Ipanema, Copacabana, Leblon… Ces noms mythiques résonnent comme des promesses de farniente au soleil. Sélection selon l’humeur pour bronzer sur le sable, faire une partie de « futevôlei » ou boire une caïpirinha.

Vous préférez un bain de soleil dans une ambiance jeune et branchée, glamour nostalgique ou plutôt chic ? Les plages mythiques de Rio de Janeiro donnent le choix. La plus à la mode est le ruban blond d’Ipanema. Ce n’est pas une légende : dans les flots bleus, toutes les baigneuses portent des bikinis très, très échancrés, quelle que soit leur silhouette ! La jeunesse dorée se retrouve là pour lézarder et se montrer. À l’heure du Mondial, on observe une partie de futevôlei, discipline qui mêle, sur le sable blanc, le futebol et le volley, les deux sports favoris des Brésiliens. On sirote une caïpirinha face au coucher du soleil. Puis on fait un détour par le café où est né, en 1962, le tube de bossa-nova The Girl from Ipanema. Les auteurs, qui y avaient leurs habitudes, ont été inspirés par une jolie fille qui y passait chaque jour avant d’aller à la plage... Le bar s’appelle désormais A Garota de Ipenama, rue Vinicius de Moraes, du nom du parolier.

Changement d’ambiance sur la plage de Copacabana, plus vintage. Avec sa forme en demi-lune, elle devint la perle de Rio après l’ouverture, en 1923, de l’hôtel le plus luxueux de l’Amérique du Sud, le Copacabana Palace. Sur les traces du gotha, on flâne sur le trottoir en mosaïques représentant les vagues prisées des surfeurs, et on s’arrête dans l’un des quiosque, les bars du bord de mer. Si elle a perdu de sa splendeur, Copacabana conserve un charme populaire, dans un quartier qui s’embourgeoise. Côté chic, c’est la plage de Leblon qui se distingue, bordée de rues ombragées dans un quartier résidentiel séparé d’Ipanema par un canal.

L'auteur

Mathilde Giard

Journaliste, je me suis spécialisée dans le voyage après avoir vécu en Afrique du Sud et en Allemagne. J’aime sillonner la planète, à la rencontre de ses habitants, avec autant de plaisir à découvrir un coin perdu à la porte de chez moi qu’à explorer une mégalopole au bout du monde. Toujours curieuse…

Voir tous les reportages de la destination

Les sites cités dans ce reportage

Copacabana Copacabana
Copacabana
Rio de Janeiro
2h00
Ipanema et Leblon Ipanema et Leblon
Ipanema et Leblon
Rio de Janeiro
1h30