Moore
Oak Park
0h15
Parc Millennium Parc Millennium
Parc Millennium
Chicago
2h00
Pavillon Jay Pritzker au parc Millennium Pavillon Jay Pritzker au parc Millennium
Pavillon Jay Pritzker au parc Millennium
Chicago
1h00
Cloud Gate
Cloud Gate
Chicago
Crown Fountain au Millennium Park
Crown Fountain au Millennium Park
Chicago
0h15
Art Institute of Chicago Art Institute of Chicago
Art Institute of Chicago
Chicago
3h00
Merchandise Mart Merchandise Mart
Merchandise Mart
Chicago
0h30
Le Loop Le Loop
Le Loop
Chicago
2h00