Vous avez arpenté Hollywood Boulevard, admiré de loin les villas de Bervely Hills, exploré Chinatown et Little Tokyo, glissé en rollers à Venice et dévalisé les boutiques de Rodeo Drive ? Il vous reste à découvrir les coins branchés de L.A. Deux suggestions.

Los Feliz, à l’est d’Hollywood

Le long de Vermont et de Hillhurst, cafés lounge et restaurants minimalistes entretiennent une ambiance plutôt décalée. Une alliance du vintage et du contemporain qu’adorent une clientèle de jeunes actifs et aussi quelques stars. Brad Pitt a sa propriété dans le coin.
Los Feliz, c’est aussi un des quartiers historiques du 7e art. Deux cinémas subsistent de la grande époque. Le Vista Theater sur Sunset Drive, ouvert en 1923, et Los Feliz (Vermont), qui arbore depuis 1934 sa belle façade Art déco. Architecture toujours avec la villa Ennis, dessinée par Franck Lloyd Wright en 1923 : un assemblage de blocs de béton inspiré des temples mayas. Des scènes du film Blade Runner y ont été tournées. Et pour sortir, un lieu iconique : L’Atrium (1816 N. Vermont Ave), emblématique du lifestyle de Los Feliz avec sa déco industrielle et sa cuisine fusion.


Vermont Avenue dans le quartier Los Feliz - ©P. Bennett/DanitaDelimont/age fotostock

 

Silverlake, résidentiel et tendance

Ici, on ne cultive pas la nostalgie ! On est même plutôt à la pointe des nouvelles tendances : restaurants vegan, concept stores où exposent les créateurs indépendants, boutiques de fripe chic, street art un peu partout. Mais on est loin d’un ghetto : les hipsters côtoient les familles, et le week-end, les jeunes actifs ne manquent pas leur jogging en suivant consciencieusement les 3,6 km de la boucle que dessine la rive du Silver Lake Reservoir. Sunset Junction est l’épicentre de ce quartier résidentiel.
Deux adresses pour se mettre dans l’ambiance : pour étoffer votre garde-robe, poussez la porte du Mohawk General Store (4011 Sunset Bvd) : sous ce nom qui fleure bon la conquête de l’ouest (tout comme sa façade) se dissimule un concept store hyper branché. Pour dîner, cap sur le Botanica (1620 Silver Lake Rd), la quintessence du quartier : cuisine healthy et bio, à partir de légumes et fruits de saison provenant de préférence de producteurs locaux.


Los Angeles depuis le réservoir Silver Lake - ©halbergman/iStock

 

Informations pratiques

Discover Los Angeles

 

L'auteur

Luc Decoudin

Géographe de formation, je suis Editeur et rédacteur du Guide Vert depuis 7 ans et parcours le monde pour Michelin. Mon moteur : offrir aux lecteurs du guide ma connaissance des endroits visités et mes coups de coeur.

Voir tous les reportages de la destination