Quand l’avion descend vers l’aéroport Aimé-Césaire, un diamant vert apparaît : la Martinique, le plus petit des départements français d’outremer. Laissez-vous ensorceler par cette île de carte postale…

Au nord, la montagne Pelée domine de ses 1 395 m cette île d’une superficie de 1 100 km2, longue de 65 km et large d’environ 30 km. Des forêts denses couvrent les mornes (petits monts érodés), qui dévalent jusqu’à des falaises abruptes et de rares plages de sable noir. Au centre-ouest, voici l’ample baie de Fort-de-France et la grande plaine du Lamentin, la seule de l’île. Passé la capitale, le Sud dévoile les somptueuses grèves de sable blond de la mer des Caraïbes. La Martinique, que les Indiens caraïbes appelaient Madinina, « l’île aux fleurs », possède, avec sa nature en majesté, de grands atouts naturels qu’elle souhaite désormais faire reconnaître au niveau mondial, avec une candidature à l’Unesco.

Les sites cités dans ce reportage

Écomusée de la Martinique
Écomusée de la Martinique
Rivière-Pilote
1h00