Ce pic haut de 396 mètres, accessible par téléphérique, est l’un des symboles visuels de Rio de Janeiro. Situé dans le quartier d’Urca, le Pain de Sucre, ou Pao de Açucar en version originale, offre des vues panoramiques de toute beauté sur l’Océan et le Corcovado.

Tout commence par le « Bondinho », le téléphérique qui vous emmènera sur la colline d’Urca, première étape, avant de vous déposer au Pain de Sucre. Et c’est presque une attraction en soi que de monter à bord de cette télécabine, qui fut la première du genre dans toute l’Amérique. Comptez tout de même 71 reals par adulte, soit près de 20 euros, mais s’élever doucement au-dessus de cette ville de Rio et de la baie de Guanabara s’avère être un des moments les plus agréables de la visite.

Se pose en fait un dilemme : soit venir tôt le matin et éviter la foule, soit vouloir coûte que coûte admirer le coucher de soleil sur Rio depuis le Pain de Sucre, au risque d’avoir l’impression d’être bloqué dans la ligne 4 du métro parisien à une heure de pointe. Choisissez votre camp !

À Urca, passons sur les traditionnels restaurants de mauvaise qualité et les boutiques de souvenirs hors de prix, on préférera les bancs à l’ombre, à moins de s’autoriser une petite folie : l’héliport de tourisme vous attend pour décoller. Si vous voulez prendre de spectaculaires photos aériennes, c’est l’idéal, mais les tarifs sont très élevés.

Vous reprendrez de toute façon le téléphérique pour atteindre le Pain de Sucre. Une fois arrivé en haut le spectacle peut commencer. On peut pratiquement voir tout Rio depuis les différents balcons. Du centre-ville à Copacabana en passant par le Corcovado et son Christ Rédempteur, c’est presque une vue en « grand angle » qu’on a sur la mégapole. Les mitrailleurs invétérés s’en donneront à cœur joie et les plus passifs prendront le temps de contempler les voiliers de la plage de Botafogo ou la Praia Vermelha, petit bout de plage et coin de paradis surplombé par le Pain de Sucre. De là on peut admirer Rio et réellement se rendre compte de l’improbable géographie de cette mégalopole prise entre l’océan et les montagnes, étirée le long de la côte.

Pour terminer, et après votre orgie de panoramas, allez faire un tour dans le petit parc situé derrière la colline. Non seulement vous y trouverez un peu de fraîcheur à l’ombre des plantes mais il n’est pas rare non plus d’y croiser çà et là de sympathiques petits hôtes. Habitués aux touristes, les singes peuplant la forêt ne sont pas farouches et les enfants seront aux anges de s’en faire des camarades de jeu pour quelques minutes.

Les sites cités dans ce reportage

Pain de Sucre Pain de Sucre
Pain de Sucre
Rio-de-Janeiro
2h00
Copacabana Copacabana
Copacabana
Rio de Janeiro
2h00
Corcovado Corcovado
Corcovado
Rio de Janeiro
2h00
Christ Rédempteur Christ Rédempteur
Christ Rédempteur
Rio-de-Janeiro