Sur la péninsule de la Guajira, bout du monde aride, à l’extrémité nord de l’Amérique du Sud et à proximité de la frontière vénézuélienne, se succèdent paysages lunaires, dunes ocre et mer émeraude.

Toute la péninsule est peuplée par les Wayúus, tribu farouchement indépendante enracinée dans ses traditions et ses valeurs, qui doivent composer avec cet environnement rigoureux, où l’on manque de tout.

La péninsule de La Guajira se mérite car elle est d’accès difficile. Seules quelques poignées de touristes en 4x4 parcourent cette péninsule pour des excursions de 3 ou 4 jours au départ de Riohacha.

Mais c’est à Cabo de la Vela - littéralement le « cap de la Voile » - que toutes les conditions sont réunies pour avoir un excellent spot de kite : la mer des Caraïbes turquoise, pas de pluie, des vents constants favorisés par la proximité de cordillère des Andes - dont certains sommets culminent à plus de 5 000m dans cette région. Paisible et isolé au fond d’une baie magnifique, le village de pêcheurs de Cabo de la Vela veille sur une plage longue de 8km. C’est là que se retrouvent les kite-surfers du monde entier, qui passent la nuit dans leur hamac.

Pas d’électricité le soir, les nuits étoilées n’en sont que plus spectaculaires !

 

L'auteur

Florence Dyan

C’est après un tour de l’Australie en bus, puis une virée à Cuba dans une vieille Lada rafistolée que j'ai choisi de consacrer ma vie aux voyages. Auteure de plusieurs guides sur l’Amérique latine, je suis éditrice chez Michelin depuis plus de 15 ans. Et je ressens toujours la même excitation à l’heure de faire mes valises !

Voir tous les reportages de la destination